Connectez-vous S'inscrire

Coupe du Midi - Mais où va s'arrêter SAINT-ORENS après son nouvel exploit face à MURET ?

Lundi 17 Avril 2017

Un match qui aurait pu tourner à l’avantage des pensionnaires de DH, mais ce soir les garçons du président Boaro toujours invaincus en championnat ne voulaient pas baisser pavillon et ont démontré au terme d’un match équilibré que la coupe se joue à fond... (Edson Arantes)


Disputée sur le synthétique de Saint-Orens, cette rencontre va démarrer par un long round d'observation entre les pensionnaires de Promotion Honneur et ceux de Division Honneur. Il faudra malheureusement un choc violent pour sonner le réveil des protagonistes. Un duel entre Moineuse et Brassie va mettre ko debout le premier qui sera remplacé par Joaquim. Cet incident va sortir très légèrement de leur torpeur nos deux équipes mais sans pour autant enflammer les débats si ce n'est de quelques fautes par-ci par-là. Des fautes permettant à Muret d'avoir quelques coups francs permettant à Viarnes de chauffer les gants. Du côté local, on en fait de même avec Escoula en lui expédiant des frappes lointaines que le dernier rempart visiteur n'en aucun mal à capter. Nous nous dirigeons alors vers ce score de parité logique à la pause quand sur une « boulette » de Brassie offrant bien malgré lui un caviar à Faruk Aglar qui d’une frappe limpide trouve la lucarne de Escoula. Saint-O n'en demandait pas tant et changera de côté avec les faveurs du panneau d'affichage. 

Muret égalise, pousse mais ne trouve pas la faille...

Dès la reprise, il est clair que les Murétains se sont fait enguirlander pendant la pause car ils attaquent pieds au plancher et bénéficie rapidement d’un pénalty par Aglar (le frère du buteur local). Sanction transformée sans problème par l’expérimenté Pégot. Les pendules sont remises à l’heure et vu l'entame des joueurs de Lasserre, elle laisse imaginer une domination  à venir de leur part. Des frappes viennent confirmer celà mais sans aucun danger pour Viarnes qui voit ses coéquipiers reculer sous le pressing des visiteurs fortement encouragés par leur coach à rester haut. Ce scénario va durer jusqu'au terme de ce match, Muret ayant tout fait pour éviter la prolongation va devoir s'y coller tout de même face à de courageux "rouge et noir" et devant un public venu en nombre tout heureux d'en prendre pour trente minutes supplémentaires. Malheureusement celles-ci seront du même acabit avec du jeu mais pas de grosses occasions permettant de départager les acteurs de ce match qui devront le faire avec la fameuse série des tirs au but. Au jeu de la loterie les nerfs des locaux seront les plus costauds leur permettant de s'offrir l'exploit face à une équipe murétaine pouvant avoir des regrets ne pas avoir su tuer le match sur le rectangle vert. Pour Saint-O l'aventure se poursuit et ce n'est pas pour déplaire à Jean-Guy Boaro, président encore très fier de ses troupes ce soir...

Par EA

LES RÉACTIONS
Sébastien LASSERRE   (entraîneur de Muret) : "Ce soir la coupe du Midi était encore la compétition ou nous pouvions encore avoir notre mot à dire pour égayer la fin de saison, malheureusement on perd le match. On fait une première période très, très médiocre. Nous manquions d’envie, mauvaise utilisation du ballon, on est sanctionné à juste titre en étant menés 1/0. Nous réagissons en seconde, en jouant plus haut, en gagnant plus de duels, je pense que l’on aurait pu avec plus d’efficacité individuelle mettre ce second but qui nous aurait évité d’aller en prolongation et aux tirs aux buts.Dans la prolongation on présente la même copie que la seconde période  en étant dangereux, il manquait le dernier geste, la dernière passe pour être efficace. Après les tirs aux buts c’est la loterie. Je ne reproche rien à mes garçons qui ont manqué le leur, cela fait partie des aléas du football. Mais le groupe est jeune, il faut travailler, il faut qu’ ils mûrissent pour que l’on puisse être plus performant la saison prochaine. Maintenant l’objectif est de bien la préparer, de garder les forces vivent de notre club que nous avons et essayer de compléter avec d’autres. Saint Orens, c’est une bonne équipe, comme j’avais dit à mes joueurs  ce n’est pas une PH, c’est presque le niveau des quatre premiers de DHR. Je pense que c’est un groupe qui va bien vivre la saison prochaine en division supérieure  et je les vois bien créer la surprise s'il arrive à se renforcer à l’intersaison."

Robert DA ROS (entraîneur de Saint Orens) : "Très content de la soirée car nous nous qualifions d’abord, puis pas de blessés, pas trop de cartons jaunes. Content pour la  prestation, je pense que le match fût équilibré. On a été à la hauteur de l’événement, pourvu que cela dure, si effectivement nous jouons tous les matchs avec cet état d’esprit "ce qui n’est pas le cas " c’est clair que l’on peut espérer  une bonne fin de saison. Il nous faudra un banc confortable car ce soir il nous manquait quatre titulaires et c’est pour cela que ça devrait le faire. Je compte sur dix-huit joueurs plus le second gardien pour arriver au bout. Il faut surtout garder cet état d’esprit comme nous l’avons eu ce soir, c’est cela le plus compliqué. Il faut se mobiliser pour les matchs à venir contre les équipes de qualité inférieure  et là nous avons des difficultés, c’est la-dessus qu’ il faut travailler, que l’on fasse l’effort. Pour les tirs aux buts, je leur ai dit de ne pas avoir peur en souvenir à la demi-finale de l’an dernier « si vous êtes craintif il ne faut pas y aller ». Maintenant trois matchs en une semaine avec la rencontre en retard au TAC le mercredi 26 avril, c’est là que la profondeur du banc nous sera utile. Si nous jouons comme ce soir les trois matchs nous pourrons préparer sereinement le quart de finale de la coupe du Midi."

LA FEUILLE DE MATCH
Huitième de finale de coupe du Midi
Samedi 15 avril 2017 à 20h
Complexe sportif 2 de saint Orens
SAINT ORENS (PH)/MURET (DH) 1-1 (4/3 aux TAB)
Arbitre : M Guillaume Obry, assisté de MM Xavier Mole et Hafid Boutchakkouch

Buts : F. Aglar (45+1e) pour Saint-Orens; Pégot (47e,sp) pour Muret

SAINT-ORENS : Viarnes, Moineuse, Sales, Fréjaville, Rigal, Véronèse, F. Aglar Ettaieb, Perez, Garcia (cap), Kouby, Lafolie, Ben Ali, Joaquim, Entraîneurs : Robert Da Ros, Christophe Portes
MURET : Escoula, Sentein, Paillat, Touré, Garcia (cap), Aziabou, Michel, Bangoura, M Aglar, Pégot, Lubasa, Brassie, Laffont, Villen, Entraîneurs : Sébastien Lasserre, Jean-Louis Fauré (DS).

Muret peut maintenant se projeter sur la saison prochaine (crédit photo footpy)
Muret peut maintenant se projeter sur la saison prochaine (crédit photo footpy)

Sébastien Lasserre et Jean-Louis Fauré vont démarrer leur travail de séduction pour renforcer ce jeune groupe.
Sébastien Lasserre et Jean-Louis Fauré vont démarrer leur travail de séduction pour renforcer ce jeune groupe.

Le duo Da Ros, Boaro va vivre une fin de saison palpitante et stressante.
Le duo Da Ros, Boaro va vivre une fin de saison palpitante et stressante.

St-Orens avec cet exploit reste la dernière équipe invaincue en seniors Ligue (crédit photo footpy)
St-Orens avec cet exploit reste la dernière équipe invaincue en seniors Ligue (crédit photo footpy)

Edson Arantes

National/CFA/CFA2 | Ligue | Districts | Foot Entreprise | Jeunes | Futsal/Indoor | Féminines | Coupe de France


Dans la même rubrique :