Connectez-vous S'inscrire



Booking.com


Coupe de France - BALMA et des détails sont venus à bout d'un bon LUC LA PRIMAUBE

Dimanche 13 Novembre 2016

C'était le seul derby que proposait ce septième tour de coupe de France. Il opposait Balma formation de CFA2 à Luc Primaube, équipe de DH. Deux formations réalisant un très bon début de saison et ce choc annonçait une belle rencontre sur et en dehors du rectangle vert. On n'a pas été déçu du spectacle. (par Bob Marley)


On pouvait s'attendre à une rencontre serrée entre deux formations solides et bien armées défensivement. D'entrée les Luco Primaubois ont montré qu'il n'étaient pas venus en victimes expiatoires avec quelques interventions énergiques. Ce sont eux qui entrent la mieux dans la partie avec une tentative de Diaby sur laquelle Joseph  est obligé de se sacrifier. Puis Rivière intervient tranquillement des deux mains. Ramondenc semble fébrile sur un essai lointain de Bonafé en bloquant en deux temps. Venus en nombre les supporteurs aveyronnais se font entendre et font preuve de pas mal d'humour avec une banderole sur laquelle on pouvait lire :"on sort de l'apéro et on vient au Balma'squé." la rencontre est indécise, hachée par pas mal de petite fautes, d'imprécision, de mauvais choix comme quand Diakité obtient un corner alors qu'il y avait certainement mieux à faire. Luc se procure des opportunités mais ne les cade pas. Balma balance beaucoup loin devant pour le puissant Fataky alors que les visiteurs préparent plus leurs actions. Pas de grosses occasions de s'enflammer jusqu'à le demi heure et ce lob de Fataky qui ne doit qu'à un énorme retour de Poujol devant sa ligne pour ne pas finir au fond. Le dernier quart d'heure voit les Balmanais plus pressants mais Fataky par deux fois vendange deux immanquables sur Ramondenc. 

Coaching gagnant de Fabrice Dubois...

Dès la reprise un corner tiré par Laborde (comme tous les coups de pieds arrêtés, ou presque) et repoussé faiblement par le gardien visiteur sur Texier qui déflore le tableau d'affichage. Une dizaine de minutes plus tard les Aveyronnais réclament un penalty  qui vu de la tribune pouvait paraître être sifflé et ne l'obtenant pas commettent certainement par frustration des fautes un peu grossières sanctionnée en quatre minutes par deux jaunes. D'un seul coup le match s'est tendu et des échanges verbaux assez vifs sont l'écho du mécontentement des joueurs "bleus" Poujol le premier qui apparemment avait des choses à reprocher au corps arbitral. Il m'a semblé l'entendre dire qu'il s'était fait insulter .... Même si les visiteurs essaient avec beaucoup d'envie on les sent un peu sortis du match. Ce que Fataky n'avait pas réussi à faire Médina Cissé va le faire en marquant du gauche. Balma est solide et n'a pas grand mal à contenir les assauts désordonnés de ses hôtes. Un coaching gagnant, vous connaissez ? Mickey (c'est plus facile que Hatime Mick) vient d'entrer sur le terrain reçoit une passe crochète son vis à vis à l'intérieur et du gauche à ras de terre au premier poteau clôt la marque. Premier ballon, premier tir et but. Chapeau ! Plus rien ne sera inscrit, Balma continue sa route c'est l'essentiel. Luc la Primaube peut s'estimer lésé après avoir fait jeu égal mais a montré que ses prétentions en DH sont tout à fait légitimes parce la qualité est là.

Par BM

LES RÉACTIONS
Fabrice DUBOIS (entraîneur de  Balma ) : "très satisfait surtout de la maîtrise. Je pense que c'est le tour où on a le plus de maîtrise du début à la fin. On n'a jamais été inquiété, on ne s'est jamais affolé. C'est une équipe qui traduit qui grandit, qui prend de l'expérience et qui a de l'ambition aussi parce que la coupe de France c'est un réel objectif. On a plusieurs occasions avant la mi-temps de marquer mais notre attaquant aujourd'hui ne marque pas, mais il y a l'autre sur le banc qui rattrape le travail.  On savait que sur la durée si on restait concerné comme ça ça allait le faire c'est ce qui s'est produit. Nous n'avons rien espéré depuis le départ, on voulait recevoir, on aimerait encore recevoir pour les dirigeants. Le projet du club avance."

Jérémie JOSEPH (capitaine de Balma) : "je pense qu'on a acquis une certaine maturité qui fait que ces matches là on les perdait contre des équipes de niveau inférieur. Là on a su faire preuve de maturité ce qui nous fait gagner. Jusqu'à maintenant en CDF on a eu des difficultés contre des adversaires valeureux. J'avais dit à mes collègues que l'on allait rencontrer des morts de faim, du coup on a tout fait pour l'emporter. On sait que plus le match avance plus l'adversaire est en confiance  et on su faire ce qu'il fallait pour les empêcher d'espérer en marquant très vite dès la reprise."

Paolo TEIXEIRA (entraîneur de  Luc-la-Primaube) : "je pense que le score est sévère. On n'a pas vu d'écart sur la première période, on l'a bien entamée. Eux ont bien fini le dernier quart d'heure où ils auraient pu marquer aussi. Ça s'est joué sur des erreurs individuelles où on a été puni de suite. Après ils n'ont pas de situations, ils ont une frappe de vingt mètres, un corner où on relâche. Petites erreurs mais grands effets. C'est ce que j'avais dit avant le match que ça se jouait sur les zones de finition offensives et défensives. sur des détails et ce sont des détails qui nous ont punis. Sur le contenu du match Balma n'a pas montré particulièrement sa supériorité et je pense qu'on a proposé plus de choses. Mais bon c'est comme ça. C'était une belle fête pour nous, c'est dommage que l'on ne l'ait pas eue à domicile. Je trouve qu'on a été puni trop vite en deuxième période,  le deuxième tombe mal aussi. C'est très frustrant."

Guillaume LANNEAU (capitaine de Luc-la-Primaube) : "c'est cher payé, mais il y a un truc qui s'est passé à la mi-temps dans les vestiaires que l'on ne maîtrise pas, cela s'est vu en seconde période. Il y a trois personnes qui ont changé du tout au tout, alors que ça s'était bien passé. On ne sait pas ce qui s'est passé, ils ont changé. Après Balma a fait son match, nous aussi. C'est la foot nous on ne maîtrise pas tout, sur le terrain on arrive à maîtriser les choses, mais dans les vestiaires on ne maîtrise pas tout."

LA FEUILLE DE MATCH
Huitième tour de la coupe de France 
Samedi 12 novembre, 18 heures 30
Balma, stade municipal
BALMA (CFA2) / LUC-LA-PRIMAUBE (DH) 3-0
Arbitre : M  Rémy Rasclard, assisté de MM Sylvain Barcella et Maxime Roumier
Avertissements : Texier (69e) à Balma -  Camilleri (56e), Bertrand (60e) à Luc Primaube
Buts :  Texier (46r), Cissé (79e), Hatime Mick (86e) pour Balma

BALMA : Rivière - Fauqué, Texier, Cavaille, Joseph (cap.), Péchart, Bonafé, Laborde, A. Fataky (Hatimé Mick, 85e), B. Diakité (Makouri, 88e), Kengne Fokam (Cissé, 68e) Entraineur : Fabrice Dubois
LUC LA PRIMAUBE : Ramondenc - L. Poujol, Camilleri (Hermet, 75e), Lebreil, Roda, Laneau (cap.), Rahibe, Bertrand (Bastide, 64e), Vaysse, Vignolle (Fabre, 75e), K. Diaby Entraineur : Paolo Teixeira

Si Balma a remporté le match, Luc Primaube n'a eu aucun mal a remporté le duel des supporters en mettant une belle ambiance.
Si Balma a remporté le match, Luc Primaube n'a eu aucun mal a remporté le duel des supporters en mettant une belle ambiance.

Les deux équipes ont fait honneur à leurs couleurs du début à la fin de ce septième tour.
Les deux équipes ont fait honneur à leurs couleurs du début à la fin de ce septième tour.

Bob Marley

National/CFA/CFA2 | Ligue | Districts | Foot Entreprise | Jeunes | Futsal/Indoor | Féminines | Coupe de France


Dans la même rubrique :