Connectez-vous S'inscrire

Coupe de France (vidéo) - Au bout du suspense, BLAGNAC crée la sensation face à COLOMIERS

Dimanche 23 Octobre 2016

Mission accomplie pour Wilfried Niflore et ses Caouecs qui ont pris le meilleur sur Colomiers. Blagnac tenait plus du CFA 2 que de la DH ce samedi soir, mais il a fallu attendre la fin de la prolongation pour voir arriver le but de la qualification, signé Afkir. Les Columérins, eux, accusent une période difficile (par W.H.).


Rien ne va plus pour Colomiers en ce moment. Accroché à domicile le week-end dernier par Tarbes, le club de Capitany espérait retrouver des couleurs grâce à la coupe de France qui le faisait se déplacer chez le voisin blagnacais. Encore eût-il fallu retrouver des valeurs et une ambition de jeu suffisantes pour venir à bout des dauphins de Luzenac en DH. Chose peu évidente à en juger par la physionomie d’un match dominé par les locaux. En première période, Stephen Ettien a été le détonateur des "rouges" tantôt à l’origine des actions de son équipe lorsqu’il résiste à deux défenseurs successifs avant de passer à Kassous qui ne peut se défaire de sa vigie (17e), tantôt à leur conclusion quand il oblige Rémi Goryl à bloquer son tir (13e). Globalement, c’est tout Blagnac qui brille par son enthousiasme à récupérer et à prendre le jeu à son compte Santistéva en tête, au volume de jeu impressionnant qui n’a pas arrêté de harceler les milieux adverses, de leur gratter des ballons pour repartir de l’avant. La première vraie incursion de Colomiers survient à la demi-heure de jeu quand Léo Fichten s’insinue dans la surface avant d’écraser un peu trop son tir, facile pour Adel Taïder. Peu après les visiteurs réclament un contrôle de la main d’Oumar N’Diaye dans sa surface, en vain. À vrai dire elle était difficile à voir à vitesse réelle. Mais c’est l’une des décisions qui vont énerver certains joueurs. Les Caouecs, eux, restent appliqués à exécuter correctement leur plan même s’ils s’en remettent parfois à un exploit individuel. Du genre de Bettayeb qui en deux crochets élimine trois défenseurs avant de tomber dans la surface, apparemment accroché par un quatrième. L’arbitre n’hésite pas et sort le carton jaune pour simulation. Soit !

Blagnac évite les tirs au but

Sans être plus fermée, la suite de la rencontre est compliquée pour les attaquants. Les coups de pieds arrêtés se multiplient et la plupart sont franchement ratés. Avant la pause Mamadou Sylla arrive tout de même à en toucher un de la tête mais rate de peu le cadre. Autrement ce sont les gardiens qui s’imposent dans les airs et Taïder a notamment un peu plus de travail que son homologue du soir. Et sur chaque sortie, il a rassuré sa défense ce qui a permis à tout le groupe de se concentrer sur l’aspect offensif. Du côté de l’USC, Dimitri Quénet a eu enfin de quoi s’illustrer. Cependant, mis sous pression par la sortie de Taïder, il a d’abord trop ouvert son pied alors qu’il était seul face au portier, puis il a été crocheté dans la surface par la défense de Blagnac, réclamant encore un penalty, mais sans que monsieur Karaman ne siffle. Dans le temps additionnel il a l’occasion énorme de donner la victoire aux siens alors qu’il est seul au second poteau d’un centre de Tidiane Keita. Mais sa volée n’est pas maîtrisée, comme s’il était surpris que la balle lui parvienne et les Caouecs sont soulagés de voir ce tir passer largement au-dessus de leur cage. Ainsi tout le monde file à la  prolongation dont on craint qu’elles soient fatales aux pensionnaires de DH. D’autant qu’à la reprise, Colomiers ne baisse pas de rythme. Mais les dernières passes sont mauvaises malgré des échanges rapides entre Fichten, Quénet et Keita. Alors Léo Fichten va tenter tout seul de faire la différence en tirant dans le soupirail de Taïder. La frappe est bonne mais le gardien était vigilant. Les "rouges" reculent plus que pendant le temps réglementaires mais eux aussi obtiennent des situations et c’est à la cent-huitième minute qu’un corner d’Ettien au premier poteau va trouver la tête de Yassine Afkir. Goryl la touche mais le cuir entre quand même dans le petit filet et délivre le stade qui était rempli ce soir. La minute d’après, Nicolas Kolczynski tacle Aouladchaib par derrière, sans volonté de faire mal, mais c’était le geste à ne pas faire. Le carton rouge est logiquement sorti dans l’application du règlement et l’USC termine à dix. Dans ces dix dernière minutes on se dit que Blagnac va préférer jouer la sécurité et faire tourner, mais non, ils tente encore de sortir rapidement de leur camp et perd du coup pas mal de ballons au milieu. Mais tout se termine bien pour lui qui ne concèdera plus d’occasion et décroche une qualification pour le septième tour bien méritée. En sortant du terrain, on sent que Colomiers est en colère, plus contre eux-mêmes que contre quiconque d’autre. Cette colère devra être canalisée pour jouer avec bon sens et non dans un sentiment d’emportement.

W.H.

LES RÉACTIONS
Wilfried NIFLORE (entraîneur de Blagnac) : « Le groupe a un potentiel incroyable »
« Je pense qu’on a fait jeu égal avec Colomiers voire mieux. Cette victoire elle appartient aux joueurs et pas au staff, ils sont vraiment allés la chercher. Le groupe a un potentiel incroyable et il est en train de le montrer. Le principal c’est le championnat pour nous donc la Coupe c’est un plus pour eux. Nous voulions montrer nos valeurs et je les félicite de l’avoir fait. Nous n’avons pas été mis en danger à part sur coups de pied arrêtés. Comme je leur ai dit avant le match : nous sommes 22 joueurs dans cette équipe et à chaque fois qu’un joueur entre dans le 11 ou qu’un remplaçant entre sur la pelouse, tout le monde est performant. C’est très intéressant pour nous de voir ça. C’est vrai qu’avec la Coupe les organismes travaillent et nous ne sommes pas un club pro. Tant qu’on peut on le fait, mais j’espère que ça ne nous pénalisera pas pour le championnat. Je sais qu’on a l’effectif pour, je ne me fais pas de souci si on garde cet état d’esprit que l’on affiche depuis le début de saison. »

Stephen ETTIEN (joueur de Blagnac) : « La qualification c’est tout ce qui compte »
« Je suis très content de la victoire. Je ne pense pas que Colomiers nous ait sous-estimés, mais d’un match de Coupe rien n’est acquis. Le niveau sur le papier ne fait pas la différence avant un match. Nous voulions simplement nous jauger au départ contre une équipe plus forte. Je pense que nous avons été bons dans le courage et la solidarité. Nous avons tenu et c’est sur coup de pied arrêté que nous avons fait la différence : preuve que ça s’est joué sur un détail. La qualification, c’est tout ce qui compte au final. »

Patrice MAUREL (entraîneur de Colomiers) : « Nous ne sommes pas bons »
« Nous sommes une CFA qui a perdu contre une DH, il n’y a pas grand-chose à dire de plus. Une remise en question est automatique. Nous restons sur 10 minutes catastrophiques le week-end dernier et en Coupe nous ne sommes pas bons. Cette fois nous ne sommes pas passés. Prolongation ou pas, une CFA aurait dû gagner contre une DH. On verra un autre visage le week-end prochain. »

LA FEUILLE DE MATCH
Coupe de France, 6ème tour
Samedi 22 octobre 2016 à 18h
Blagnac, complexe Andromède
BLAGNAC FC / US COLOMIERS 1-0 (ap).
Arbitres : M. Damir Karaman, assisté de MM. Eric Pousthomis et Olivier Bernad
Avertissements : Bettayeb (32e), N’Diaye (48e) et Sow (100e) à Blagnac ; Donné (28e), Barthié (50e) et Corominas (76e) à Colomiers
Expulsion : Kolczynski (109e) à Colomiers
But : Afkir (108e) pour Blagnac

BLAGNAC : Taider – Arbaoui, Zelmat, Sow (cap.), Sylla, N’Diaye, Ettien, Santisteva, Kassous (Afkir, 63e), Toto (Aouladchaib, 71e), Bettayeb (Bacle, 103e).  Non entrés  : Fiche, Reig ; Entraîneur : Wilfried Niflore
COLOMIERS : Goryl – Barthié, Komano, Leoni, Kolczynski, Insou, Corominas (Jamal, 110e), Donné (cap.), Fichten, Quenet, Coffi (Keita, 64e). ; Non entrés  : Garric, Bouchahda, Brunel ; Entraîneur : Patrice Maurel


Blagnac s'offre son grand voisin et ce n'est pas une victoire volée
Blagnac s'offre son grand voisin et ce n'est pas une victoire volée

WH

National/CFA/CFA2 | Ligue | Districts | Foot Entreprise | Jeunes | Futsal/Indoor | Féminines | Coupe de France


Dans la même rubrique :