Connectez-vous S'inscrire

DH (Régional 1) - AUCH, FLEURANCE, LOURDES, GOLFECH... veulent doubler la mise !

Vendredi 1 Septembre 2017

Cette année pas encore de coupure pour cause de tour de CDF, donc ne gâchons pas notre plaisir de pouvoir assister dès samedi à la seconde journée qui permettra certainement de confirmer certaines impressions. (par Bob Marley)


En consultant le classement je me suis aperçu qu'apparemment le barème avait changé puisque trois points ont été crédités pour chaque victoire, un pour le nul et zéro par défaite au lieu de quatre, deux et un l'année dernière. J'avoue que je n'étais pas au courant.... Les sept matches proposent des oppositions qui ont déjà toutes de l'intérêt.

PRADINES / AUSSONNE
Une deuxième année qui s'annonce compliquée pour les Lotois. Après une accession tout le monde s'accorde à penser et à dire que c'est effectivement celle là qui est périlleuse. Déjà que la précédente à été galère on peut se demander comment se déroulera celle ci ? La perte de joueurs cadres est dure à encaisser surtout quand le recrutement des "petits" clubs plus ou moins isolés est compliqué. L'argent indécent qui circule dans le monde pro fait cruellement défaut dans la plupart des clubs de Ligue. Je ne connais pas les recrues locales mais il paraît d'ores et déjà qu'elles vont avoir du mal à faire oublier les émigrés, à moins que ce ne soit qu'une question de temps, ce dont je doute un peu. La cartouche de la semaine dernière à Fleurance n'est pas de nature à donner beaucoup d'espoir. Il va falloir mettre les bouchées doubles, triples, quadruples, que sais-je mais est-ce que cela suffira ? Le manque d'expérience local n'atteint pas son visiteur puisque dans son effectif il y a moult joueurs qui connaissent le niveau voire plus. Un raté à domicile pour une première dans l'histoire d'Aussonne pour cause de manque de physique c'est quand même assez gênant, mais la marge de progression offre toutes les garanties d'un avenir plus rose. Il ne faut quand même pas trop tarder pour ne pas connaître les affres de la spirale négative.

ONET-LE-CHÂTEAU / FLEURANCE
Entre Onet qui va vouloir redresser la barre après sa courte défaite à Lourdes et une deuxième partie contre un autre promu qui a fait forte impression contre Pradines cela s'annonce chaud. Les Aveyronnais de Y. Boscus ont l'habitude du niveau et ne doivent pas perdre des unités chez eux s'ils veulent éviter une saison éprouvante comme celle de l'année dernière. Pour les Gersois le feu d'artifice inaugural malgré l'absence de plusieurs titulaires et blessés de longue durée (dixit le journaliste local) ont entamé de belle manière leur campagne. C'est un adversaire plus consistant qui se dresse devant eux et on va scruter avec attention leur performance.

TMF / ALBI
Pour rappel l'an passé Blagnac le futur champion de DH s'était contenté d'un nul à Luc ce qui laisse à penser que celui obtenu samedi n'est peut-être pas si mauvais que ça. On sait que les Toulousains ont des ambitions légitimes après une belle place lors du dernier exercice. Un effectif stable avec juste quelques petites retouches est le gage de la continuité du travail effectué chez le nouveau mastodonte régional. Il sera difficile d'aller les titiller chez eux. Les Albigeois ont accroché le nul à Revel en jouant à dix au bout de quelques minutes avec un gardien impérial. Ce résultat sera analysé plus tard après plusieurs journées parce que pour l'instant il est impossible d'en tirer des conclusions. Est-ce le groupe revélois qui est faible, celui d'Albi à contrario, fort ? Je n'en sais vraiment rien... À voir !

MURET / REVEL
Légèrement incomplet l'effectif "blaugrana" a montré de bonnes choses à Pechbonnieu. Surtout grâce à une défense solide et à des individualités au dessus du lot devant. Comme le milieu n'est pas manchot cela donne une belle formation qui a un potentiel intéressant. De plus j'ai appris par la bouche de Bravo Mbemba, confirmé par Marco Seintein, que le fait d'avoir deux (pour l'instant, car il risque d'y en avoir un troisième) joueurs du club ayant signé des contrats de stagiaires pros permet de récupérer des mutés sur la tablette. Cela contre balance les problèmes liés au statut de l'arbitrage. Tant mieux pour Muret, un peu moins pour ses adversaires. Quant aux Lauragais là aussi il va falloir scruter attentivement les prochaines rencontres. Ne pas battre une formation réduite à dix dès la sixième minute (d'ailleurs j'en profite pour présenter mes excuses à Lazuech que j'avais annoncé comme l'expulsé albigeois alors qu'il s'agissait en fait de Belkoussa. Donc pour l'instant je pose un point d'interrogation sur les facultés revéloises. 

Lourdes va passer un premier test intéressant !

LUC LA PRIMAUBE / LOURDES
Une confrontation entre deux équipes qui ont séduit dès l'entame. Seconde réception pour les Aveyronnais ce qui en principe permet de bien lancer la saison. Le nul face à Métropole n'entre pas forcément dans la catégorie des très bons résultats mais comme les deux gardiens ont été bons on attendra pour mieux cerner le futur local. Lourdes pour son retour rapide au Régional 1 a bien débuté mais cette opposition à l'extérieur permettra ici aussi de jauger un peu plus las capacités lourdaises.

GOLFECH / AUCH
Voilà peut-être l'affiche du week-end. Deux équipes victorieuses qui sont intéressées par la lutte pour l'accession avec des possibilités prometteuses. Soit le public se régalera avec des intentions de jeu, soit il se verra proposer une lutte physique et serrée. L'avenir proche le dira. Il y a un gros potentiel de part et d'autre et il serait dommage de ne pas vouloir le démontrer.

RODEZ II / GIROU
Pour finir dimanche une lutte dominicale entre deux teams qui vont surtout chercher à exister dans un championnat exigeant où les points pris d'entrée ou au contraire perdus même si c'est prématuré de l'écrire pèseront lourd dans quelques mois. plutôt que d'extrapoler je préfère vous mettre ci-dessous un article paru dans le journal qui présente le Rodez II :  
"Cette nouvelle saison de l'équipe II du RAF se profile comme la précédente avec ce souci de faire progresser les jeunes joueurs qui la composent. En effet, le groupe a grandi, l'équipe est pratiquement la même, tout comme ses ambitions, même si à terme une montée est envisagée. Seulement, la bataille s'annonce plus que compliquée. Face aux budgets bien plus imposants de ses concurrents, notamment de la région toulousaine, le choix de la formation s'est imposé de lui-même au RAF. «oui, il est difficile de lutter contre ces clubs à gros budget. Mais nous ne sommes pas démunis pour autant. Le groupe regorge de jeunes talents qui aspirent un jour à rejoindre l'équipe de National. C'est pourquoi nous travaillons avec un groupe élargi à l'équipe III dans le but d'offrir un maximum d'expérience à nos jeunes», a déclaré Florent Rech, entraîneur du RAF II. C'est donc dans un rôle de trouble-fête qui semble aller comme un gant à cette équipe réserve que l'entraîneur se plaît à envisager la saison. À l'image de la précédente. Florent Rech pourra toujours compter sur l'expérience d'Hugo Bobek et ses trois saisons en CFA ainsi que son adjoint et entraîneur de l'équipe III Andriny pour montrer le chemin aux jeunes recrues.Cette nouvelle saison de l'équipe II du RAF se profile comme la précédente avec ce souci de faire progresser les jeunes joueurs qui la composent. En effet, le groupe a grandi, l'équipe est pratiquement la même, tout comme ses ambitions, même si à terme une montée est envisagée. Seulement, la bataille s'annonce plus que compliquée. Face aux budgets bien plus imposants de ses concurrents, notamment de la région toulousaine, le choix de la formation s'est imposé de lui-même au RAF. «OUi, il est difficile de lutter contre ces clubs à gros budget. Mais nous ne sommes pas démunis pour autant. Le groupe regorge de jeunes talents qui aspirent un jour à rejoindre l'équipe de National. C'est pourquoi nous travaillons avec un groupe élargi à l'équipe III dans le but d'offrir un maximum d'expérience à nos jeunes», déclarait Florent Rech, entraîneur du RAF II. C'est donc dans un rôle de trouble-fête qui semble aller comme un gant à cette équipe réserve que l'entraîneur se plaît à envisager la saison. À l'image de la précédente. Florent Rech pourra toujours compter sur l'expérience d'Hugo Bobek et ses trois saisons en CFA ainsi que son adjoint et entraîneur de l'équipe III Andriny pour montrer le chemin aux jeunes recrues. Il ne pourra pas, ou presque, compter sur un apport des joueurs de l'équipe National, principalement pour un souci de calendrier. L'équipe I jouant le vendredi et s'entraînant le lundi, un joueur hypothéquerait ses chances de jouer le week-end suivant en participant à la rencontre du dimanche avec la réserve. «Ce sera au cas par cas, notamment pour la reprise suite à une blessure. Je compte surtout sur les joueurs des équipes II et III. Le groupe sera constitué avant chaque match et est donc modulable. De plus, avec les coupes que nous ne jouons pas, le calendrier de début de saison n'est vraiment pas idéal. Il faudra faire en sorte que tout le monde garde le rythme.»  C'est donc sans appréhension mais conscient du gros travail déjà entamé les saisons passées et dans le but de confirmer la précédente que l'équipe réserve du RAF et son entraîneur abordent le championnat."
Pour le Girou la préparation a été intense et la charge physique importante. Elle n'a pas encore été assimilée et il va falloir encore attendre pour atteindre le rythme de croisière. La défense est comme de coutume forte. Tout le monde sait qu'elle commence très haut par les attaquants déjà. Même si des progrès ont été entrevus ce n'est pas encore satisfaisant, du moins à mon humble avis. Perdre un ballon ce n'est pas forcément blâmable mais ne pas tout faire pour essayer de le récupérer, ça c'est plus gênant. Donc si la défense commence devant il faut être capable de se dépouiller comme un mort de faim pour faire ce boulot ingrat, mais ôh combien important au lieu de s'arrêter ou de réclamer une faute non sifflée par l'arbitre. C'est dans la tête que cela se passe docteur, oui mais dans l'envie aussi ! Le Girou en récupérant Diarra a fait une belle recrue qui a prouvé avoir les qualités ad hoc pour être un élément visant la titularisation systématique. Après le nul à la maison ne pas perdre serait déjà pas mal. Plus si affinité ?   

Par BM

Lourdes n'a pas raté son retour dans l'élite et tentera de se jauger à Luc Primaube, équipe référence de la DH
Lourdes n'a pas raté son retour dans l'élite et tentera de se jauger à Luc Primaube, équipe référence de la DH

Bob Marley

National/CFA/CFA2 | Ligue | Districts | Foot Entreprise | Jeunes | Futsal/Indoor | Féminines | Coupe de France


Dans la même rubrique :