Connectez-vous S'inscrire

U19 Nationaux - Le TFC est tombé dans le piège Stéphanois

Mardi 11 Octobre 2016

Première défaite de la saison pour les garçons de Jean-Marie Stephanopoli qui pourra servir de grosse leçon. Les Pitchouns ont été trop naïfs contre des Verts patients et plus solidaires dans leurs actions (par W.H.).


Les U19 du TFC commencent à prendre la mauvaise habitude de marquer trop vite après le coup d’envoi, au point que beaucoup de spectateurs, presse et dirigeants compris, ont eu du mal à tout suivre. Mais tout le monde a vu la joie de Paul-Alexandre Cachart qui a bien suivi la frappe de Pélican repoussée par le gardien. Cependant en menant 1-0 dès la deuxième minute, les Toulousains se voyaient-ils déjà arrivés au bout ? C’est ce qui s’est murmuré dans les travées de Robert Barran car aussi talentueux soient-ils, ces jeunes n’ont pas encore connu la défaite cette saison et se sont trop vite éteints après ce but ce qui a largement profité à Saint-Etienne. Les Violets ont alors eu du mal à récupérer le ballon au-delà de leur 30m, la faute à un milieu dominé par l’adversaire, plus propre et posé malgré le score au tableau d’affichage. A l’image de leur entraîneur Julien Sablé, les Verts ont su faire circuler le ballon intelligemment, sans pour autant se créer d’occasion nette. Au contraire, les contres toulousains sont plus dangereux, même si Maxime Pélican, de son gauche puissant, n’est pas arrivé à accrocher le cadre par deux fois. Autant de signes qui ont participé à l’assurance des locaux : ce break, ils pouvaient l’obtenir.

Les Verts confisquent le ballon

Et pourtant en 5 minutes, les Stéphanois vont inverser la tendance. D’abord sur un coup-franc d’Augustin Bangoura, dévié par un tacle de Pélican au premier poteau. Le malheureux numéro 9 surprend son propre gardien qui voit la sphère monter en flèche sous sa transversale, lui qui l’attendait à mi-hauteur. Le TFC n’a pas eu le temps de se remettre de l’égalisation que Benajmin Aulagnier surprend la défense en partant à la limite du hors-jeu défier Numan Bostan et marquer d’un tir croisé du pied gauche. C’est la demi-heure de jeu et cette fois Toulouse décide de réagir avec Hugo Clément-Triaut qui s’appuie sur Pélican. Toujours du gauche, ce dernier envoie une mine sur la barre de Nathan Crémilleux et décevoir le public venu en nombre. Même sentiment sur la tête piquée de Moussa Kamara en seconde mi-temps que tout le monde s’attendait à voir reprise par Clément Bedos, mais il a manqué encore quelques centimètres. Dommage car c’était l’une des rares occasions accordées par Saint-Etienne qui, avec son physique et son sens du déplacement est parvenu à conserver le ballon la majorité du temps, même si leurs attaques se sont avérées plutôt stériles. Cette défaite est donc peut-être une bonne chose pour le mental des Pitchouns qui ont vu leur petite bulle d’invincibilité éclater ce samedi. Un avertissement qui leur rappelle qu’ils ont le talent pour gagner tous leurs matches, à condition qu’ils ne tombent pas dans la suffisance. Un défaut de jeunesse, dirons-nous.

W.H.

LES RÉACTIONS
Jean-Marie STEPHANOPOLI (entraîneur de Toulouse) : « Nous avons été catastrophiques techniquement... »
« Je pense pas qu’on ait pris l’eau. Nous avons été catastrophiques techniquement, mais sans concéder un nombre monstrueux d’occasions. Ce qui me déçoit le plus c’est l’aspect technique et la mobilité de mes joueurs. Nous n’avons pas été bons en première période certes, et on doit faire beaucoup mieux que ça. Saint-Étienne est venu sur un bloc bas et ce même à 1-0. Je m’égosillais en demandant à mon équipe de conserver pour les faire sortir pour avoir de l’espace, mais nous avons continué à vouloir aller de l’avant. Ça leur a permis de récupérer le ballon et de nous contrer et ils l’ont très bien fait. Ajoutez à ça leur force athlétique et vous avez du mal à trouver des solutions. Notre avantage c’était de mener 1-0 et il aurait fallu être plus malins pour le conserver. Saint-Étienne m’a fait une très bonne impression même si nous avons été médiocres. »

Julien SABLE (entraîneur de Saint-Étienne) : « Ils se sont arrachés »
« Nous avons été vaillants mais comme je l’ai dit à Jean-Marie Stéphanopoli avant le match, nous étions en déficit de résultat malgré un contenu correct. Ca a miné notre confiance, certains joueurs étaient plus touchés que d’autres, mais aujourd’hui ils se sont arrachés. Nous nous sommes faits surprendre d’entrée et avons bien réagi ensuite. Ça marche de temps en temps, mais nous préférerions avoir une meilleure possession de balle. Il faut dire que nous avons 4 U17 dans le groupe aujourd’hui et ils doivent encore apprendre beaucoup Dans 6 mois nous serons capables de prestations plus denses. En ayant mis beaucoup d’énergie tout au long de la semaine, ils méritent leur victoire. Nous visons le haut niveau et ça fait partir des valeurs du haut niveau, mais je connais leur talent et ils peuvent faire mieux. »

LA FEUILLE DE MATCH
U19 Nationaux, groupe D, 8ème journée
Samedi 8 octobre 2016 à 13h
Toulouse, stade Robert Barran
TOULOUSE FC / AS SAINT-ETIENNE 1-2
Arbitres : M. Nicolas Rey, assisté de MM. Benjamin Candelle et Camille Mouilhayrat
Avertissement : G. Bangoura (81e) à St Etienne
Buts : Cachart (2e) pour le TFC ; Pélican CSC (27e) et Aulagnier (32e) pour St Etienne

TFC : Bostan – Randrianirina, Cachart, Kamara, Bedos, N’Zeza (cap.), Osei Yaw, Rivart (Nedjadi, 67e), Pelican, Lembezat (Sanna, 61e), Clément-Triaut (Alexandre, 57e); Remplaçants : Oumari, Woto ; Entraîneur : Jean-Marie Stéphanopoli
ST ETIENNE : Crémillieux – Gomis, Vogel, Halaimia, Nade, Erickson (Pesque, 86e), Allaigre, Fofana (Etchebart, 69e), Aulagnier, A. Bangoura (cap.), G. Bangoura ; Remplaçants : Djouahra, Valbon, Contado ; Entraîneur : Julien Sablé


Lembezat et son milieu sont passés à travers
Lembezat et son milieu sont passés à travers

WH

National/CFA/CFA2 | Ligue | Districts | Foot Entreprise | Jeunes | Futsal/Indoor | Féminines | Coupe de France


Dans la même rubrique :