Connectez-vous S'inscrire

www.footpy.fr




Booking.com

Arbitre - Karim TOURECHE (Ligue) : "L'arbitrage m'apporte un certain équilibre"

Vendredi 13 Février 2015

En dix-neuf saisons dans notre région, Karim Toureche est devenu une référence en matière d'arbitrage. Il est donc le mieux placé pour évoquer l'évolution des comportements depuis ses débuts et même pour conseiller les jeunes arbitres. Entretien avec un homme passionné. (Par Dennis Bergkamp)


Arbitre - Karim TOURECHE (Ligue) : "L'arbitrage m'apporte un certain équilibre"
Comment êtes-vous venu dans l'arbitrage ?
J'ai commencé à arbitrer lorsque j'évoluais en U15 à Villeneuve d’Olmes dans l’Ariège. À l'époque, l'arbitre ne s'était pas déplacé. Mon président de l’époque Hubert Cuxac m’a alors proposé de prendre le sifflet. Cela a été une révélation pour moi. Je suis tout de même resté joueur jusqu'à 22 ans tout en arbitrant en même temps. J'ai alors décidé de devenir arbitre à plein temps car je pensais avoir les capacités à le devenir. Cela m'apporte dorénavant un certain équilibre. Il s'agit aussi d'une vraie passion. En tout cas, sans mon club formateur de Villeneuve d’Olmes, les clubs de Luzenac (et son dirigeant Réno Peretti) et de ma deuxième famille du FC Foix ainsi que mes collègues et arbitres ariégeois qui se reconnaîtront, je n'en serais pas là aujourd'hui. À ce titre je voudrais faire un petit clin d’œil à des grands bonhommes de l'Ariège qui font un travail remarquable au quotidien et qui m’aident beaucoup comme le président des arbitres du district Miloud Abdelmoumen, le président du FC Foix Jean-Bernard Poux, coach Greg Girardin alias "le BG", Gérald Leplay, Sébastien , Super Papy Doudou, Khalid, Rachid Fadil et bien d'autres encore. Je remercie aussi tous les dirigeants du FC Foix pour leur soutien sans faille.

Le fait d'avoir été joueur vous apporte-t-il ?
J'ai toujours gardé une âme de joueur au fond de moi, cela m'a permis de progresser. Je peux mieux sentir les situations conflictuelles et être présent pendant les moments clés. Le foot entreprise et le futsal m'ont aussi apporté pas mal d'expérience et de pédagogie. Les joueurs sont moins véhéments, il est donc plus facile de leur parler. Il faut en tout cas garder un certain recul pour diriger. Avec l’aide de Francois Irla, Fred Hostains et surtout de mon collègue et ami arbitre Stéphane Péduzzi, nous essayons d’apporter notre touche personnelle et notre expérience au service du futsal en Midi Pyrénées pour le faire évoluer au maximum, le tout dans un contexte de plus en plus exigeant car le niveau ne cesse de croître d’année en année.

Comment définiriez-vous votre style d'arbitrage ?
Je suis pour le jeu et le dialogue. J'aime laisser vivre le jeu au maximum au détriment des micro-fautes. Je m'adapte souvent au match. J'ai surtout besoin d'être pédagogue. Je passe par la communication, notamment avec les capitaines tout en gardant une certaine distance. 

"Les arbitres doivent être au service du jeu tout en respectant les joueurs"

Que pensez-vous du comportement des acteurs du football régional vis-à-vis des arbitres ?
Cela s'est calmé. Il y a du mieux ces dernières années, même si certaines attitudes ne sont pas toujours acceptables. Je le déplore car nous faisons partie du jeu. Les arbitres peuvent faire des erreurs mais elles doivent être prises en compte par tous. Je me rends compte aussi que, sur des rencontres féminines de forte intensité, les femmes contestent autant que les hommes même si elles sont moins virulentes dans leurs propos. Cela s'explique par un niveau de jeu du foot féminin qui n'a cessé d'augmenter ces dernières années. Et puis, plus on monte de niveau, plus les enjeux deviennent importants.

Que faudrait-il améliorer ?
Certaines personnes au bord des terrains ou autour devraient plus prendre sur eux au lieu de se comporter de manière virulente, ce qui affecte beaucoup certains de mes collègues. Cela permettrait de faire avancer le football. Les réactions des consultants télé à propos de l'arbitrage sont aussi à corriger, ils ne font preuve parfois d'aucun respect. Mais ces améliorations sont également valables pour nous. Même si l'arbitrage a progressé, il nous faut nous remettre en question chaque week-end. Les présences d'Olivier Thual et d’Arnaud Dalla Pria au sein de la ligue Midi-Pyrénées nous aident énormément. Ils nous donnent pas mal de tuyaux, notamment Olivier de par son niveau international. Le fait de généraliser les échanges avec les entraîneurs des clubs de la Ligue est une excellente chose et devrait se faire à tous les niveaux à mon sens. Nous l'avons déjà fait avec ceux de DH et de DHR et nous avons constaté qu’ils sont de plus en plus irréprochables dans leur comportement.

Quel message voudriez-vous faire passer aux futurs arbitres ?
Se faire plaisir avant tout. L'arbitrage est une passion et il est important de pouvoir tout concilier. Nos futurs arbitres doivent être au service du jeu tout en respectant les joueurs. S'ils appliquent cela, ils se feront encore plus plaisir sur le terrain. Il est important enfin qu'ils aient une image irréprochable. 

Par DB.

KARIM TOURECHE
Né le 23 janvier 1981 à Lavelanet (09).
Poste : Arbitre représentant Foix.
Club : Villeneuve d'Olmes, Luzenac, Foix (depuis 2010)
Niveau : Ligue 1 (DH au centre, CFA-CFA 2 à la touche).
Profession : ingénieur d'affaires dans les assurances.

Karim Toureche un de nos tous bons arbitres régionaux
Karim Toureche un de nos tous bons arbitres régionaux

Dennis Bergkamp

Catégories | Les News | Mercato | Dream Team | Tapis Rouge | Flash Back | Gants d'Or & Buteurs | Arbitres | Immersion/Aparté | FootpyTv | Divers


Dans la même rubrique :