Connectez-vous S'inscrire

L'ITW du samedi - José DA SILVA (président de l’Association du TFC) : « Notre ADN c’est la formation »

Samedi 7 Octobre 2017

Dorénavant tous les samedis, WH vous présentera un de nos passionnés de foot oeuvrant pour le fonctionnement d'un club, d'un projet... Nous ne pouvions démarrer cette rubrique qu'avec le Président de l'Association du TFC, José Da Silva. Ce fou de foot ne compte plus ses heures au service du ballon rond en général et plus particulièrement ces dernières saisons au sein de notre club phare régional. (par WH)


Vous êtes mal connu du grand public, quel est votre tâche au sein du club ?
En tant que président de l’Association du TFC, je gère toute la section amateur du club. Il y a une organisation assez professionnelle avec des responsables de catégories : Franck Plenecassagne pour les féminines, Pascal Sempé pour l’Académie et Henri Regourd pour la Pré-Académie. Et Marvin Olawaiye qui est le lien très important entre tous qui gère l’administratif. Il faut aussi compter près de 80 dirigeants et une quarantaine d’éducateurs. Je suis en lien régulier avec Jean-François Soucasse, le Directeur Général et le Centre de Formation de Rémy Loret et Denis Zanko au sportif. Toutes ces composantes, avec la section pro, forment l’entité unique du Toulouse Football Club. 

Depuis quelques années, on voit que le TFC est un club qui se repose sur sa jeunesse…
Notre idée, et même notre ADN, c’est la formation. Les principes de jeu sont les mêmes à tous les niveaux. Nous avons une volonté très forte de recruter des joueurs de l région. Ce qui est agréable, c’est qu’en préformation (les U15 et U14), presque 85% des jeunes qui rentrent viennent de la région. C’est grâce au lien fort que nous avons tissé avec les autres clubs de la région et l’entente est des plus agréables entre nous. Je parle de Colomiers, Blagnac, L’Union, Muret… Tous les clubs viviers de bons joueurs. Le but est d’ouvrir les portes du TFC au travers d’opérations comme Festifoot, ou d’invitations aux matches ou d’échanges d’éducateurs qui viennent voir comment nous fonctionnons et les nôtres vont chez eux pour les aider. C’est tout un échange de bonnes pratiques pour leur montrer que le TFC n’est pas là pour piller, mais pour apporter qui profite à tous. Ces dernières années, les très bons et très jeunes joueurs viennent s’entraîner avec nous et jouent dans leurs clubs en compétition. Nous nous sommes aperçus qu’il faut les faire venir assez tôt pour qu’ils prennent la mesure des exigences importantes pour atteindre le graal qu’est le centre de formation. Et ce, que ce soit pour les garçons et les filles : le process de la formation est identique chez nous. Les filles sont dans le même moule que les garçons. 

"Nous ne sommes pas dans l’objectif du résultat, et nous n’oublions pas le deuxième aspect du projet : les études."

La section amateur et professionnelle marche mains dans la mains au TFC (crédit TFC Info)
La section amateur et professionnelle marche mains dans la mains au TFC (crédit TFC Info)
Justement, quel est votre objectif pour les féminines actuellement en D2 ?
Bien sûr nous voulons monter en D1, mais nous savons que la concurrence est rude. Cette année ne sera peut-être pas la bonne, mais nous y arriverons par étapes. Elles ont la même trajectoire que les garçons, ont des conditions de travail idéales avec les installations du centre de formation à disposition. Elles échangent avec les pros et il y a énormément d’échanges et nous essayons de les mettre sur le même plan que l’équipe première masculine. 

Et du côté des jeunes, les résultats de ce début de saison sont très positifs, c’est important ?
C’est très simple : le classement est anecdotique. Il nous faut former. Le principal est que les jeunes puissent être facilement surclassés pour les mettre en difficulté et les aguerrir le plus tôt possible. Dans le futur, c’est cette expérience qui va leur servir. Ils montent ainsi en compétence et en puissance. Quand on regarde le groupe de National 3, sans les pros, il est très jeune. La D2 féminine est dans le même cas, ainsi que la DH etc. 

Quels événements vous mobilisent le plus chaque année ?
Le principe est de faire jouer les plus petits contre des joueurs plus âgés. Notre plaisir est de les envoyer sur les tournois internationaux. Nous finissons souvent dans le dernier carré de ces tournois et c’est une grande satisfaction. En France, nous voulons rester proches d’autres clubs professionnels comme Bordeaux, Nantes, Montpellier… Dans l’objectif d’évoluer et de progresser. La quantité et la qualité nous l’avons automatiquement. La saison dernière, lors des portes ouvertes, nous avons accueillis quatre cent soixante jeunes de tous horizons et tous niveaux. Même s’il ne ressort que dix très bons éléments, ça nous permet d’échanger et de faire de la pédagogie auprès d’un maximum de jeune pour en faire profiter le football régional. Grâce à ça, on connait des noms comme Diop, Bodiger, Michelin, Amian etc. Des enfants du bassin toulousain depuis tous petits ! On peut toujours se plaindre que le TFC n’est jamais aux premières places, mais il fait jouer ses jeunes et beaucoup ont envie de venir chez nous grâce à ça. Nous ne sommes pas dans l’objectif du résultat, et nous n’oublions pas le deuxième aspect du projet : les études. Beaucoup de jeunes ne seront pas professionnels et nous insistons donc sur l’éducation pour qu’ils puissent avoir un lendemain s’ils ne vivent pas du football par la suite. Nous leur apprenons la rigueur et nous les ouvrons à d’autres mondes que le football. Nous avons un prof, un préparateur mental, un professeur de théâtre, ils font des sorties culturelles pour avoir l’esprit ouvert et pouvoir rebondir par la suite s’ils ne réussissent pas dans cette voie. 

"Nous sommes un club simple, ouvert, et au fonctionnement familial qui ne se prend pas la tête."

Avec José Da Silva, la section féminine a un fervent supporter pour le développement et progression de celle-ci
Avec José Da Silva, la section féminine a un fervent supporter pour le développement et progression de celle-ci
Tout le monde n’atteint pas votre niveau d’exigence, cela crée-t-il des tensions ? 
Aucune, parce que toutes ces étapes sont expliquées depuis tout petit. Si on ne garde pas un joueur, il sait bien à l’avance parce que nous parlons avec lui et sa famille trimestriellement pour expliquer la progression de l’enfant de sorte à ce qu’il ne soit pas surpris quand on lui annonce qu’il ne sera pas conservé. En amont, nous avons travaillé à mettre ça en place et nous faisons aujourd’hui l’effort de les rediriger sur des clubs partenaires intéressants. 

Vos éducateurs sont là depuis plusieurs années, vous préférez les fidéliser ?
Le centre de la formation veut travailler dans la continuité et si certains d’éducateurs partent pour d’autres challenges, nous insistons pour garder un maximum d’entre eux parce que nous ne sommes pas comme d’autres clubs qui peuvent avoir une philosophie différente. Au niveau de l’école de football, Pascal Sempé, Franck Plenecassagne et Henri Regourd sont dans la même philosophie : limiter le turnover. Nous avons des éducateurs qui apprennent aussi chez nous et qui progressent pour arriver au centre de formation, voire même chez les pros. Eux aussi viennent pour grandir au TFC. 

Quels sont vos liens avec les responsables professionnels ?
Nous travaillons en osmose exceptionnelle. Pascal Dupraz vient du monde amateur. Nous avons beaucoup d’interactions avec lui, il vient voir des petits, il est venu voir les séances des filles. C’est quelqu’un qui est très proche de nous, tout comme Olivier Sadran. Nous sommes un club simple, ouvert, et au fonctionnement familial qui ne se prend pas la tête. Et les résultats humains tombent. Aujourd’hui le club a un tronc commun qui part du bas jusqu’en haut : la formation et les études pour bénéficier à chacun à tous les niveaux. 

Par WH

José Da Silva ne manque pas d'ambitions pour le TFC mais pas à n'importe quel prix (crédit photo footpy)
José Da Silva ne manque pas d'ambitions pour le TFC mais pas à n'importe quel prix (crédit photo footpy)

WH

Catégories | Les News | Mercato | Dream Team | Tapis Rouge | Flash Back | Gants d'Or & Buteurs | Arbitres | Immersion/Aparté | FootpyTv | Divers


Dans la même rubrique :