Connectez-vous S'inscrire

Challenge des Etoiles - MADRID sacré lors d'une édition 2016 exceptionnelle !

Mercredi 15 Juin 2016

La quatrième édition du Challenge des Etoiles est encore une réussite. Cette année ce sont les Madrilènes qui se sont adjugé la première place du tournoi. Mais l’essentiel était ailleurs ce week-end et le bilan est une nouvelle fois très positif pour les organisateurs tout comme pour les centaines de participantes (par W.H.).


A Tous Foot a encore réussi son pari. L’association a réussi à réunir trente équipes de jeunes filles de douze à quatorze ans pour son tournoi international annuel. Cette année, c’est le complexe des Argoulets qui a accueilli la compétition et les équipes bénévoles de Saint- Jo se sont pliées en quatre pendant quarante-huit heures pour que tout se déroule sans accro. Footpy a été un témoin privilégié de l’événement et le moins que l’on puisse dire c’est que malgré le stress et la fatigue, les invités ont été chouchoutés jusqu’à leur départ dimanche soir.

Un plateau de rêve 

Et pour certains, c’est tant mieux parce que le voyage a été long. Parmi les trente équipes, on relève cette année la participation de grosses comme de petites écuries françaises (telles que Bordeaux, Montpellier, Saint-Etienne, Holtzwihr, Yzeure ou Chazay), nos clubs locaux (comme le TFC, Blagnac, Ramonville ou Albi) et surtout les villes espagnoles de Madrid et Elche et le Clark Drive Girls FC en provenance d’Ecosse. Pour elles comme pour la plupart, il s’agit du tout premier tournoi international de leur carrière de footballeuses. Il était donc essentiel qu’elles en gardent un aussi bon souvenir que les participantes précédentes.

Une organisation sans faille

Les tenantes du titre ne sont autres que les joueuses du TFC, mais avant elles, Manchester City et les écossaises du K.S.C. avaient remporté la coupe. Cette année, la lutte était rude entre Madrid, le MHSC, l’ASSE et le petit poucet surprise Chazay, club de Rhone-Alpes. De ce dernier carré, c’est le groupe espagnol qui l’a emporté en finale face à des Montpelliéraines qui n’ont pas démérité. Le score de 2-0 dont un but sur penalty révèle un manque de calme de la part des héraultaises qui ont laissé parler leur nervosité pour la première fois en finale. Le moment était mal choisi d’autant que ce sont elles qui ont animé le week-end avec leur bonne humeur et leurs chants humoristiques. Mais il y a une raison à ça : les Montpelliéraines s’attendaient à un combat.

Madrid agace mais l'emporte 

Il faut dire que la demi-finale entre Madrid et Chazay s’est plutôt mal passée, la faute à « l’expérience » des Castillanes dont les changements intempestifs ont fini par agacer tout le monde au point que le coach s’est mis à dos l’arbitre et à peu près tous les français spectateurs du match. C’est la seule ombre au tableau de ce Challenge des Etoiles qui s’est tout de même terminé de la meilleur des façons sous les applaudissements de tout le monde lors de la remise des trophées. De même, tous les autres matches du tournoi se sont parfaitement déroulés sur les trois terrains du stade de Saint-Jo chacun découpés en deux. Sur chaque moitié s’affrontaient deux équipes de huit joueuses pendant quinze à vingt minutes selon ce que permettait le planning.

Les comportements sur et en dehors du terrain ont été irréprochables.

Tout ça pour dire qu’au final l’organisation a été impeccable avec un retard final de cinq minutes, un exploit sur deux jours chargés. Matthieu Vrillard, l’homme à qui l’on doit ce tournoi a dû donner de la voix au micro pour que le ballet soit le mieux coordonné possible, et il n’aurait pas craché sur deux haut-parleurs supplémentaires au niveau des terrains annexes pour plus de commodité. Les comportements sur et en dehors du terrain ont été irréprochables et malgré le ciel voilé, la plupart des familles a pris plaisir à déjeuner sur l’herbe, certaines ayant même apporté tout le nécessaire à pique-nique. La convivialité communicative a permis à plusieurs filles de se lier d’amitié comme entre le MHSC et Chazay ou Madrid et Revel.

La générosité au rendez-vous 

Enfin la journée a été aussi ponctuée par la remise d’un chèque de 2016 euros à l’association Hôpital Sourire qui œuvre au bien être des enfants patients des hôpitaux de Midi-Pyréenées. Cette argent vient des quelques bénéfices qu’a généré le Challenge des Etoiles, notamment par la vente de boissons et de tickets de tombola dont les lots étaient composés des maillots de chacun des clubs participants, que du collector ! La meilleure des publicités pour la future édition.

Par WH

CLASSEMENT FINAL 2016
  1. Madrid
  2. MHSC
  3. ASSE
  4. Chazay 1
  5. Holtzwihr
  6. G. de Bordeaux
  7. Soyaux
  8. Sélection du Comminges
  9. TFC
  10. Sélection de Haute-Garonne
  11. Rousset
  12. Sélection Basse-Ariège
  13. Nîmes
  14. Yzeure
  15. Albi
  16. JET
  17. Orvault
  18. Elche
  19. Blagnac 3
  20. Lavaur
  21. Montagne Noire
  22. Chazay 2
  23. Revel
  24. Clark
  25. Lannemezan
  26. Ramonville
  27. Blagnac 1
  28. Blagnac 2
  29. Fontenille
  30. Saint-Sulpice

LA RÉACTION 
Matthieu VRILLARD (organisateur du tournoi) : «  Donner du plaisir tout en servant les enfants malades »
«  C’est l’aboutissement d’un travail acharné pendant un an pour remonter ce tournoi. Et c’est à chaque fois un petit peu plus de travail, parce que cette année il y avait 30 clubs de 3 pays différents : France, Ecosse et Espagne. Ça demande une logistique et une organisation sans faille. A cet égard je remercie la mairie de Toulouse, le club de St Jo, le district de Haute-Garonne pour nous avoir accompagnés dans cette démarche, et aussi tous nos partenaires Atout Réseau qui apportent des fonds conséquents pour réaliser cette opération et aussi en reverser à Hôpital Sourire et c’est là la finalité de notre démarche. Nous sommes une dizaine de passionnés dans cette association qui vivons notre passion football au travers de ce tournoi pour s’amuser et donner du plaisir tout en servant les enfants malades. C’est pour ça qu’à chaque fois que je ressors de ce Challenge, et encore un peu plus aujourd’hui parce que ça a été un peu plus compliqué à mettre en place cette année, mais quand je vois toutes les gamines à la fin dans une fraternité sans frontière, je suis ravi. »



WH

National/CFA/CFA2 | Ligue | Districts | Foot Entreprise | Jeunes | Futsal/Indoor | Féminines | Coupe de France


Dans la même rubrique :