Connectez-vous S'inscrire

DH (vidéo) - Sur un champ, le GIROU et MURET n'ont pu se départager !

Dimanche 27 Août 2017

Je sais bien que que ce n'est pas la première fois que je soulève le problème comme l'ont soulevé de nombreux staffs avant moi, à savoir l'état déplorable de la ... je n'ose même pas l'appeler pelouse. Qu'il y ait des problèmes d'arrosage (?) soit quoi que ! mais soit l'herbe était brûlée, soit elle a été malade. Quoi qu'il en soit, elle était indigne d'accueillir l'ouverture de la saison de Régional 1. (par Bob Marley)


Perso je préférais le terme de DH ça faisait quand même plus classe que ce sobriquet qui me paraît un tantinet restrictif, voire ridicule. Bref passons... Grosse chaleur plus aire de jeu quasi impraticable égale match plus que moyen. Pas de quoi s'extasier, même pas vibrer sauf en de très rares occasions. Comme à la dix-huitième où, suite à un corner pour Muret, une bonne tête muretaine a permis d'admirer l'intervention décisive de Sammy Ellien du pied gauche, le ballon revenu sur un visiteur dont la frappe a été contrée par Sarrau sur, ou derrière, sa ligne, telle est la question. Un mec honnête m'a dit derrière alors que Robin (Claraco) lui nie farouchement le passage de la ligne. Bon on ne va pas en faire un fromage puisque, même avec l'assistance vidéo de Monsieur Korner, on ne peut rien affirmer. À part ça ? Peau de balle, nib, wellou, Peu avant la pause, un raté de Sinaman sur une passe que l'on aurait qualifiée de décisive de Bouis.

Les esprits s'échauffent lors d'un deuxième acte plus heurté

Deuxième énorme occase pour les visiteurs à peine trois minutes après le retour des vestiaires. Mais Paillat, seul décalé à hauteur du point de penalty, rate un contrôle qui paraissait plutôt facile pour gaspiller un ballon de break. Un regroupement très verbal entre deux groupes à l'esprit échauffé pour des palabres aussi inutiles que ridicules, des gamineries de cour d'école stériles et idiotes pendant quelques longs instants avec un arbitre passif qui regardait ça d'un œil atone. Le Girou, après des réglages suite à des passes imprécises, arrive à construire dans les couloirs où le vert de l'herbe rappelait une pelouse mais une frappe puissante d'un local rejoignait les satellites chers à Dennis Bergkamp. Digression habituelle, heureusement que nous pouvons nous contacter sur un site qui nous est réservé.... Grâce à nos téléphones, on peut se chambrer entre amis de Footpy ce qui nous occupe quand on n'assiste pas à le rencontre de l'année. À la cinquante-huitième minute, nouvel attroupement au pied de la tribune cette fois avec nouvelles discussions animées et gestuelles. Plus tard cette fois, c'est un tacle de Fittère sur Prunet qui a déclenché l'ire locale. Certes, le geste était spectaculaire et appuyé, de là à mériter un rouge direct. Dans la mesure où, peu après, Joris a repris peu après la rencontre sans séquelles apparentes ? Il faut bien parler de tout, de rien, parce que, si je me contente de m'occuper stricto sensu du foot, ça va être rapide et insipide. D'ailleurs, c'en est fini ! Match assez nul sur le terrain, score nul, tout le monde est content, basta....

Par BM

LES RÉACTIONS 
Sébastien SALLES
(entraîneur du Girou) : "Le match était compliqué avant de débuter avec cette chaleur et le terrain. C'était difficile pour les deux groupes, ce qui s'est avéré vrai, impossible de faire deux passes, de relancer derrière, de passer. À partir de là, ça donne un jeu très aérien et vachement âpre dans les duels. Ce qu'on a vu ici avec un jeu très fermé, une occasion de chaque côté c'est tout. Le zéro/zéro reflète le match. On est là pour travailler, et on a la satisfaction d'avoir montré de la solidarité  contre une équipe de Muret qui a de très fortes individualités. ll faut quand même féliciter les joueurs car, jusqu'au bout, ça pouvait basculer d'un côté ou de l'autre". 

Wissem BOUIS (joueur du Girou) :"La chaleur assez dure après une prépa dure, on avait les jambes assez dures, mais ça va on a tenu avec une bonne réaction de l'équipe. Le terrain était catastrophique. Je pense que l'on a une grosse marge de progression et on va travailler encore. Nous allons à Rodez où ce sera dur, on va s'y préparer. J'espère que l'année du Girou s'annonce bien, il y a de la qualité, des bons jeunes et des anciens qui nous encadrent bien".

Sébastien LASSERRE (entraîneur de Muret) : "On savait comment aller jouer le Girou, on s'était préparé à subir du jeu long à être pris sur le second ballon. On n'a pas été très bons dans l'animation offensive, dans ces passes verticales on a eu du mal à trouver des joueurs libres dans les intervalles. La pelouse était difficile pour jouer au football pour les deux équipes. Personnellement, j'ai quelques regrets parce qu'on a quand même des ballons pour prendre les quatre points même si on a eu aussi quelques frayeurs. C'est vrai qu'en première période, le ballon entre, il n'entre pas, peu importe il n'est pas entré puisque l'arbitre a décidé qu'il n'était pas entré. Puis l'action où Jérémy Paillat est seul face au gardien et qu'il rate le contrôle. De là où on était, cela paraissait simple de le mettre (sourire). Quelques regrets mais aussi quelques satisfactions. Je leur ai dit que c'était bien défensivement et qu'il fallait garder cette solidarité et qu'on allait travailler les enchaînements offensifs pour essayer d'être plus performant contre Revel samedi à la maison".

Abderrahim AÏT HAD (capitaine de Muret) :"Il fallait chercher à se rassurer par rapport au contenu et aux résultats que l'on a eus pendant les matches de préparation. On n'a pas pu aligner il me semble ne serait-ce que deux fois la même défense ou la même attaque. Moi le premier, je n'ai pu faire aucune des rencontres pour raison familiale. Là on est venu chercher un résultat que je dirais positif. On prend un rouge qui est très, très sévère mais on a su rester en place. Le nul ici reste pour moi positif. On a super bien défendu depuis l'attaque jusqu'à derrière. Nous avons deux situations que peuvent effectivement faire mouche, aujourd'hui ça n'a pas fonctionné la prochaine... Maintenant, il faut continuer à travailler et enchaîner avec une victoire à domicile."  

LA FEUILLE DE MATCH
Régional 1, première journée
Samedi 26 août, dix-huit heures
Pechbonnieu, stade municipaL.
GIROU / MURET 0-0
Arbitre : M Ludovic Dasque, assisté de MM Miloud Djidel et Emmanuel Julien
Avertissements : Claraco (4e), Prunet (49e), Tschaggény (62e) au Girou;  Lubasa (45e), Gyébohao (86e) à Muret.
Expulsion : Fittère (67e) pour Muret

GIROU : Ellien - Tschaggény, Prunet, Sarrau (cap.), Rasolofoarinivo, Bouis, Diarra, Claraco (Thi. Fernandez, 25e) Ngoumou, Sinaman (Lapeyre, 72e), Ralison (Alonso, 80e). Entraîneurs : Sébastien Salles, Jaoued Laqsil.
MURET : Escoula - M. Torrent, Paillat, Mbemba Wa Mbemba, Aït Had (cap.), Gyébohao, Lubasa (Benbrahim, 80e), Paya, Estrade, M'Boua (Cabanes, 72e), Fittère. Non entré : Léo Seintein.  Entraîneur : Sébastien Lasserre

Muret s'en contentera pour la première de la saison (crédit photo footpy)
Muret s'en contentera pour la première de la saison (crédit photo footpy)

Bob Marley, Korner.fr

National/CFA/CFA2 | Ligue | Districts | Foot Entreprise | Jeunes | Futsal/Indoor | Féminines | Coupe de France


Dans la même rubrique :