Connectez-vous S'inscrire

Coupe de France - Dans une rencontre insipide, TOURNEFEUILLE sort SAINT-SIMON !

Dimanche 10 Septembre 2017

Un soleil sympa à l'arrivée au stade présageait d'une bonne fin d'après-midi entre deux clubs voisins. Mais on allait vite se rendre compte que les nuages qui s'accumulaient pas loin avec quelques grondements aussi sonores que prémonitoires faisaient le pendant de ce que l'on allait voir. À savoir de la tristesse, de la maladresse, une certaine absence d'intelligence tactique, notamment lors de la supériorité numérique de Tournefeuille. (par Bob Marley)


De l'envie certes, de la volonté, mais aussi que de déchets, de mauvais choix, d'approximations. J'ai rarement envie d'écrire que je me suis ennuyé, mais comme c'était l'avis général de tous ceux avec qui j'ai parlé, j'ai un peu moins de vergogne à le faire pour une fois. J'ai beaucoup de sympathie pour les deux équipes mais le spectacle proposé n'était vraiment pas folichon. Des circonstances atténuantes, Tournefeuille en a avec une hécatombe dans ses rangs et l'absence chiffrée entre huit et dix de ses joueurs. Oh, les présents ont fait ce qu'ils ont pu. Oh on ne peut rien leur reprocher mais la bonne volonté ne remplace pas tout ! Saint-Simon bien que hiérarchiquement inférieur  a proposé plus de justesse bien qu'encore en rodage. Pourtant dès l'entame une combinaison sur corner (décidément le Girou fait beaucoup d'émules) a permis à Alonso, gardien de la deux promu en une pour ce tour de coupe, de montrer certaines qualités, en claquant au-dessus de la transversale une bonne frappe. Pendant une dizaine de minutes les locaux combinent pas mal, sans trop de vitesse mais avec pas mal de justesse. Puis Saint-Simon combine à son tour et tient mieux le ballon. Alonso se frise en prenant plusieurs ballons à deux mains sur des tentatives locales timides. 

La pluie s'invite et douche les velléités de tous

Ho A Chuck malgré la pointe de vitesse qu'on lui connaît va passer un sale fin d'après-midi, avec tour à tour des ratés inhabituels, un penalty réussi, puis une expulsion idiote. Dans l'ordre : déjà en première période deux loupés par faute d'ambition, avec des frappes lointaines alors que l'espace devant lui était ouvert. Peu après le retour des vestiaires sur un ballon en profondeur, l'immense Boussaguet commet une faute sanctionnée logiquement d'un penalty. Serginho se fait justice lui même, en toute logique. Cette réalisation concrétise normalement la meilleure formation sur le terrain. Peu de grosses opportunités, ni d'occasions de s'extasier, sous des bourrasques d'une pluie battante, qui font craindre une interruption. Que nenni, on ira jusqu'au bout ! Alors que l'Étoile tient sa qualification sans être en danger... coup de théâtre ! Ho A Chuck qui avait écopé d'un jaune très évitable va s'en faire coller un autre tout aussi ... idiot. Une embrouille verbale avec Léonardi, une petite gifle et pim, dehors ! Alors que le temps additionnel s'écoulait et que les minutes salvatrices s'égrenaient, deuxième fait de jeu. Sur un ballon peu dangereux Alonso a eu la mauvaise idée de s'avancer loin de sa ligne. Mal lui en a pris parce que LE geste du match va en découler. Inspiration brillante de Daanoun qui d'un ciseau retourné le lobe (vous voyez monsieur Miotta j'en parle !). Superbe but, oui, mais qui ne fait pas le bonheur des spectateurs stoïques dans le froid. Une "petite" prolongation de deux périodes qui n'apportera rien de plus. Heureusement j'avais juste derrière moi messieurs ÉricPradère et Karim Moussaoui deux fins techniciens qui m'ont éclairé par leurs remarques, ou leur irritation devant l'absence de malice des Tournefeuillais qui bien qu'en supériorité numérique n'ont jamais eu l'idée d'écarter, donc de prendre de la largeur, même quand Bélatrèche cloué par les crampes ne faisait plus que de la figuration. Rien de plus jusqu'au coup de sifflet final et le pragmatisme des locaux lors de la séance des tirs au but. 

Par BM

LES RÉACTIONS 
Mohamed BOUAMAMA (entraîneur de  Tournefeuille ) : "il a tout fallu. Les mecs sont en retard au niveau de la prépa. On a pris énormément de retard, on essaie de le rattraper avec les vacanciers qui sont revenus fin août. Il y a beaucoup de choses à corriger mais je suis content d'eux car ils ont quand même respecté les consignes. Il y a beaucoup de travail pour espérer quelque chose dans une poule qui je pense sera relevée, même si beaucoup pensent le contraire. Nous avions une petite dizaine d'absents ce qui est compliqué surtout à des postes clefs. Maintenant je ne fais pas offense aux gars qui étaient présents ce soir, je les félicite même surtout dans l'état d'esprit même si il y a deux/trois choses à régler entre nous dans le vestiaire. Il y a quand même beaucoup de positif et j'espère que cela nous lancera sur la saison après cette défaite à Rodez qui est largement prenable."

Patrice AZÉVÉDO (co-entraîneur de Saint-Simon) : "forcément déçu parce que on a réussi à se hisser au niveau de cette équipe de Tournefeuille qui est une belle équipe habituée à jouer plus haut. Je regrette un peu la physionomie de la rencontre.  Quelques décisions arbitrales malgré que le central soit un très, très bon arbitre mais je trouve qu'il a manqué un peu de pédagogie. C'est cher payé un carton rouge pour un mauvais geste d'un de mes joueurs, puis cinq jaunes qui vont nous coûter en championnat mais je félicite les joueurs qui ont montré un bau visage. Comme je le disais la semaine dernière nous avons encore un peu de naïveté, on prend un but à la quatre vingt-douzième. Après je n'ai pas grand chose à leur reprocher dans l'envie, dans l'état d'esprit. Je crois que c'est de bon augure pour la suite. je tiens à souhaiter bon courage à Tournefeuille, et puis nous on va continuer à travailler."

LA FEUILLE DE MATCH
Troisième tour de la coupe de France
Samedi 9 septembre, dix-huit heures
Tournefeuille, stade municipal
TOURNEFEUILLE (Régional 2) / SAINT-SIMON (Régional 3) 1-1 (4/2 aux TAB)
Arbitre : M Karim Tourèche, assisté de MM Christophe Huertas et Tanju Ozturk
Buts :  Daanoun (90e+2) pour Tournefeuille; Ho A Chuck (49e,sp) pour Sint-Simon
Tirs au but : réussis par Daanoun, N'Sibu Kanda et Fresnel, raté par Jaubert pour Tournefeuille; réussis par Marrou et   Tronel, ratés par Zéroual et Lema pour Saint-Simon
Avertissements : N'Sibu Kanda (70e) à Tournefeuille;  Djerroud (64e), Daffé (77e), Ho A Chuck (85e), Marrou (106e), Zéroual (117e) à Saint-Simon
Expulsion : Ho A Chuck (89e, deuxième jaune à Saint-Simon)

TOURNEFEUILLE : Boussaguet, Ékanga Maneka, S. Farthouat, N'Sibu Kanda, Léonardi, Sansa, Monié, Daanoun, Lizondo Lancharro, A. Garcia, Fresnel (cap.), Jaubert, Loureiro, Grondin. Entraîneur : Mohamed Bouamama
SAINT-SIMON : Alonso, Gleyzes, Lesaffre, Djerroud, Daffe (cap.), Tronel, Bélatrèche, Loerch, Ho A Chuck, Lema, Cheraiti, Zéroual, Marrou, Sedjal, Dubon Entraîneurs : Patrice Azévédo, Jamel Rafik.

Saint-Simon pensait avoir fait le plus dur en ouvrant la marque (crédit photo ESSS)
Saint-Simon pensait avoir fait le plus dur en ouvrant la marque (crédit photo ESSS)

Bob Marley

National/CFA/CFA2 | Ligue | Districts | Foot Entreprise | Jeunes | Futsal/Indoor | Féminines | Coupe de France


Dans la même rubrique :