Connectez-vous S'inscrire

Coupe de France (vidéo) - BLAGNAC ne fait pas de détail face à CAZERES !

Mercredi 12 Octobre 2016

Leur dernière confrontation remontait à 2013 et c'était en Coupe de France, au même stade de la compétition. À l'époque le match avait lieu à Cazères et les Blagnacais avaient eu le plus grand mal à venir à bout des Commingeois, s'imposant sur le plus petit des scores en fin de partie (0-1). Cette fois, le suspense aura été beaucoup moins intense. (par Gilius Galinierus)


Lors du tirage de ce cinquième tour Cazères était déçu de ne pas recevoir, après quatre déplacements depuis son entrée en lice dans la compétition. Surtout que l’adversaire désigné par le sort était alors en pleine bourre, avec un début de saison sans faux pas. Depuis, les joueurs de Wilfried Niflore ont été accrochés en championnat à la dernière minute par Auch (1-1). Peut-être de quoi laisser quelques espoirs aux protégés de Jean Deneys ? Il n’en n'a rien été car le match a été vite plié. Ainsi, Blagnac met fin à tout suspense sur un corner repris d'une tête énergique de Sow qui ne laisse aucune chance à Rivière (11e ; 1-0). Encore sous le choc, et alors qu'ils ont pourtant réalisé une bonne entame de match ne concédant aucune occasion dans le jeu, les visiteurs reçoivent un deuxième coup de massue, cette fois sur un somptueux coup franc tiré par N'Diaye que vous pourrez apprécier en vidéo (14e ; 2-0). Cazères tente pourtant de sortir la tête de l’eau, mais Arbaoui (17e), Toto (24e) et Aouladchaib (36e) les mettent sous pression. Difficile de se projeter sans se faire à nouveau croquer. La sanction ne se fait pas attendre. Sur une passe de Pich sur le côté, Aouladchaib rentre intérieur et met une passe forte devant le gardien, Lutel dévie le ballon dans ses filets et marque contre son camp (42e ; 3-0). Encore, avant la pause, sur un long ballon en profondeur de N’Diaye, la frappe de Bettayeb est facilement captée par Rivière (45e+1).

Blagnac gère son avantage en seconde période

La pause permet à Cazères de reprendre ses esprits. L’objectif clairement affiché : ne plus prendre de but et essayer de recoller au score. Ils viennent chercher Blagnac plus haut et cela paye puisque les locaux concèdent plusieurs fautes. Sur une série de coups de pied arrêtés, Cazères peut revenir au score mais manque de précision dans le dernier geste. D’abord, sur un coup franc plein axe tiré à ras de terre par Ounzar, qui passe à gauche du mur blagnacais, mais la frappe n’est pas assez cadrée (52e). Ensuite, sur un corner tiré par Tokplé, le ballon est écarté de la poitrine par Sylla, Kébé est attentif et passe en retrait à Condé en position d’attente à l’extérieur de la surface, qui expédie un missile bien au-dessus de la cage de Taïder (58e). Encore, sur coup franc, Tokplé tire en force dans le mur, le ballon revient sur lui, il tente à nouveau sa chance et bute sur Arbaoui, qui remet le ballon en jeu et la grosse frappe de Condé passe encore au-dessus (60e). Sans trouver la faille, Cazères se montre plus déterminé mais Blagnac est une forteresse imprenable ce soir. Et, en attaque, les locaux ne sont pas en reste. Aouladchaib est gêné par le tacle de Sau au moment d’aller au duel avec Rivière (70e) puis une action rapide se conclut par une tête de Toto, libre de tout marquage, qui passe à côté (75e), Aouladchaib encore, avec un ballon flottant qui frôle le poteau (81e). Cazères réplique grâce à un léger cafouillage dans la surface blagnacaise qui permet à Binet d’ajuster une frappe qui passe juste au-dessus de la transversale (82e). C’était le dernier soubresaut des visiteurs qui terminent la partie à dix après l’expulsion de Pereira, auteur d’une faute sur Kassous qui partait au but (87e). On termine sur cette frappe de Pich qui heurte la transversale, après que le milieu de terrain blagnacais se soit joué de trois joueurs adverses (90e+1). Blagnac aime la Coupe de France et l’a démontré une nouvelle fois aux dépens d’une équipe de Cazères trop vite menée pour rivaliser.

Par GG

LES RÉACTIONS
Wilfried NIFLORE (entraîneur de Blagnac): « Très bonne première période durant laquelle on propose du jeu et on met trois buts, dont deux sur coup de pied arrêté, c'est bien. On fait une seconde période moins bonne, mais on a su la maîtriser, en restant sereins et concentrés. On n'a pas paniqué et on aurait même pu marquer encore. Je félicite les joueurs d'avoir répondu présent parce qu'en face de nous on avait une très bonne équipe. »

Ibrahima SOW  (joueur de Blagnac) : « Ça fait plaisir de marquer. D'avoir ouvert le score rapidement, ça nous a libérés pour la suite du match et ça s'est bien passé pour nous. On était un peu frustrés du dernier match de championnat, avec le nul face à Auch. Aujourd'hui, on a été costauds dans nos têtes. On a un bon groupe, jeune, qui travaille bien, à nous d'être à notre niveau sur tous les matchs même si on sait que ça va être dur. Pour le prochain tour, j'espère qu'on va tomber sur un petit pour aller un peu plus loin encore. J'ai de bons souvenirs de coupe et j'aimerais en connaître d'autres. J'ai joué une fois une Ligue 2, face à Bastia avec Colomiers. L'an dernier, avec le Rodéo, on était allés en trente-deuxième face à Mont-de-Marsan. J'espère aller loin aussi avec Blagnac. »

Yacine AOULADCHAIB (joueur de Blagnac): « C'était un match difficile physiquement, dans les duels c'était très costaud. On a fait le break d'entrée face à une très bonne équipe. Après les deux premiers buts, ça a été plus facile pour nous de poser notre jeu, ils se sont découverts et on a pu encore aller au but. La coupe est très importante pour nous, on joue tous les coups à fond et j'espère qu'on ira le plus loin possible. »

Jean DENEYS (Cazères) : « Le match a été vite plié. On était conscients de la lourdeur de la tâche, on savait qu'il fallait être costaud, les faire douter le plus longtemps possible. Malheureusement, on les a mis en confiance rapidement avec deux coups de pied arrêtés. Après c'est quasiment insurmontable, on l'a vu d'ailleurs puisqu'ils ont géré la deuxième période. Je regrette juste que ce soit la sixième fois qu'on se déplace cette saison (NDLR : deux fois en championnat et quatre fois en Coupe de France), on en a un peu marre. Ça aurait été bien de jouer le même match à Cazères et qu'on le commence à la quinzième minute ! »

LA FEUILLE DE MATCH
Coupe de France, 5ème tour
Samedi 08/10/2016, 18h
Blagnac, stade Louis Héraud
BLAGNAC (DH) / CAZERES (DHR) 3-0
Arbitres : M. Olivier Bernad, assisté de MM. Christophe Borriglione et Ameur Bourasse 
Avertissements : N'Diaye (51e), Sylla (55e), Bettayeb (66e) à Blagnac ; Condé (17e), Ounzar (33e) à Cazères.
Expulsion : Pereira (87e) à Cazères
Buts : Sow (11e), N'Diaye (14e) et Lutel c.s.c (42e) pour Blagnac
 
BLAGNAC : Taïder – Arbaoui, Zelmat, Sow, Sylla (Fiche 59e), N'Diaye, Pich, Ettien (Haouli 75e), Aouladchaib, Toto, Bettayeb (Kassous 67e). Entraîneur : Wilfried Niflore.
CAZERES : Rivière – Sau (Pereira 79e), Desfossez, Kebe, Lutel, Ounzar, Motarsik, Baldé (Fonbonne 72e), Benameur, Tokplé, Condé (Binet 63e). Entraîneur : Jean Deneys 

Cazères peut se consacrer au championnat où il a une belle carte à jouer
Cazères peut se consacrer au championnat où il a une belle carte à jouer

Le trio d'arbitre a bien géré cette rencontre
Le trio d'arbitre a bien géré cette rencontre

Blagnac a su se mettre dans les meilleures dispositions pour l'emporter
Blagnac a su se mettre dans les meilleures dispositions pour l'emporter

Gilius Galinierus

National/CFA/CFA2 | Ligue | Districts | Foot Entreprise | Jeunes | Futsal/Indoor | Féminines | Coupe de France


Dans la même rubrique :