Connectez-vous S'inscrire

Coupe de France - BLAGNAC a tout fait comme un grand pour s'offrir l'exploit !

Dimanche 4 Décembre 2016

Après avoir brisé les rêves de Colomiers (CFA) et Béziers (National), Blagnac devait cette fois affronter l'équipe professionnelle du Red Star, pensionnaire de Ligue 2. Une affiche de gala abordée avec sérénité et ambition par les hommes de Wilfried Niflore, déterminés à offrir un nouvel exploit à leurs supporters venus en masse. (Par Le Phocéen)


Sollicités par la presse tout au long de la semaine, les joueurs de Blagnac n’avaient pas manqué d’afficher leur ambition, soulignant l’importance de l’efficacité offensive et promettant de tout donner pour enchaîner un troisième exploit consécutif après les prouesses réalisées contre Colomiers (1-0) et Béziers (2-1). Force est de constater que les Caouecs ont prouvé qu’ils avaient une parole, mais aussi de grosses paires de testicules. Face au club historique cher à Robert Hue et dans un complexe Andromède aussi plein que Gérard Depardieu, les Blagnacais ont débuté la rencontre comme ils l’avaient sans doute imaginée dans leurs plus beaux songes, en ouvrant la marque d’entrée de jeu sur leur première occasion. Visiblement atteint du syndrome de Stockholm, Palun déviait malencontreusement de la tête un coup franc tendu d’Ettien pour tromper son propre gardien (3e). Un avantage précoce que Blagnac a su protéger jusqu’à la pause, au prix d’une combativité et d’une rigueur tactique de tous les instants. Si les bases d’un exploit retentissant étaient posées, encore fallait-il que les organismes entamés par des efforts colossaux tiennent le choc pendant quarante-cinq longues minutes.

Blagnac pulvérise les quatre divisions d'écart 

Aussi surprenant que cela puisse paraître, les Caouecs n’ont pourtant jamais semblé dans le rouge physiquement. Alors que l’entame de la seconde période avait laissé présager une attaque-défense dans les règles de l’art, Blagnac a finalement pris confiance au fur et à mesure que l’impuissance inexplicable de son adversaire grandissait. Après avoir eu le culot de prendre le jeu à leur compte, les locaux en ont même profité pour s’offrir une énorme occasion de faire le break sur une tête à bout portant d’Afkir, obligeant Cros à jouer des claquettes (63e). Rarement inquiété, Blagnac a finalement filé tout droit vers une qualification historique pour les 32èmes de finale de la coupe de France, écrasant avec panache les quatre divisions qui le séparaient de son adversaire. Une superbe récompense pour un groupe considérablement renouvelé à l’intersaison, qui a pourtant su trouver une osmose sous la houlette de Wilfried Niflore. Un entraîneur qui dans les dernières minutes a d’ailleurs exhorté le public feutré à se mettre au niveau de l’exploit accompli par les siens. Au prochain tour, les Caouecs veulent désormais hériter d’une équipe de Ligue 1, portés par le rêve fou de voir un jour des passements de jambes de Bouna Sarr sur la pelouse d’Andromède.
 
Par La Phocéen

LES RÉACTIONS
Erwan ZELMAT (Joueur de Blagnac) : « Franchement c’est un jour historique pour le club. On joue au foot pour disputer ce genre de match, ce sont des souvenirs que l’on gardera à vie. Ce but inscrit d’entrée de jeu a vraiment été déterminant. Par la suite, on a su rester soudé pour faire front. Comme quoi avec beaucoup de discipline, on peut battre une équipe de Ligue 2. Personnellement j’étais bien physiquement et j’ai essayé de rester concentré pendant tout le match. C’est une grosse satisfaction de ne pas avoir encaissé de but contre une équipe de Ligue 2, même si les dix dernières minutes étaient interminables. À ce niveau, aucune équipe n’est là par hasard mais si je laisse parler le cœur, j’aimerais affronter l’OM au prochain tour. »

LA FEUILLE DE MATCH
Coupe de France, 8ème tour
Dimanche 4 décembre 2016, 14h30
Blagnac, complexe Andromède
BLAGNAC (DH) / RED STAR (L2) 1-0
Arbitre : M. Apruzzese, assisté par MM. Pignatelli et Chaussier
Avertissements : Bettayeb (42e), Bâcle (74e) à Blagnac - Sylvestre (37e), Keita (42e), Palun (43e) au Red Star
But : c.s.c (3e) pour Blagnac
 
BLAGNAC : Taider - Arbaoui, Zelmat, Sow (cap.), Sylla (Vivies, 83e), Bâcle, Ettien, Santisteva, Afkir, Toto (Fiche, 80e), Bettayeb (Aouladchaib, 69e). Entraîneur : Wilfried Niflore 
RED STAR : Cros - Sylvestre (T. Keita, 75e), Sarr, Castelletto, Palun (cap.), Soares, Mexique, Makhedjouf (Bouazza, 57e), Ngamukol, Mhirssi, S. Keita. Entraîneur : Rui Almeida


Tous les joueurs du BFC ont su répondre présents dans les duels mais pas que...
Tous les joueurs du BFC ont su répondre présents dans les duels mais pas que...

Le Phocéen

National/CFA/CFA2 | Ligue | Districts | Foot Entreprise | Jeunes | Futsal/Indoor | Féminines | Coupe de France


Dans la même rubrique :