Connectez-vous S'inscrire

Coupe du Midi - BRUNEROL et la chance sortent SEYSSES/FROUZINS

Dimanche 20 Décembre 2015

J'aime bien aller à Blagnac pour plusieurs raisons. Une, purement terre à terre. Quand il fait froid c'est la certitude d'être à l'abri dans le tribune de presse avec la secrétaire générale du club Mady supportrice de toutes les équipes caouecs. Bon de temps en temps elle est un peu bruyante mais qui lui reprocherait d'aimer ses formation ?. Ensuite la cabine de presse est un lieu de passage où l'on retrouve des personnes intéressantes, et où on peut glaner quelques "secrets". Et puis il t a souvent du beau football. Un petit parallèle entre les deux rencontres qui se sont déroulées à Andromède : le manque de finition criard de la une de Blagnac, puis de celle de Seysses/Frouzins. L'équipe fanion a laissé échapper deux points bêtement avec un penalty raté et une mauvaise inspiration sur un corner qui a fait briller le gardien visiteur. (par Bob Marley)


Dans la rencontre de baisser de rideau, c'est ensuite Brunerol qui a été très en vue. Maladresse des visiteurs ou talent du gardien ? Sûrement beaucoup des deux parce que le match aurait pu (dû ?) être plié à la pause par des Seyssois  plus dangereux que leurs hôtes, mais vraiment inefficaces. Oh ! il n'est pas question d'une domination flagrante mais bien de la capacité à se projeter vite vers l'avant en se montrant percutant. Heureusement que nous étions plusieurs à deviser car avouons le tout net le premier acte est peu emballant, vif certes mais avec pas mal d'approximations et d'erreurs. Une seule phrase pour résumes ces quarante-cinq premières minutes : Brunerol a été beaucoup sollicité que son vis à vis.  
 
Blagnac revient avec plus de justesse
 
Sans non plus que ce deuxième acte soit bien plus emballant il est quand même un peu meilleur. Jérémy Brunerol  a contribué par quelques sorties loin de sa surface à faire du spectacle. Un peu ollé, ollé en deux occasions, mais avec le soutien  d'Antoine Leroy Salvan qui s'est faussement extasié pour un sombrero réussi. Bon en fait, il a dévissé un dégagement qui s'est transformé en un geste technique imprévu. Antoine présent avec nous, qui évoluait l'année dernière à Blagnac avant de migrer à Cugnaux et que j'ai malheureusement et à ma grande honte appelé Leroy Merlin dans le feu de l'action. Qu'il m'en excuse, c'était totalement involontaire. L'entrée en jeu de Bellechasse a apporté pas mal de choses à son équipe, et l'a faite avancer. Aux trois quarts de la rencontre arrive la seule réalisation sur un coup du sort. Sahiri à droite du but de Fontalbat veut centrer, rate vraisemblablement son centre mais trouve  le poteau opposé. Le ballon revient curieusement vers le point de penalty sur le seul blagnacais esseulé, qui en profite pour marquer. Du bol, oui, mais quand la chance choisit son camp, qu'y faire ?  Seysses reprend la main mais ne conclut toujours pas. Au petit jeu des instants qui nous font rire et font passer le temps quand ce n'est pas vraiment folichon sur le terrain malgré beaucoup de bonnes volonté, les petits cafouillages verbaux de Mady. Déjà la prononciation chewing gum du nom d'un joueur d'Anglet, puis ensuite le changement d'Elliot Djinékou dont le nom est devenu Elliot D'gynéco. Nous avons apprécié. Les occasions finissent par s'équilibrer mais rien ne sera plus marqué. 

Par BM

LES RÉACTIONS
Jean-Luc BOUILLAUT  (entraîneur de Blagnac) :  " victoire très difficile, on connaissait la valeur de cette équipe de Seysses qui n'est pas une surprise pour nous. On avait fait un match amical, c'était prémonitoire, il y a même pas un mois. Javais pu me rendre qu'en face il y avait de très bons joueurs. On ne présente plus Christophe Pillon, Momo Faty ... On savait que c'est une équipe joueuse, je n'en doutais pas une seconde. Cela a été compliqué aussi parce que j'ai pas mal de jeunes dans le groupe. Mon petit numéro deux qui a dix-huit ans, j'ai quatre/cinq U20. C'est bien on est dans la continuité après un début de saison compliqué, mais là on est sur une dynamique plutôt positive. C'est important pour le groupe, pour les jeunes. C'est aussi très important pour le club, pour l'unité et la cohésion. Je ne doute pas une seconde que notre travail paie parce qu'on va tous dans le même sens, je suis sûr qu'on en récoltera les fruits. Je souhaite de très bonnes fêtes à tous les coches, et à tous les dirigeants sans qui on ne serait pas grand chose. Bonne fête à tout le monde et à l'année prochaine, sans oublier toute l'équipe de Footpy. "
 
Didier RUMEAU (entraîneur de Seysses / Frouzins) : "ce manque d'efficacité devant le but résume un peu notre début de saison. Dans le contenu on est à peu près tout le temps comme ça. Même en championnat on a quatre/cinq occasions mais on a du mal à conclure, voilà c'est comme ça. C'est aussi pour ça qu'au niveau du clhmpionnat on n'est pas bien classé. À la mi-temps il ne doit plus y avoir de match, avec ça on manque un peu de chance. Le mec veut centrer, manque complètement le centre, le ballon revient exactement dans les pieds. On a une équipe extrêmement jeune avec quatre quatre-vingt dix sept qui manquent un peu de maturité. Mais le but qu'on prend ce n'est pas une question de maturité, c'est comme ça.... Dans le contenu on avait préparé quelque chose d'intéressant en se mettant à cinq derrière et en sortant le plus vite possible. cela fait trois matches que l'on joue comme ça après avoir eu des difficultés au mois de novembre. Je suis extrêmement déçu car je pense qu'on méritait mieux. On s'aperçoit que les équipes adverses n'ont pas envie de jouer. Le mec il est content de son résultat, avec les descentes qu'il a, je ne comprends pas. "

LA FEUILLE DE MATCH
Trente-deuxièmes de finale de la coupe du Midi
Samedi 19 janvier, 20 h
Blagnac, complexe Andromède 1
BLAGNAC (DHR) / SEYSSES / FROUZINS (PH) 1-0
Arbitre : Mme. Estelle Prues, assisté de MM Pierre Canil et Damien Tonon
Avertissements :  Bertrand (22e) à Seysses / Frouzins.
But : Pombo (75e) pour Blagnac
 
BLAGNAC :  Brunerol- Mkhitarian, Boinali, Agbrall (cap.), Descures, Haouli, Da Silva, Clastrier, Sahiri, Houbaïne, Pombo, Gachon, Djinekou, Bellechasse. Entraîneur : Jean-Luc Bouillaut
SEYSSES / FROUZINS : Fontalbat- C. Déjean, Pruniaux, Dufon, B. Déjean, Ramalho, Bertrand, Xénophane, Guichard, Faty, Gonthier, Fritz, Furgieule, Pillon. Entraîneur : Didier Rumeau. 

Seysses peut dorénavant se consacrer à son championnat où il a pris du retard
Seysses peut dorénavant se consacrer à son championnat où il a pris du retard

J. Brunerol a réalisé une prestation pleine pour le plus grand bonheur de son équipe
J. Brunerol a réalisé une prestation pleine pour le plus grand bonheur de son équipe

Bob Marley

National/CFA/CFA2 | Ligue | Districts | Foot Entreprise | Jeunes | Futsal/Indoor | Féminines | Coupe de France


Dans la même rubrique :