Connectez-vous S'inscrire

Coupe d’Occitanie - CAZÈRES se déleste de POUVOURVILLE

Lundi 13 Novembre 2017

Alix Lutel est-il la révélation de Cazères (Régional 2) pour ce début de saison ? Le défenseur s’est amusé en Coupe d’Occitanie contre Pouvourville en marquant un triplé avec que des beaux buts. Placé en pointe pour palier de gros manques d’effectif par Jean-Philippe Deneys, il a permis à son équipe de ne faire qu’une bouchée d’un vaillant Pouvourville (PL) qui a fini par abdiquer devant l’efficacité de son adversaire et leur propres ratés dans la zone de vérité (par W.H.).


Il n’y a pas eu photo dans cette rencontre, même si le club de Toulouse a affiché un bon esprit. Le début de partie est très équilibré et Pouvourville tient tête à son invité. La première occasion est pour lui avec un bon appel en profondeur de Cyril Pons qui oblige Meunier à dévier le cuir du bout des doigts juste à côté de sa cage. Jusque-là Cazères avait du mal à trouver rapidement ses attaquants, mais ça finit par mieux combiner devant avec Alix Lutel, habituellement défenseur, et Théo Dejean qui servent en une touche Joël Rodrigues qui frappe sèchement pour ouvrir le score (23e, 0-1). À ce trio qui marche du tonnerre s’ajoute Motarsik quand cinq minutes plus tard c’est Lutel qui fait le break sur un centre du numéro sept (26, 0-2). Les Cazèriens ont mis du temps à se chauffer mais maintenant qu’ils le sont, ils dominent les débats malgré les bonnes séquences de Maxime Dejean et Paul Despiau au milieu de terrain. Derrière Rusinowicz essaie de tenir la baraque comme sur un très bon arrêt du pied devant Théo Dejean passé dans le dos de la défense. Mais il ne peut rien contre ce dernier quand il est épaulé par un Lutel rapide et résistant aux coups d’épaule de Laborde (0-3, 40e).

Cazères insolent d’efficacité

L’écart est déjà décourageant, mais Pouvourville ne renonce pas encore. Les joueurs obtiennent pas mal de coups de pieds arrêtés et tentent de loin avec Max Dejean et Franck Hourcade. Mais tout cela est malheureusement arrêté par Kylian Meunier sur sa ligne. Et sur leur première occasion du deuxième acte, les "bleu et noir" aggravent le score sur un jeu fluide entre centre de Rodrigues, Lutel qui sert de pivot et De la Silva qui arrive à toute vitesse pour crucifier Rusinowicz (0-4, 58e). C’est simple, propre et dur à voir pour les locaux qui ne méritent pas de se faire punir autant malgré leurs erreurs de marquage en défense. Même les contres leur sont défavorables. Alors s’ils essayent de retrouver des couleurs, le cœur n’y est plus vraiment et même la vitesse normale de la R2 est trop élevée pour la PL. À un quart d’heure du terme, Alix Lutel s’amuse un peu et entre dans la surface en jonglant dos au but, se retourne et croise parfaitement sa frappe sans faire toucher terre au ballon (75e). Très joli 0-5 qui se transforme en 0-6 avec le triplé de l’attaquant de pointe qui lobe le gardien toulousain sorti de manière hésitante (90e). Cela clos le joli match accompagné d’un bel esprit. Monsieur Marnissi Qasmi n’a pas eu grand-chose à faire mais l’a très bien fait, comme quoi quand on vient pour jouer au football, ça facilite le travail de tout le monde. Même si ça a un peu déplu à Romain Montech qui s’est plaint que son équipe a trop respecté Cazères et voulait leur entrer dans le lard un peu plus, à l’image de sa dernière frappe encore bien détournée par un Meunier infranchissable.

Par W.H.

Pouvourville n'a rien pu faire face à l'armada cazérienne. (crédit: WH / Footpy)
Pouvourville n'a rien pu faire face à l'armada cazérienne. (crédit: WH / Footpy)

LES RÉACTIONS
Cédric TIXADOR
(entraîneur de Pouvourville) : « Il n’y a rien à dire »
« L’équipe de Cazères est bien au-dessus de nous, il n’y a rien à dire de plus. Oui ça avait bien débuté, mais physiquement, techniquement et tactiquement, ils se sont révélés bien meilleurs ensuite. Ce match-là pour être honnête nous ne l’avons pas préparé particulièrement. Cette année en championnat, il y en a quatre qui montent donc on veut tout faire pour être dans le bon wagon. L’important c’était de ne pas compter de blessés ou de se faire suspendre aujourd’hui. La Coupe n’est pas une grosse perte, on trouvera des matches amicaux pour compenser et le groupe vivra bien malgré ce score lourd auquel on s’attendait. »

Jean-Philippe DENEYS (entraîneur de Cazères) : « C’est bon pour la concurrence »
« Alix est un garçon qui peut jouer à tous les postes alors, avec la pénurie d’attaquants qu’on connaît en ce moment, il a bien fallu trouver des solutions. Je lui ai demandé de jouer ce rôle mardi dernier et il était d’accord donc ça m’arrangeait. Je ne sais pas s’il restera à ce poste, on va y réfléchir. Je sais que ça met un peu de pression à tout le monde donc ce n’est pas mauvais. On a pris ce match au sérieux parce que nous voulions reprendre confiance avec deux matches nuls délicats dernièrement. Il fallait se prouver qu’on pouvait faire quand on le voulait. La Coupe permet de donner du temps de jeu à tout le monde et ce soir certains se sont montrés sous un jour positif. C’est bon pour la concurrence dans le groupe. »

Alix LUTEL (joueur de Cazères) : « La suite de ma bonne semaine à l’entraînement »
« C’est ma première fois devant, mais ce triplé c’est dans la suite de ma bonne semaine à l’entraînement où j’en ai marqué pas mal. C’était tout de même difficile de trouver les espaces parce que mon point fort, c’est la vitesse et j’ai dû un peu jouer dos au but. C’est petit à petit que la différence de niveau s’est faite sentir. Ils ont voulu jouer jusqu’au bout et nous aussi et c’est ce qui a donné ce bon match. Maintenant on va essayer d’aller le plus loin possible dans cette compétition. »

Le trio arbitral auteur d'un très bon match. (crédit: Wh / Footpy)
Le trio arbitral auteur d'un très bon match. (crédit: Wh / Footpy)

LA FEUILLE DE MATCH
Coupe d’Occitanie, 4ème Tour
Samedi 11 novembre 2017, 20 heures
Toulouse, stade Robert Barran
US POUVOURVILLE (PL) / CAZÈRES US (Régional 2) 0-6
Arbitres :
M. Achraf Marnissi Qasmi, assisté de MM. Fabrice Lacave et Loïc Bruna.
Avertissements : Montech (81e) à Pouvourville.
Buts : Rodrigues (23e), Lutel (26e, 75e, 90e), T. Dejean (40e), De La Silva (58e) pour Cazères.

POUVOURVILLE : Rusinowicz – Deslandes, Laborde, Y.Pons, Aguiar (cap.), Hourcade, Montech, Despiau, Cyril Pons, M.Dejean, Diaz, Chabalier, Despiau, Labefode, Gondouin. Entraîneur : Cédric Tixador
CAZÈRES : Meunier – Condé, Kebé (cap.), Colonnette, Pujol, Cabartier, Motarsik, Debez, Lutel, T. Déjean, Rodriguez, De Rueda, De la Silva, Chauvignat. Entraîneur : Jean-Philippe Deneys.
 

Cazères a parfait ses gammes avant le championnat. (crédit: WH / Footpy)
Cazères a parfait ses gammes avant le championnat. (crédit: WH / Footpy)

Bon état d'esprit dans ce match très vite déséquilibré. (crédit: WH / Footpy)
Bon état d'esprit dans ce match très vite déséquilibré. (crédit: WH / Footpy)

WH

National/CFA/CFA2 | Ligue | Districts | Foot Entreprise | Jeunes | Futsal/Indoor | Féminines | Coupe de France


Dans la même rubrique :