Connectez-vous S'inscrire

amatfoot


Booking.com


U19 Nationaux - L'interview croisée de Jean-Marie STÉPHANOPOLI (TFC) et Thierry SAINT-MARTIN (Colomiers)

Jeudi 8 Septembre 2016

Avant le derby qui opposera leur équipe respective en championnat national des U19, Jean-Marie Stéphanopoli et Thierry Saint-Martin ont accepté de partager leur sentiment sur cette rencontre avec Footpy. Si à d’autres niveaux les derbies sont synonymes d’affrontement féroce, ici le TFC et Colomiers sont deux entités qui se respectent à tous les niveaux. Pour autant, samedi après-midi il ne faudra pas s’attendre à un match amical, mais plutôt à un combat de gentlemen. Explication de texte (par W.H.).


Ce n’est que le début de saison, mais le TFC compte une victoire et un nul, Colomiers un nul en plus, la dynamique de l’équipe est-elle bonne ?
Jean-Marie Stéphanopoli (entraîneur du TFC) : On faisait déjà des bonnes choses depuis juillet à l’entraînement et sur les deux matches de championnat on a été très cohérent. Que ce soit l'équipe de CFA 2 ou les U19 il y a une très bonne dynamique. Malheureusement ça ne se voit pas encore pour le CFA 2 dans les résultats. Mais dans l’aspect défensif et offensif on dépense beaucoup d’énergie et pour l’instant ça tient, peut-être que dans la saison on ressentira quelques baisses de régime…
Thierry Saint-Martin (entraîneur de Colomiers) : On a repris l’entraînement le 18 juillet et on n’a toujours pas perdu, même pendant les matches de préparation. Donc nous essayons de repousser la défaite le plus longtemps possible. Nous travaillons dur pour ça en essayant de grappiller les points là où ils se trouvent. De semaine en semaine nous progressons et je sens même que nous sommes en avance malgré les nombreux nouveaux joueurs dans notre effectif. Au début je sentais que ça manquait de cohésion, mais j’ai noté que ça commençait à entrer dans l’ordre petit à petit, notamment avec le retour à la compétition qui rend ça plus facile.

Ce match est-il attendu dans la saison ? Peut-être plus par les joueurs que par les entraineurs ?
J.-M.S : Très honnêtement je ne pense pas. Il y a simplement une histoire de génération qui se connaît et qui parfois se suit entre les clubs. Le chambrage existe mais ce n’est pas de l’animosité ou quoi que ce soit. Donc je ne pense pas que ce match plus qu’un autre soit attendu. Les joueurs ont beaucoup de respect parce que ce sont souvent des connaissances de longue date qu’ils croisent. Nous aussi les coaches nous respectons. Je connais bien Thierry et je respecte aussi Colomiers qui travaille très bien en terme de formation ainsi qu’en haut du tableau de CFA, ils sont très cohérents.
T.S.-M. : Non pas du tout, c’est un match que l’on prépare comme les autres. Je ne mets aucune pression sur les joueurs à ce sujet, même si le TFC est le club phare de la région. C’est toujours un plaisir de les jouer parce que ce sont toujours des gros matches à disputer comme on l’a vu l’année dernière où on a perdu à l’aller et gagné au retour. C’est vrai qu’à ce niveau personne ne ferme le jeu, que ce soit eux ou nous et ça donne des matches ouverts.

Les clubs sont proches, les joueurs se connaissent très bien, c’est une bonne chose ?
J.-M.S : Toujours très honnêtement, je ne connais pas les joueurs de Colomiers. Je sais que la génération précédente est montée en senior et que cette année il y a eu beaucoup de changements. Mes joueurs connaissent sans doute mieux que moi ceux qu’ils auront en face car ils se sont fréquentés en club ou en sélection. Mais moi je ne me focalise jamais sur l’adversaire, je veux qu’on se concentre sur nous et ce qu’on est capable de faire face à n’importe quel club. Bien sûr je peux avoir de temps en temps deux/trois infos, mais jamais rien qui me fasse baser notre jeu sur l’adversaire.
T.S.-M. : Oui je connais très bien Jean-Marie donc c’est toujours un plaisir de se retrouver face à face. Nous en tant qu’amateurs, nous sommes obligés de mettre de l’intensité à tous les matches, sinon on ne survit pas. C’est vrai que les jeunes se connaissent, mais à aucun moment dans la semaine je ne met la pression en parlant du TFC particulièrement.

"Vu la composition de la poule, chaque match est difficile"

L'un comme l'autre aime être prés de leurs joueurs. Thierry Saint-Martin s'implique beaucoup et avec succès au sein de l'USC
L'un comme l'autre aime être prés de leurs joueurs. Thierry Saint-Martin s'implique beaucoup et avec succès au sein de l'USC
A quel genre de match faut-il s’attendre ? Enseigne-t-on aux joueurs la valeur d’un derby ?
J.-M.S : Je pense qu’on l’a montré contre Ajaccio : on a proposé une grosse résistance athlétique et je veux que contre Colomiers on réponde à ce qu’ils proposent et qu’on soit devant eux dans l’impact et dans les duels. Il n’y aura pas de changement chez nous, peut-être que de leur côté il y a une attente plus importante que nous, mais il n’y a pas de mots différents de ma part pour préparer ce match là. Dans la causerie on va simplement évoquer le fait que c'est un derby, mais ce sera juste pour les prévenir qu’il y aura peut-être un supplément d’âme chez l’adversaire.
T.S.-M. : Vu la composition de la poule, chaque match est difficile. Donc on va aborder celui-là de la même manière que tous les autres. C’est sûr que ce sera particulièrement difficile pour nous parce qu’ils sont au-dessus de nous, mais nous sommes prêts physiquement et tactiquement. Il n’y aura pas plus d’agressivité ou d’amitié que d’habitude. On va essayer de rapporter au moins le nul, en jouant le plus haut possible, même chez eux. La saison dernière on a fini huitièmes, c’est un bon parcours qu’on a obtenu en produisant du jeu sans jamais fermer. J'estime qu’à ce niveau les équipes amateurs qui défendent tout le match ont plus de chances de descendre. Cela peut réussir sr un match, mais pas sur la saison. C’est le même projet que le CFA et c’est pour ça qu’on peut espérer des résultats positifs.

Dernière question pour Toulouse qui va entamer une semaine de trois matches qui comprend Colomiers, Montpellier et un déplacement à Marseille : allez-vous vous économiser à un moment, faites-vous des calculs pour gérer cette suite de gros matches ?
J.-M.S : Il n’y a aucun calcul parce qu’en terme d’effectif on fait des turns-over avec les garçons qui évoluent de temps en temps en CFA 2, sachant que ceux qui ont joué Nîmes et Ajaccio ne déméritent vraiment pas. Le groupe sera plus étoffé pour ces trois matches puisque le CFA 2 ne joue ni ce week-end ni mercredi. Donc forcément les joueurs tourneront pour ne pas griller ceux qui joueront le week-end prochain contre Grasse en CFA 2. Bien sûr on a toujours une appréhension sur la gestion de l’effectif quand on est assez courts comme en ce moment avec plusieurs petits pépins physiques donc on va essayer de faire au mieux.

Ce qui est sûr c’est que le résultat d’un derby n’est jamais certain à l’avance et que ce serait dommage de rater ce rendez-vous ce samedi 10 septembre à 15h au Stade Robert Barran à Pech-David.

Propos recueillis par W.H.

Jean-Marie Stéphanopoli aime vivre les événements de prés.
Jean-Marie Stéphanopoli aime vivre les événements de prés.

WH

National/CFA/CFA2 | Ligue | Districts | Foot Entreprise | Jeunes | Futsal/Indoor | Féminines | Coupe de France


Dans la même rubrique :