Connectez-vous S'inscrire

La "Dream Team" de... Philippe GLEYZES (Fonsorbes, Balma, Cugnaux, Municipaux, Transud)

Samedi 18 Mars 2017

Ca y est ! Un des derniers mohicans des "pagelles " de la région nous donne sa Dream Team ....durant une semaine jour et nuit il a traficoté son équipe de rêve pour la livrer aux lecteurs de Footpy.. .entre surnoms et anecdotes a la pelle vous allez vous régaler..... Lui qui d'après "les experts" est un miraculé d'avoir fait carrière avec une détente verticale d'une hauteur d'un sucre. (par Béto Marcico)


Philippe GLEYZE : "Merci à Footpy de m’avoir donné l’occasion de faire un flashback sur plus de quarante ans de moments intenses. Mention spéciale à ma femme qui m’a supporté dans tous les sens du terme, et ma fille au bord du terrain déjà dans la poussette et qui reste malgré tout ce qui m’est arrivé de mieux durant ces années.... J’espère que tous ceux que j’ai eu l’honneur de côtoyer ont pris autant de plaisir que moi, et,  que ceux d’entre eux qui n’apparaissent pas dans cette sélection, mais qui méritent tout autant d’y figurer, ne m’en voudront pas, l’exercice a été pour moi une torture. Merci encore aux R. Blanchard, les Maestrello, JM. Malavelle, S. Merlan, Jimmy, A. Val, T. Giner, A. Mercadier, D. Bernardi, Lauzé, G. Bonhouret, L. Tournier, P. Chelle, Kika, J. Lecouty, Greg Marquet, JM. Gaubert, E. Galaud. F.Daussaing, Y. Montejo, A.Combes, F. Bouchaud, M. Comet, F. Vaucheres, P. Roujat, C. Sansus, les Garcia, C. Guttin, P. Lefevre, JB. Biau, T. Augelet, JY.Pene, A.Souvira, Zoube, Darbas, C. Montaubin et j’en oublie (c’est l’âge), je garde de vous tous de bons souvenirs. Pour finir, je suis fier d’avoir pu jouer avec mes deux frères Yves et Alain Gleyzes qui m’ont transmis le virus, et ayant eu le mérite d’avoir joué avec le ballon avec le lacet, contrairement à moi malgré ce que peuvent dire certaines mauvaises langues."

MES GARDIENS 
- Jean-Louis SÉVILLA (TAC-Fonsorbes) : "Gardien expérimenté et patron de la défense. Il m’a fait vraiment découvrir ce poste avec mes premiers spécifiques au TAC. Franc et honnête il savait aussi faire la fête. Magnifique harangueur, nous a fait des speeches à chialer pour la demie et la finale de la coupe du midi 1991 avec Fonsorbes. Devenu un grand ami depuis."
- Petit clin d’œil à mes petits gardiens U17 de Colomiers : Benjamin, Ilyes, Morgan et Adrien, qui feront parler d’eux très bientôt.

MES DÉFENSEURS 
- Jean-Philippe SIRI (Balma) alias « La classe ». : "Arrivé la même année que moi à Balma et bien qu’ayant connu le haut niveau il m’a toujours impressionné par son humilité et sa simplicité sur, et en dehors du terrain. Un des meilleurs libéro que j’ai connus. Venant du grand Nord il a quand même bien su s’acclimater à nos coutumes d’après match, mais n’a pas pu résister au chaud soleil du quinze août chez le président : mauvaise gestion des temps forts / temps faibles à la buvette !
- Patrice AZÉVÉDO (Balma, Cugnaux) alias « l’insoumis » : "Possédait toutes les qualités  techniques requises pour jouer au dessus. Défenseur intraitable, il adorait le contact avec l’attaquant, ce qui n’était pas forcément réciproque, mais toujours le souci de la relance. Garçon attachant, franc et d’une amitié sincère. Souvenir d’un vendredi soir veille de déplacement en Corse, à refaire le monde en engloutissant  les croque-monsieur de Pierrette et faire un hold-up dans la réserve à bière de Roger (qui n’a jamais retrouvé les coupables car les tests ADN auraient coûté plus cher que les fûts.
- Laurent ANTOUARD (Fonsorbes, Trans-Sud) alias « le doué » : "Minot à mon arrivée à Fonsorbes il fut bien plus tard mon entraîneur en corpo. Énormes qualités techniques même à la pétanque et aux cartes. Nous avons partagé de grands moments en club, universitaire, foot entreprise et extra-sportifs qui nous lient à vie. Après tant de tacles effectués, c’est le rebord sournois d’une porte-fenêtre, avec la complicité d’une bouteille de champ’  qui eut raison de lui."
- Jean CANAL (Cugnaux, Tarnsud) ou « le petit frère » : "Joueur talentueux et chambreur impitoyable. Nous avons suivi le même parcours à part les deux saisons où il a joué pour l’hôpital Marchant. Comme Indiana Jones faillit mourir d’une fléchette, mais lui dans un bar à Luchon. M’a permis de vivre une deuxième jeunesse,  jusqu’à me permettre de rencontrer le père Noël (certains comprendront)."
- Stéphane GURTLER (Balma) alias «l’animal » : Compétiteur hors pair. Un seul regard a suffi pour nous comprendre. M’a aidé à entrer dans ma voiture le soir où on a  arrosé la naissance de ma fille, pas sûr qu’il ait retrouvé tout de suite la sienne. Friand de verres à whisky et formidable cimetière à sushis. Il m’a fait découvrir la soupe angevine à son mariage.
- Philippe CHELLE (Balma) ou « le grand » : "Défenseur impressionnant par son physique, sa régularité et sa longévité. Posé, intelligent, sur et en dehors du terrain. Peu de saisons passées ensemble mais suffisantes pour tisser des liens. Je ne désespère pas de prendre le pot qu’on s'est promis à Leucate."

"...Nous avons été obligés à plus de trente ans de lui apprendre à monter sur un vélo..."

coupe du midi 91..
coupe du midi 91..
MES MILIEUX
- Frédéric PEYTAVY (Balma) alias « Monsieur Peyt » : "Guerrier au service du collectif. Jeu de tête hors du commun. Il ne lui a suffi que d’une soirée pour réussir son intégration.  A fait l’unanimité comme capitaine de nuit, toujours disponible pour prendre le dernier verre de l’amitié. Captivant dans ses paroles « colorées », impossible de ne pas s’attacher à lui."
- Laurent BRUN (Balma, Cugnaux, Transud) alias « le battant » : "Ce gars était capable de jouer à n’importe quel poste avec la même énergie. N’a jamais acheté de shampoing de sa vie. Un bon mec, ami fidèle. Il s’est rendu compte à ses dépens que dans la bière les crevettes nagent à reculons surtout quand on les mange avec la tête : grâce à lui un arbre à Rosas a connu une croissance fulgurante."
- Jean-Phi VICTORRI (Fonsorbes, Transud) alias « le nettoyeur » : "Pour un milieu défensif, il possédait un sens du but incroyable. Véritable cerbère devant la défense, il fut auteur d’un magnifique Strike, en coupe au Fontaines, qui décanta  la situation. Ami de longue date, que de soirées et réveillons passés ensemble !."
- Jean-Jacques MARS (Municipaux) alias « gladiator » : "Travailleur obscur indispensable. Un vendredi de mars il n’avait pas apprécié le  léger rictus du capitaine adverse à la lecture de son nom, lui adressant « oui, c’est mon mois ! » avec un regard signifiant « mais toi ça va pas être ton jour ! ». Contre Paris, en bon capitaine il nous avait délivrés un discours d’avant match très imagé, bilan deux rouges au bout de vingt minutes. Nous n’avions cédé qu’à la fin, le buteur coupable d’exprimer sa joie,  passa trop près de J.-J."
- Xavier BEDOS (Fonsorbes, Municipaux, Transud) alias « le ricaneur» : "Avec lui, le mot ami prend tout son sens. Depuis 1990, on  ne se quitte quasiment plus. De quinze jours mon aîné, un soir de réveillon il fut incapable de se rappeler son âge. Il faut dire que dans sa tête le compteur est resté bloqué à quatorze. Tellement de souvenirs en commun qu’on pourrait en faire un livre. Grillait systématiquement la diode du voyant d’essence. Pourvoyeur de ballons sur son côté gauche il a joué toute sa vie avec le même crampon droit. Toujours prêt à discuter avec le corps arbitral qui n’était  pas tout le temps sensible à son humour....."

MES ATTAQUANTS 
- Jérôme MERLAN (Fonsorbes) alias « le juste» : "Aussi honnête dans la vie que sur le terrain. Artisan de l’épopée coupe du Midi, buteur ou passeur à chaque tour. Les deux seuls cartons jaunes qu’il prit dans sa vie le privèrent injustement de la finale. Liens très fort tissés ensemble. Lors d’un des innombrables weekends passés ensemble, joueurs et compagnes, nous avons failli perdre le trophée au fond du lac de Marseillan."
- Donald SIE (Cugnaux) alias « le X-men » :  "Tous ses adversaires directs ne l’ont jamais vu que de dos, même ceux qui auraient pu être ses petits-fils. Sobre, fait rare. Au stage à Luchon, pour la descente en VTT, le loueur ne disposant pas de tricycle, nous avons été obligés, à plus de trente ans, de lui apprendre à monter sur un vélo. Le seul moyen qu’il a trouvé pour s’arrêter, a été de sauter en marche dans un virage."
- Bernard KOMANO (Fonsorbes) alias « le lama » : "Formidable chasseur de buts. Arrivés ensemble à Fonsorbes il m’a servi de chauffeur avec sa décapotable, le seul problème était que quelleque soit la saison, il roulait débâcher."
- Jean DINIS (Balma) alias « dance machine» : "Injouable lors des conservations de balle, il aurait été capable de dribbler un mec dans une cabine téléphonique. Juste deux notes de disco pouvaient le mettre en transe, aussi à l’aise sur le "dancefloor" avec les jambes que sur les mains."
- Cyril THÉNÉGAL (Transud) alias « Thenegoal » : "Sa pointe de vitesse légendaire exigeant  de lui mettre les ballons dans les pieds, il était doté d’une incroyable adresse face au but. Il participa activement à emmener la bande à Lefèvre en demi-finale de championnat de France, et surtout en demi-finale de coupe de France dans un match épique au Havre, où il dut nous quitter un peu avant. Un mec adorable."

"Il a su hisser ce club au niveau National tout en conservant un esprit familial"

Roger Cau, un président qui vous marque dès que vous croisez sa route (crédit photo footpy)
Roger Cau, un président qui vous marque dès que vous croisez sa route (crédit photo footpy)
MON STAFF 
- Roger CAU (Balma) : "Figure emblématique de Balma. Il a su hisser ce club au niveau National tout en conservant un esprit familial. C’est fou le nombre d’expéditions culturelles qu’il a dû organiser au Pas de la Case. Souvenir inoubliable d’un retour de Réquista après une victoire en demi-finale de coupe :  il fallut pousser les murs de sa maison pour que joueurs, compagnes, dirigeants puissent rentrer, certains devant même aller dans la piscine."
- Manu GALIANO (Fonsorbes) : "Dirigeant discret mais indispensable.  Capable de remplir la feuille de match dans l’ordre sans connaitre la compo. Toujours prêt à soutenir le groupe dans les moments difficiles. Un mec en or."
- Christian Mach (TAC) : "Un de mes premiers coachs en sénior, donna beaucoup de sa personne pour essayer de hisser le club au rang qui fut le sien. Fidélité exemplaire pour son club. Un super mec. La Garden party qu’il organisa chez lui la dernière année fut énorme."
- Francis CARMONA (Fonsorbes) : "Magnifique meneur d’homme, savait tirer le meilleur de chacun. Critiques d’après match légendaires, justifiées sur le fond, très métaphoriques dans la forme. Il n’épargnait personne mais a toujours défendu l’équipe vis  à vis de l’extérieur, . Connaissait un remède radical contre les crampes. Ami avec un grand « A »."

LE MOT DE LA FIN
- Philippe GLEYZES : "Désolé, impossible pour moi de faire plus court. Je voudrais juste rajouter qu’à une époque ou les notions de solidarité et de partage sont galvaudées, ce sport fait partie des moyens les plus populaires permettant de gommer les inégalités. Chacun à notre échelle,  continuons à transmettre ces valeurs. Le foot nous a tant donné, nous lui devons bien ça."

Avec le maillot de son idole Yvan Campos (crédit photo Fonsorbes)
Avec le maillot de son idole Yvan Campos (crédit photo Fonsorbes)

Beto Marcico

Catégories | Les News | Mercato | Dream Team | Tapis Rouge | Flash Back | Gants d'Or & Buteurs | Arbitres | Immersion/Aparté | FootpyTv | Divers


Dans la même rubrique :