Connectez-vous S'inscrire

Arbitrage - L'inspiration viendra-t-elle de l'ovalie ?

Vendredi 23 Août 2019

Avec les modifications dans les lois du jeu apportées depuis le 1er juillet dernier, la question de l'arbitrage est redevenue l'une des questions épineuses de notre football moderne. Voyons comment pouvons-vous encore l'améliorer pour éviter toutes les polémiques qui gangrènent notre football. (Par Le Lensois)


Pour une première, on va commencer par un article un peu spécial, limite tribune. Quel mordu de football n'a pas une fois dans sa vie crier des insanités envers le corps arbitral au cours d'une rencontre ? Ceux qui ont vibré avec les Verts de Larqué se souviendront longtemps de ce fameux « Monsieur Foote vous êtes un salaud » de Thierry Roland en 1976 lors d'une rencontre entre la France et la Bulgarie. Il ne faut cependant pas oublier que ces hommes, et femmes, qui endossent le maillot noir (ou jaune), pour arbitrer sont également des fans du ballon rond comme vous et moi. Qui plus est, l'arbitre au sifflet pour un Aussonne / Pibrac de Régional 1 dispose uniquement de ses yeux et ceux de ses collègues. Pour eux point de VAR, quoi qu'elle a prouvé lors de la Coupe du Monde Féminine qu'elle pouvait être également remise en cause. Si une décision arbitrale fait pencher la balance en votre défaveur, il est évident que votre engouement et votre soif de gagner ne vont pas l'accepter. Imaginez vous à la place de l'homme (ou la femme) qui va prendre cette décision. Amoureux du football qu'il est, il sait qu'il peut plonger la saison d'une équipe s'il a remarqué cette faute à la quatre-vingt-quinzième minute. Mais une faute commise à la fin n'est-elle pas tant valable qu'au début ?

Remettre le respect de l'arbitre en haut des débats

Jonathan Abad et Karim Tourèche sont venus à Foix échanger sur les nouvelles lois du jeu. (crédit: FCF)
Jonathan Abad et Karim Tourèche sont venus à Foix échanger sur les nouvelles lois du jeu. (crédit: FCF)
La faute peut-être au football professionnel, mais il est quasiment impossible de nos jours de voir un match de foot sans voir les joueurs contester les décisions arbitrales, voire même bien malheureusement des joueurs qui en viennent à agresser physiquement et/ou verbalement le corps arbitral. Il serait donc important de redonner une plus grande force à l'arbitre en s'inspirant pourquoi pas des valeurs du rugby. Dans ce sport, où à la fin ce sont les Toulousains qui gagnent, l'arbitre ne subit nulle discussion. Seuls les capitaines ont la parole auprès de l'homme au sifflet. En cas de contestation, ils peuvent même se voir sanctionner de plusieurs façons. Pourquoi ne pas faire pareil au football en créant de nouvelles règles pour cela ? Contestation ? Carton jaune avec une expulsion temporaire, voire une avancée du ballon de dix mètres pour l'adversaire. De telles mesures amèneraient sûrement les coachs à mesurer les esprits sanguins qu'ils peuvent avoir au sein de leur effectif. Avant d’insuffler de nouvelles législations pour les prochaines années, en attendant, n'oublions pas celles qui sont entrées en vigueur dès cet été sur les pelouses de football (voir ici).*

Par Le Lensois
lelensois@footpy.fr

Comment éviter ce genre de conflit, comme ici entre M. Chapron et Nabil Dirar ? (crédit: ap - archives)
Comment éviter ce genre de conflit, comme ici entre M. Chapron et Nabil Dirar ? (crédit: ap - archives)

Le Lensois (lelensois@footpy.fr)

Catégories | Les News | Mercato | Dream Team | Tapis Rouge | Flash Back | Gants d'Or & Buteurs | Arbitres | Immersion/Aparté | FootpyTv | Divers


Dans la même rubrique :