Connectez-vous S'inscrire

L'ITW en famille de... Florian (Balma) et Benjamyn (Girou) BONAFÉ

Jeudi 20 Octobre 2016

A ma droite Florian thésard, à ma gauche Benjamyn jeune diplômé BAC + cinq ! Autant dire que ces deux là ne sont pas concernés par la remarque de notre Président Hollande. Deux têtes bien pleines et des pieds loin d'être carrés font que les Bonafé's brothers sont des références de notre football régional. Mais ce n'est pas tout puisqu'en plus les natifs de Lavaur ne manquent pas de répartie comme vous allez vous en apercevoir dans une ITW famille d'un grand niveau. À croire qu'ils sont de la famille du Phocéen ! (par Dino Zoff)


À quel âge as-tu démarré le football ?  
- Florian : À quatre ans il y a donc déjà vingt-cinq ans sous les ordres de Mr Laine et Mr Labro en débutant à Lavaur. Puis s’en est suivie une longue période avec Jean-Luc Boucq, un super entraîneur que tout jeune footballeur aimerait avoir. Un petit passage d’une année à l’US Albi sous les ordres de Jacky Pujol et puis retour sur Lavaur avec Joël Michel notamment (dit « branlequéquette ») pour les dernières années jeunes un peu folkloriques.
- Benjamyn : J'ai intégré le sélectif centre de formation du FC Lavaur à l'âge de quatre ans. J'ai su m imposer malgré une rude concurrence. 

À l'époque, quel était ton poste de prédilection ?
- Florian : Attaquant j’allais vite et je marquais beaucoup… comme je disais c’était il y a déjà longtemps (rire). Puis avec le foot à onze je suis naturellement redescendu d’un cran !
- Benjamyn : J'étais déjà un grand attaquant à l'époque.

Quels ont été tes différents clubs jusqu'à aujourd'hui ? 
- Florian : Lavaur et Albi en jeunes. Lavaur, Luzenac, Revel, Sainte- Geneviève-des-Bois dans l’Essonne et Balma en senior. 
- Benjamyn : Vingt ans de FC Lavaur et une année d'Olympique Girou. À noter une année de futsal de toute beauté à Castelmaurou. 

Quelles étaient tes idoles à tes débuts ? 
- Florian : Quand j’étais petit mes idoles jouaient tout simplement en DH au FC Lavaur (Poujade, Suquet, Bouasli, Zoto, Cissohko, Gbizie…), j’étais souvent les samedis soirs au stade. Puis en grandissant j’ai suivi le TFC avec les Victor Bonilla, Dieuze, Libbra, Moreau, Alicarte, Lièvre, Carotti … c’était pas terrible, mais c’était local (rire)
- Benjamyn : Aubanel et Labrosse, mais seul ceux qui prenaient l'OM à FIFA 95 peuvent connaître le rendement de ces deux attaquants.

Et aujourd'hui, quels joueurs/joueuses te font vibrer ou te servent de modèles ?  
- Florian : Me font vibrer c’est aller loin pour du football (rire) Mais j’aime beaucoup Kroos, Schweinsteiger, Carrick… un football simple. 
- Benjamyn : Castolo et Huylens, un rendement tout aussi impressionnant, que de ligues des masters gagnées grâce à eux !  Pour parler de joueurs réels, j'ai toujours aimé les joueurs sortant du lot, avec des vies ou des anecdotes de fou : Vinnie Jones, Paul Gascoigne, Garrincha, Georges Best, Carlos Tévez pour ne citer qu eux. 

Ton ou tes équipe(s) préférée(s) ?   
- Florian : Manchester United est un club que j’apprécie beaucoup même si SFR sport m’empêche tout visionnage de leurs matchs.
- Benjamyn : Les Pingouins de Pittsburgh, Crosby quel joueur ! 

Ton meilleur souvenir personnel sur un terrain de foot ? 
- Florian : Lavaur III / Cambounet un dimanche 15h match de première division de district avec Jérôme Hergault, Flo Boucq, Saint-Sernin, Lemaissi, Baute, Marteau, Enclume, Dantio Insa. Dernier match de l’équipe III avant son forfait général. Meilleure affluence de la division,  une partie du public sortant du "My Lord" et ayant donc dépassé le taux d’alcoolémie recommandé. Une victoire 3 à 2 après avoir été mené 2 à 0 avec un démarrage du match à neuf faute de participants, un gardien de quarante-cinq ans, un attaquant de pointe du même âge, deux joueurs débutants et trois joueurs jouant blessés, une vraie "remontada" mais quelle rigolade. 
- Benjamyn : Un penalty arrêté avec brio au stade des Fontaines durant ma dernière saison à Lavaur. 

"En gros, on peut considérer qu'en Ecosse j'ai une bien meilleure technique."

Flo et Benjamyn attendent le retour du pro Jérôme Hergault (Red Star) pour relancer le projet FC Lavaur
Flo et Benjamyn attendent le retour du pro Jérôme Hergault (Red Star) pour relancer le projet FC Lavaur
En football, quelle est la principale qualité de ton frère ? 
- Florian : Grosses qualités défensives : anticipation, engagement.
- Benjamyn : Son cri quand il tombe pour demander une faute, une plainte aiguë digne des plus grands figurants d'Hollywood, les arbitres qui ne sifflent pas à ce moment là n'ont pas de cœur...

Et son principal défaut ?  
- Florian : J’ai l’impression qu’il est capable de faire la passe à l’adversaire pour aller au duel et mettre une semelle.
- Benjamyn : Il n'ose jamais prendre les coups francs malgré la même patte que Juninho... prends le ballon et met le en lucarne, putain !

Si tu devais donner un ou des conseils à ton frère pour progresser ? 
- Florian : De quitter le Girou (rire) et d’arrêter de faire des séjours prolongés au Brésil !
- Benjamyn : Il n'est pas assez méchant (ou trop gentil) sur le terrain, j' ai toujours l'impression qu'il prend les coups et qu'il ne  les rend jamais ... 

Qu'est ce qui a fait que ton frère n’ai pas évolué plus haut ? 
- Florian : Il a toujours pris le foot comme un vrai loisir en privilégiant les à cotés (copains, bières, sorties) du coup il est resté sur Lavaur. Mais en signant au Girou les objectifs ne sont pas très éloignés (rire). C’est un niveau et un club qui correspond à son mode de vie, il est heureux et c’est le principal mais s’il veut venir jouer à Balma  et tenter plus haut il a mon numéro (rire)
- Benjamyn : Il a fait des études. Les soirées d'intégration pharmacie laissent des gueules de bois d'une durée de six mois à un an, Ce n'est pas compatible avec le haut niveau.

Qui est le meilleur à FIFA ou PES ? 
- Florian : Nos derniers duels à la console remontent à FIFA 95 sur Mega drive et PES 2 sur playstation 2. Je pense que j’étais le moins mauvais des deux, il dira peut être le contraire le temps qui passe aura surement altéré son jugement !
- Benjamyn : On a arrêté de jouer l'un contre l'autre il y a longtemps. Je ne pouvais plus supporter de le voir dégoupiller. Déjà qu'il arrivait à s'énerver quand il jouait tout seul contre la console, si en plus c'est moi qui commençais à gagner... 

Lesquels de vous deux a marqué le plus de buts en matches officiels ? 
- Florian : C’est moi et de toute façon j’étais devant à partir de deux ! Il lui faut Google maps pour trouver les buts adverses en défendant dans sa surface !
- Benjamyn : C'est lui, quatre vingt-dix pour cent des buts de la tête, on ne change pas une équipe qui gagne.

Entre vous deux, qui a la meilleure technique ? 
- Florian : Sa technique est surprenante capable de gestes venus d’ailleurs, mais pour la base du foot c’est moi (rire)
- Benjamyn : Ça dépend, j'ai une meilleure technique de chandelle par exemple, et je fais des touches plus longues. En gros, on peut considérer qu'en Écosse j'ai une bien meilleure technique. 

Avez-vous déjà joué ensemble (où) et vous verriez vous retrouver sous un même maillot ?
- Florian : Oui avec Lavaur on a fait deux ou trois matchs je crois quand il est monté en senior il avait d’ailleurs été bon sous les ordres de Jarriot. Et  oui on va rejouer ensemble le projet vauréen n’est pas enterré !
- Benjamyn : On s est côtoyé une année à Lavaur pour quelques matchs. On rejouera peut être ensemble un jour, tout est possible dans le football. 

Vous êtes tous les deux passés par Lavaur. Que pensez-vous de la situation du club aujourd'hui ? Où en est le projet vauréen des Hergault, Bonafé et Cie ?
- Florian : La situation du club me désole. Enfin du moins la situation des seniors car apparemment il y a des bons jeunes. Après cela fait deux ans que quasiment tous les joueurs que je connaissais sont partis (Les deux Benos , Puel , Macouin, St Sernin …) donc mon avis est assez extérieur mais quand je vois tous les anciens vauréens signer à Saint-Alban à l’image de ceux qui avaient signé à Giroussens il y a quelques années avec deux club houses qui pètent la forme je me dis que quelque chose s’est cassé dans ce club. On parle de niveaux où la convivialité est le maître mot j’espère que Patrice Insa va recréer cela même si les résultats pour le moment sont catastrophiques. Le club se dirige vers la PL... quand je pense que j’ai joué la montée en CFA 2 à dix huit ans avec des soirées jusqu’à pas d’heures à la salle Pucharcos ! Maintenant le projet vauréen est toujours au cœur des discussions, un nombre importants de dirigeants et joueurs voires même partenaires sont concernés et ils sont prêts à répondre favorablement à notre appel même si pour le moment nous avons encore d’autres objectifs personnels à court terme. 
- Benjamyn : Les résultats sportifs ne sont pas bons depuis l'an dernier. Ne faisant plus partie du club, je ne peux que les encourager de loin. Le projet est toujours dans les têtes, nombre de vauréens se sont réunis cette année à Saint-Alban. On n'attend finalement que le retour d'Hergault pour organiser tout ça. 

Quelles ambitions collectives et individuelles pour cette saison ?
- Florian : Les ambitions individuelles et collectives sont simples : continuer à prendre du plaisir dans cette équipe aux côtés de mecs avec qui je m’éclate : Péchard, Laborde, Jouan , Joseph , Makouri, Cavaillé, Texier etc … avec des jeunes qui montent et à l’écoute c’est plutôt plaisant. 
- Benjamyn : Je viens de rentrer de quasi deux mois de voyage au Brésil. Pendant que le collectif trimait durant le mois d'août, je buvais des bières à Copacabana... Le temps de retrouver la forme, je parlerai d'ambition individuelle après. Pour les collectives, faire vibrer les supporteurs et gagner à domicile paraît être un bon objectif, aller loin en coupe du Midi serait pas mal aussi. 

Un mot à rajouter ? 
- Florian : Un message pour notre père qui se tape beaucoup de nos matchs (et des fois il faut du courage), merci à lui pour cette passion commune et pour tout ce qu’il a fait et continue de faire pour nous, surtout qu’il a pas fini en devenant bientôt papy (rire).
- Benjamyn : Que le frangin poursuive l'aventure en coupe de France ce weekend pour le voir jouer contre une grande équipe pro comme Sedan ou Gueugnon dans le chaudron de Balma.

Par DZ

BONAFÉ FLORIAN 
Né le 31 octobre 1987 à Lavaur
1m83 - 80 kg 
Poste : Milieu de terrain 
Parcours : Lavaur, Luzenac, Revel, Balma, Sainte-Geneviève-des-Bois, Balma 
Profession : Pharmacien d’officine 

BONAFE BENJAMYN
Né le  11 décembre 1990 à Lavaur 
1m77 - 73 kilos 
Poste : Personne sait encore
Parcours : Lavaur ; Girou
Profession : Fraîchement Bac + 5 en énergétique de l'habitât. Si un DRH à la chance de lire mon interview, j ai un compte LinkedIn. 

Les Brothers ont de nombreux points en communs, il ne manque plus que le même maillot
Les Brothers ont de nombreux points en communs, il ne manque plus que le même maillot


Catégories | Les News | Mercato | Dream Team | Tapis Rouge | Flash Back | Gants d'Or & Buteurs | Arbitres | Immersion/Aparté | FootpyTv | Divers


Dans la même rubrique :