Connectez-vous S'inscrire

U17 Nationaux - BASTIA stoppe la série de victoires du TFC

Mercredi 23 Novembre 2016

Après cinq victoires de rang, le TFC se fait finalement accrocher à domicile par une équipe elle aussi en forme après ses victoires contre Colomiers, Muret et Nïmes. Bastia, entrainé par l’ancien ruthénois David Suarez, ne s’est pas laissé impressionner par le dauphin du groupe D qui a pourtant fourni une prestation honnête (par W.H.).


Toulouse est actuellement à la lutte avec Monaco pour la place de leader du groupe D en championnat national U17, et ce grâce à une belle série de 5 victoires entamée au début du mois d’octobre. En recevant Bastia, équipe du "ventre mou" on aurait pu parier que la série continue, mais c’était sans compter leur état de forme du moment, surtout contre les voisins du Tef’. Colomiers (4-2) puis Muret (3-0) se sont en effet inclinés lourdement contre des corses qui ont en plus l’habitude d’enquiller les buts. Mais il n’aura fallu que 4 minutes aux Toulousains pour montrer que ce serait une autre paire de manches de gagner au Stadium. Adil Taoui est le principal artisan de cette ouverture du score avec un petit festival sur le côté gauche de la défense bastiaise à base de double contact et de crochet pour finalement passer en retrait à Dylan Cardoso qui n’a qu’à pousser dans le but à 5 mètres. Ca aurait pu être le début de match parfait pour les Violets si 4 minutes plus tard, l défense ne s’était pas faite déposer par Bourama Ndiaye près une perte de balle. L’attaquant se retrouve rapidement seul face à Niko Lamothe et ouvre parfaitement son pied pour égaliser. 1 partout, balle au centre, et cette fois, tout le monde reste bien concentré. Les deux équipes se sont faiet peur très tôt alors on part sur une phase d’observatio. Seul Taoui ne l’entend pas de cette oreille et multiplie les gestes techniques pour se créer plusieurs occasions, mais Benbrick dans les cages ne le laisse pas s’imposer.

Toulouse s’organise mais n’explose pas

Si Anthony Bancarel a été plus que satisfait de l’organisation de son équipe sur le terrain (voir les Réactions), nous regrettons le manque de spontanéité et de vitesse du bloc toulousain. La fameuse "bonne agressivité" comme on dit, est absente, et les corses peuvent approcher. Mahamadou Tounkara s’extirpe encore trop facilement du marquage et oblige Lamothe à repousser son tir en deux temps, sur sa ligne. Le juge de touche, bien placé, n’a pas bronché, malgré les demandes de but du clan bastiais. Heureusement, eux aussi font des erreurs et une perte de balle au milieu de terrain permet à Taoui, encore lui, de tenter cette fois un lob sur le portier adverse, en vain. Après la pause, le TFC accélère un peu, Dylan Kinima s’applique un peu trop pour surprendre Benbrick et malheureusement, derrière on a toujours un peu de mal. Baptiste Dedola trouve le poteau alors que le gardien toulousain se rate un peu, puis ce dernier a la main ferme sur un tir d’Amine Boutrah et il sauve encore son équipe en sortant avec autorité sur un coup-franc destiné à Tounkara. Un peu éteints depuis la 55ème, les attaquants du TFC s’offrent les deux dernières occasions tout de même, avec la tête d’Hervé Otélé qui passe juste au-dessus de la transversale et une dernière frappe de Taoui, l’international français de 15 ans qui fait briller Benbrick après avoir de nouveau éliminé 3 joueurs adverses. Bref le match nul est clairement mérité et chaque entraîneur voit midi à sa porte après cette bonne rencontre, certes, mais ponctuée d’erreurs à ne plus reproduire pour retrouver le chemin du succès.

W.H.

LES RÉACTIONS
Anthony BANCAREL
(entraîneur de Toulouse) : « Surmonter la frustration »
 « Très satisfait du plan de jeu qui a été appliqué à la lettre. Tout ce qu’on a vu dans la semaine a été respecté en particulier les transitions offensives et défensives. C’est l’un de nos meilleurs matches sur le plan tactique. Je fais abstraction du résultat. Nous sommes là pour former des joueurs et un résultat ne fait que créer de l’émotion, de la frustration, c’est à eux de gérer ça. Ils doivent remédier à ça cette semaine et voir comment ils surmonteront ce sentiment pour progresser rapidement. C’est un des objectifs de la formation. Gagner un titre ou finir premier du championnat, c’est anecdotique si on ne fait signer aucun pro dans cette génération. Nous bossons au quotidien pour effacer les maladresses techniques et le manque de finition. La dynamique du moment aide à garder le sourire et un climat serein, détendu. »

David SUAREZ (entraîneur de Bastia) : « En phase de progression »
« C’était un très beau match entre deux équipes qui avaient envie de jouer et de se procurer des occasions. Il y a des joueurs de talent des deux côtés notamment d’un point de vue offensif du coté de Toulouse qui nous a mis en difficulté dès le début du match. Mais nous aussi avons eu des opportunités non concrétisées et on voit que nous sommes en phase de progression encore. Ca fait plaisir de voir des jeunes joueurs prendre du plaisir à jouer comme aujourd’hui. Chez les jeunes on voit pas mal de petites erreurs c’est sûr, et je vois en moyenne 4 buts par match quel que soit le côté. Aujourd’hui c’était plus serré mais ce genre d’opposition forte nous fait progresser d’un point de vue tactique. On a vu un bon état d’esprit, un bon arbitrage, que demander de mieux ? Quand je reviens ici dans des clubs connus, à Toulouse ou à Rodez, je suis content d’être bien reçu et nous les recevrons bien quand ils viendront à Bastia, il n’y pas de souci. »

LA FEUILLE DE MATCH
U17 Nationaux , 11ème journée
Dimanche 20 novembre 2016 à 11h
Toulouse, Stadium, Annexe 1
TOULOUSE FC / SC BASTIA 1-1
Arbitres : M. Hugo Ducasse, assisté de MM. Souffin Douziq et Jérémy Telmat
Buts : Cardoso (4e) pour le TFC ; N’Diaye (8e) pour Bastia

TOULOUSE : Lamothe – Cazenave (Goncalves, 62e), Emmanuelli (cap.), Diakité, Roualt, Otélé Nnanga, Kinima, Rapnouil, Cardoso (Bonneau, 62e), N’Goumou (Bapaume, 72e), Taoui ; Remplaçants : Majouga, Mohimont ; Entraîneur : Anthony Bancarel
BASTIA : Benbrick – Koukouch (Polifroni, 83e), Colonn, Roncaglia (cap.), Jourda, Piercecchi, Bourouis (Dedola, 54e), N’Diaye (Boutrah, 49e), Tounkara, Baro, Abanda ; Remplaçant : Borgogno ; Entraîneur : David Suarez


Les Corses ont su répondre présents pour freiner le TFC dans son ascension
Les Corses ont su répondre présents pour freiner le TFC dans son ascension

WH

National/CFA/CFA2 | Ligue | Districts | Foot Entreprise | Jeunes | Futsal/Indoor | Féminines | Coupe de France


Dans la même rubrique :