Connectez-vous S'inscrire

Coupe de France - Cruel dénouement pour MONTAUBAN face à LA BRÈDE

Lundi 13 Novembre 2017

La vieille dame est belle. Elle procure de fortes émotions mais est, parfois, d'une cruelle injustice. Pour les Montalbanais, ce n'est pas dans la physionomie du match mais plutôt dans le dénouement qu’elle fait mal. Après une très belle prestation, les joueurs de David Quadri s’inclinent aux tirs au but 4-3 (0-0 dans le match). Ils peuvent sortir la tête haute. (Par Taribo West)


Une semaine plus tôt, La Brède avait subi sa première défaite de la saison et arrivait en terre tarn-et-garonnaise pas vraiment rassurée. Forts de plusieurs exploits en coupe de France, Montauban n'avait rien à perdre. Malheureusement, au bout de huit minutes, André est obligé de sortir sur blessure. Jamal Ouali le remplace dans l’entrejeu. Sur la première demi-heure, les deux équipes ne se procurent aucune occasion franche, pas de tir cadré non plus mais pour autant ce n'est pas un match ennuyeux ou inintéressant, bien au contraire. Montauban est plus entreprenant que son adversaire du jour. La Brède ne s'affole pas et tente de ressortir proprement les ballons pour se projeter vite vers l'avant avec ces deux ailiers Mouline et Peys. Plus le match avance, plus les locaux prennent confiance et dominent la rencontre. Ils gagnent la bataille du milieu où les frères Ouali et Es Saoudy ont un très gros volume de jeu. Seulement, il manque ce petit dernier geste pour conclure ce bon début de match. A la trente-sixième minute, Montauban est à deux doigts d'y arriver quand, sur un coup-franc lointain tiré au second poteau, Yassine Ouali esseulé envoie son plat du pied en dehors du cadre. Deux minutes plus tard, au tour de La Brède de se retrouver en bonne position pour prendre l'avantage. Peys déborde, centre aux six mètres où se trouvent Mbilla Mibiene et Mouline. Tristan se détend pour dévier le ballon des pieds de Mbilla Mibiene. Mouline reprend mais le ballon est sauvé de justesse par la défense montalbanaise. Malgré un coup de collier dans le dernier quart d’heure, les deux équipes retournent aux vestiaires sur ce score nul et vierge.

Un manque total de finition

Au retour des vestiaires, Montauban ne baisse pas de rythme. Depuis son camp, sur un coup-franc bien frappé au-dessus de la défense brédoise, Davila contrôle le ballon de la poitrine et enchaîne avec une reprise de volée qui passe au-dessus (49e). Les joueurs de David Quadri enchaînent. Sur une contre-attaque rapide, Bonnet décale Yassine Ouali qui provoque les défenseurs mais voit son crochet trop long capté par Barbe (56e). La Brède réagit sur corner. Bien tiré, la défense renvoie le ballon dans les pieds de Mbilla Mibiene qui d'une frappe arrêtée voit la balle heurter la barre transversale de Tristan (66e). Dans le dernier quart d'heure, Montauban commence à reculer et joue plus en contre. Même si les hommes de Christophe Marchet ont pris l'ascendant sur leur adversaire, ils n'arrivent pas pour autant à dominer totalement les débats. Alors que l’on voit se profiler la prolongation, les Montalbanais se procurent un dernier contre qu’exploitent mal Mekchouche qui manque de lucidité pour servir El Khouakhi seul côté droit (82e).

La Brède touche deux fois les montants

On attaque alors la prolongation. Delay déborde et centre pour Mbilla Mibiene qui coupe au premier poteau et voit une nouvelle fois le ballon toucher la barre transversale de Tristan (95e). Montauban subit, les crampes commencent à faire leur apparition. On sent les coéquipiers de Robert en difficulté. Les joueurs de la Fobio sont héroïques et ne rompent pas face aux assaut brédois. Baziz, positionné à droite de la surface de réparation montalbanaise, crochète et décoche un tir sorti par le poteau gauche du gardien local (100e). Ce sera la dernière occasion de la rencontre. Plus rien n’est à signaler par la suite. La séance des tirs au but va devoir départager les deux équipes. Le suspens reste entier durant cette séance. Delay (La Brède) qui s'élance en premier et transforme son tir au but. Alors que Jamal Ouali (Montauban) a raté, Saligue (La Brède) se présente en dernier tireur de son équipe. S'il réussit, son équipe va au huitième tour. Mais c’était sans compter sur Tristan. Le gardien stoppe le tir et permet à Montauban d'y croire. Malheureusement Barbe est impérial. Il arrête le tir d’Es Saoudy et qualifie son équipe. On a assisté à un match très agréable avec deux équipes qui ont proposé un jeu de qualité même si les occasions et les buts ont manqué au tableau d'affichage. La tristesse est grande du côté de la Fobio, les supporters applaudissent leurs héros. La Brède a dû s'employer jusqu'au bout pour arriver à décompresser et fêter cette qualification qui l'envoie au huitième tour de la Coupe de France. Espérons que ce beau parcours en Coupe de France aidera et lancera les joueurs de David Quadri vers les sommets du Régional 2.

Par TW



Un match disputé dans un bon état d'esprit. (crédit: TW / Footpy)
Un match disputé dans un bon état d'esprit. (crédit: TW / Footpy)

LES RÉACTIONS
David QUADRI (entraîneur de Montauban) : « Je suis fier de mes joueurs »
« Ça a été un match équilibré, malheureusement je perds l'un de mes joueurs très tôt dans le match et, si on peut avoir un regret, il se situe en début de seconde période où on a notre temps fort. Après, la prolongation est plus à leur avantage. J'ai des joueurs qui physiquement étaient touchés et où les crampes commençaient à arriver. On a pêché dans le dernier geste, c'est dommage. Je suis fier de mes joueurs qui ont réalisé un très bon match et qui ont été exemplaires. »

Christophe MARCHET (entraîneur de La Brède) : « En coupe peu importe la manière »
« On s'était préparé à ce que ce soit difficile. J'étais venu voir Montauban et je savais que c'était une équipe dangereuse, solide, joueuse avec beaucoup de qualité technique. Je pense que les spectateurs ont vu un joli match, très équilibré avec deux équipes cherchant d'aller vers l'avant malgré le manque de finition de chaque côté. Il y a eu un très bon arbitrage. Je suis assez satisfait de ce que l'on a montré, même dans le jeu. En fin de première période, Montauban a pris le dessus, j'étais même inquiet, je dois l'avouer.  Il fallait la victoire. En coupe peu importe la manière. Là c'est passé par les tirs au but. Maintenant, au prochain tour, j'aimerais recevoir, sur six tours on n'a reçu qu'une fois. Si c'est un très gros, ça sera très bien. Si c'est un moyen, ça risque d'être un peu plus compliqué. »


Montauban et La Brède ont dû se départager aux tirs au but. (crédit: TW / Footpy)
Montauban et La Brède ont dû se départager aux tirs au but. (crédit: TW / Footpy)

LA FEUILLE DE MATCH
Coupe de France – septième tour
Samedi 11 novembre 2017, 18 heures
Montauban, stade de la Fobio
MONTAUBAN / LA BRÈDE 0-0 (3-4 aux TAB)
Arbitre : M. Abdelkarim Bouzalmat assisté de Mme Stéphanie Bencteux et M. Fouzi Saadi. Délégué Principal : Mme Marie-Line Baldass.
Tirs au but: El Khouakhi, Robert, Majjoud (réussi), J. Ouali, Es Saoudy (raté) pour Montauban - Delay, Mbilla Mibiene, Massoda, Sousa (réussi), Saligue (raté) pour La Brède.
 
MONTAUBAN : Tristan – Hugon, Robert, Feltin, Mekchouche, André (Jamal Ouali, 8e), Boudarra, Davila (El Khaouakhi, 80e), Bonnet (Majjoud, 87e), Es Saoudy Non entrés en jeu : Kerra, Sebeloue Entraîneur : David Quadri.
LA BRÈDE : Barbe – Charrier, Sousa, Saligue, Andreola, Amont, Mouline (Belgy, 59e), Baziz, Mbilla Mbiene (Buyoto, 115e), Massoda, Peys (Delay, 59e) Non entrés en jeu : Roux, Panisset. Entraîneur : Christophe Marchet.

Le coach montalbanais David Quadri reste fier de ses joueurs malgré l'élimination. (crédit: TW / Footpy)
Le coach montalbanais David Quadri reste fier de ses joueurs malgré l'élimination. (crédit: TW / Footpy)

Les deux équipes font face à une Fobio bien remplie. (crédit: TW / Footpy)
Les deux équipes font face à une Fobio bien remplie. (crédit: TW / Footpy)

TW

National/CFA/CFA2 | Ligue | Districts | Foot Entreprise | Jeunes | Futsal/Indoor | Féminines | Coupe de France


Dans la même rubrique :