Connectez-vous S'inscrire

Arbitre - Charlène LAUR (FC Critourien, Ligue) : "J'espère évoluer un jour au haut niveau."

Mercredi 16 Novembre 2016

Comme vous pouvez le constater depuis plusieurs semaines, la LMPF a la très bonne idée de mettre en lumière nos arbitres régionaux. Elle a commencé par son CTRA Olivier Thual, puis par le président de la Commission Technique Arnaud Dalla Pria et aujourd'hui c'est au tour de la jeune Charlène Laur qui évolue aussi au sein du FC Critourien. (par La LMPF)


Pouvez-vous vous présenter ?
J'ai vingt ans et je viens d'achever ma troisième année en STAPS dans l'optique de devenir professeure d'EPS. Je couvre le FCCF (Football Club Critourien féminin), club de l'Ariège dans lequel je joue, en tant que candidate JAL.

Comment êtes-vous venue à l'arbitrage, et pourquoi ?
La Présidente de mon club m'a demandé si l'arbitrage pourrait m'intéresser ; je me suis dit pourquoi ne pas essayer. J'ai fait la formation, et je me suis rendue compte au fil des matches que cette fonction me convenait.

Où et quand avez-vous débuté ?
J'ai débuté l'arbitrage en février 2015 au District de l'Ariège.

Vous venez d'intervenir sur les finales régionales féminines. Quelle expérience en retirez-vous ?
Je suis intervenue en tant qu'arbitre assistante 2 sur la finale de la Coupe féminine Midi-Pyrénées ainsi que la finale du Challenge Souchon. J'ai apprécié être à trois arbitres officielles, puisque c'est avec des bénévoles que je suis habituellement, et j'ai également apprécié être avec des arbitres féminines, cela ne m'arrivant jamais dans mon District. Ça a été deux matches agréables à arbitrer, les filles ayant présenté un jeu propre et engagé.

"J'ai réellement envie de progresser dans l'arbitrage."

Charlene pratique aussi sa passion du foot sous le maillot du FC Critourien
Charlene pratique aussi sa passion du foot sous le maillot du FC Critourien
Est-il "facile" d'arbitrer des féminines ?
En tant qu'arbitre assistante, je n'ai pas ressenti de difficulté supplémentaire par rapport à un match masculin. Toutefois, j'ai constaté davantage de contestations de leur part comparé aux masculins. Je pense donc qu'en tant qu'arbitre centrale, arbitrer des féminines en étant soit même une femme n'est pas quelque chose de facile.

Vous sentez-vous capable d'arbitrer un jour des matches masculins ? L'avez- vous déjà fait ?
Je n'ai arbitré que des matches masculins depuis que j'ai commencé l’arbitrage, la finale de la Coupe féminine Midi-Pyrénées et la finale du Challenge Souchon étant mes premiers matches féminins en tant qu'officielle.

Quels sont vos rapports avec vos collègues masculins ?
J'ai de bons rapports avec mes collègues masculins. En effet, je suis habituée à être avec un entourage plus masculin que féminin.

Quelles sont vos envies, la Division 1 féminine, les matches internationaux ?
J'ai réellement envie de progresser dans l'arbitrage. J'espère évoluer et arriver un jour au haut niveau. Je pense à la D1 féminine, mais je souhaite également atteindre un bon niveau sur les matches masculins.

Par LMPF


LMPF

Catégories | Les News | Mercato | Dream Team | Tapis Rouge | Flash Back | Gants d'Or & Buteurs | Arbitres | Immersion/Aparté | FootpyTv | Divers


Dans la même rubrique :