Connectez-vous S'inscrire

Amical - Face au GIROU, BALMA s'offre de la confiance

Mercredi 6 Août 2014

Troisième match de préparation pour le BSC. Après le voyage à Fabrègues qui a pris des allures d'expédition, avec un trajet de quatre heures à cause des bouchons, le réception du club qu'entraînait Fabrice Dubois, lors de la saison précédente a permis de peaufiner quelques automatismes pour un groupe fortement remanié. (Par Bob Marley)


Après trois matchs sous ses nouvelles couleurs, la recrue phare du BSC, Tristan Mbongo n'a toujours pas trouvé le chemin des files adverses. (photo Pastoré)
Après trois matchs sous ses nouvelles couleurs, la recrue phare du BSC, Tristan Mbongo n'a toujours pas trouvé le chemin des files adverses. (photo Pastoré)
Le Girou, pour sa part n'a qu'une semaine d'entraînement, et c'était sa première sortie officielle. Tirer des conclusions de part et d'autre est, bien entendu, prématuré, d"autant plus que le degré de forme des belligérants n'était pas le même. Mais il y a cependant quelques enseignements qui ressortent. Le Girou a fait évoluer en première période ce que l'on peut appeler une équipe expérimentale, avec beaucoup de jeunes, qui ont d'ailleurs tenus la dragée haute à leurs hôtes, avec beaucoup de culot, et grâce à un excellent Spinosa dans la cage visiteuse, qui a mis en échec les attaquants un peu maladroits. Balma a produit du jeu, avec quelques situations dangereuses mal finies, et une certaine domination territoriale et possession de balle.
 
Une deuxième période prolifique
 
Les très nombreux changements ont amené du rythme, et une superbe efficacité locale. C'est à trois ou quatre exceptions près le groupe titulaire de la DH du Girou qui envahit le pré après le repos, plus communément appelés " les vieux ". Mais comme des diesels il leur faut du temps, oui, mais voilà Nana ne leur en n'a pas laissé. Deux minutes après la reprise il a marqué, puis il a été imité, cinq petites minutes plus tard par Kassous. Le côté gauche de la défense fragilisé par la blessure au talon de Tschaggeny a cédé. Cela va vite, très vite, et les changements opérés par coach Dubois sont efficaces. C'est le tout jeune Sinaman, qui pour sa deuxième saison au Girou touche le plus de ballons, et fort bien, ma foi. Il tape tous les coups arrêtés, et s'il les tend un peu plus comme le souhaite Sébastien Salles ce sera une arme importante, et permettra à Nico Marty de ne plus faire des longues montées pour venir les frapper, ce qui économisera ses vielles jambes. Balma monte en régime, c'est indéniable, et percute balle au pied, provoquant des coups de pied arrêtés. Kassous en profite pour marquer un coup franc en force qui troue le mur et laisse Viste médusé. Il ne faut que deux minutes pour que l'addition prenne une allure de correction, quand un énième slalom amène l'arbitre à siffler un pénalty, transformé par David. La spéciale du Girou pourtant connue par Fabrice Dubois, est tentée et presque réussie, mais le tireur à la conclusion de la combinaison enlève trop sa frappe. Dommage ! Il paraît que Balma la travaille,on verra plus tard dans la saison si c'est vrai. C'est un autre ancien, Jaoued Laqsil, qui s'occupe des attaquants du Girou, qui est le plus dangereux de son groupe, sur une tête placée, sur laquelle une claquette expédie le ballon en corner. Il faut noter que Balma en cette seconde période a montré de bien belles choses, de la vitesse, de la percussion, des bons manieurs de ballon, de l'énergie, de l'envie, de quoi laisser augurer un bon championnat certainement. Il est trop tôt pour juger le Girou mais certaines choses, là aussi, ne demandent qu'à s'exprimer avec plus de forme physique, plus de cohésion, avec des jeunes au talent prometteur. 

Par BM

LES RÉACTIONS
Fabrice DUBOIS (entraîneur de Balma) : "troisième match, où on commence à récupérer un peu plus de fraîcheur, du lien entre les joueurs, c'est intéressant. Il faut savoir qu'on a beaucoup de joueurs, je suis aussi nouveau, on n'a pas de vécu ensemble. On s'attache vraiment à se le construire, à se le créer, ça passe par des automatismes, du lien, pour l'instant ça se passe pas trop mal. On verra sur le terrain s'il y a un bon groupe, où la vérité se trouve. On a fait ce qu'il faut pour avoir des armes, il y a un gros collectif, mais ce qui m'intéresse c'est le vécu parce qu'il n'est pas en commun, et notre aventure on veut se la créer. J'espère de tout cœur qu'on va s'en créer une commune, et qu'elle soit la plus belle possible. "
 
Sébastien SALLES (entraîneur du Girou) , avec beaucoup d'humour comme toujours, à mon affirmation : l'équipe de vieux a fait moins bien que l'équipe de jeunes : "c'est un peu ça" puis un peu plus sérieusement : "non, on était là pour bosser. En première période ils n'ont pas mis leurs occases, en deuxième, si, et très vite, ça nous a fait mal. Après on a été cohérent,et consistant, je suis assez satisfait. Arriver zéro à zéro à la mi-temps, c'était pas mal (rires). On a fait quelques phases, quelques trucs. Il faudra apprendre à gagner (rires encore)."

LA FEUILLE DE MATCH
Match amical
Mardi 5 août, 20h
Balma, stade municipal 
BALMA ( CFA2 ) / GIROU ( DH ) 4-0
Arbitre : M Cédric Dutour, assisté de MM Pinto Duarte Pinto et Patrick Badache
Buts : Nana (47e), Kassous (52e, 82e), David (84e,sp ) pour Balma

BALMA : Costes ; Joseph (cap.), Cavaillé, Desfossez, Lescure, De Ruéda, Péchart, Nana, L. Diaz, Catala, Cadenet, Pédémas, Leduby, Jang, Jau, David, Gracia, M'Bongo, Kassous, Chavanne, S. Cissé. Entraîneur : Fabrice Dubois.
GIROU : Spinosa ; Braunwart, Oncé, P. Rasolofoarinivo, Sarreau, Farré, Gil, Cambon, Alang, N'Goumou, Bouis, Viste, Tschaggeny, T. Fernandez, Marty, Ageorges, Makouri (cap.), Dalla Betta, R. Goreau, Belhouari, Sinaman, Coupez, R. Belpas. Entraîneur : Sébastien Salles.

Match après match le groupe balmanais monte en puissance
Match après match le groupe balmanais monte en puissance

Bob Marley

National/CFA/CFA2 | Ligue | Districts | Foot Entreprise | Jeunes | Futsal/Indoor | Féminines | Coupe de France


Dans la même rubrique :