Connectez-vous S'inscrire

CFA 2 - BALMA se crispe contre VILLENAVE et jouera son maintien lors du dernier acte !

Dimanche 17 Mai 2015

Sans doute pris par la peur de perdre, les Balmanais n’ont pu faire que match nul contre leur grand rival pour le maintien. Ce 0-0 plein de tension et de crispation n’a pas été à la hauteur des attentes du public qui devra donc attendre le résultat de son équipe à Aurillac pour savoir si oui ou non, le BSC restera en CFA 2 (par W.H.).


CFA 2 - BALMA se crispe contre VILLENAVE et jouera son maintien lors du dernier acte !
Disons le tout de suite, ce 0-0 est le résultat de la peur. Jouant en même temps que tous les autres matches de la poule H et notamment que le Rodéo, tout le monde était dans l’incertitude dans la lutte pour le maintien. Et finalement, un nul pourrait peut-être suffire à chacun pour éviter la place de pire douzième. Mais ce n’était pas le cas… Même si les occasions ont été concrètes, les blocs de Balma et de Villenave n’ont jamais osé se livrer totalement vers l’avant. Les locaux ont d’ailleurs été les plus timides dans ce premier acte et les girondins ont pu tirer deux fois au but avec Niang en pivot fort mais hors cadre, puis Porcheron, contré in extremis par Jérôme Cavaillié. Il a fallu attendre 30 minutes de jeu pour voir Seydina Cissé placer une frappe de loin et alerter Meslien. Plus tard sur une incursion de MBongo et David, le portier sera là encore vigilent.

Balma aurait pu faire le hold-up

Ce n’est qu’après la pause qu’on voit le gardien adverse vaciller un peu. Tristan MBongo en grande réussite ce soir dans ses dribbles parvient à centrer après être passé dans un trou de souris. Cette fois Meslien ne parvient pas à stopper le cuir mais gêne suffisamment Robin Pratte pour l’empêcher de cadrer. De même, à 2 minutes du terme, il relâche un ballon devant lui, mais heureusement pour Villenave, Cissé n’y a pas cru et avait stoppé son pressing trop tôt pour espérer pouvoir reprendre. Des actions pareilles, Balma peut en regretter quelques-unes. Comme cette tête pas assez croisée par MBongo ou le tir pas assez appuyé de Koné. Alors oui la défense de Lescure et Joseph a tenu sans sourciller, mais le milieu et l’attaque des Rouge ont toujours été séparés par un grand fossé et tous les joueurs n’ont pas fait les efforts tous en même temps. On souhaite que lors de la dernière journée, il n’y aura aucun regret et, puisque tout est encore possible, que Balma fête son maitien avec le Rodéo qui est en train de faire le nécessaire pour prendre son destin en mains.

W.H.

LES RÉACTIONS
Fabrice DUBOIS (entraîneur de Balma) : « Conditionnés pour aller au bout »
« Ce match était un peu bizarre. J’ai senti mes joueurs en dedans, avec le frein à main. Je pense que jouer le maintien est une épreuve psychologique pour un groupe aussi jeune. Mais on apprend au fur et à mesure et je suis content parce qu’on ne prend pas de but depuis 4 matches. Si on n’avait pas eu ce passage à vide de 3 défaites consécutives, on serait déjà maintenus, donc c’est la leçon à retenir. Mais cette équipe a vraiment un gros mental, c’est sa force et ils savent ce qu’il faut faire. On est conditionnés pour aller jusqu’au bout de cette 26ème journée pour aller chercher au moins le nul. Je ne veux pas croire qu’Aurillac n’a plus grand-chose à jouer, je ne mange pas de ce pain-là. Devant leur public, je sais qu’ils voudront bien terminer la saison. Je ne compte que sur nous-mêmes et tant qu’on a notre destin entre nos mains, on gardera la confiance. »

Jérôme CAVAILLIE (joueur de Balma) : « Il ne fallait pas perdre »
« Je pense qu’on a fait tout ce qu’on pouvait pour gagner mais quand on ne peut pas gagner, il ne faut surtout pas perdre. Au vu des résultats de la poule, c’était un match comme ça. Il nous reste ce match à Aurillac où il va falloir se donner à fond. On y va dans l’idée qu’ils seront à 100% même s’ils ne jouent plus grand-chose, alors on sait qu’il faudra être à fond pour tenter quelque chose. »

Cyril COUPY (entraîneur de Villenave) : « On gagne un peu de confort »
« Le match semble n’avoir jamais vraiment commencé. Même l’arbitre nous a parlé de cette espèce d’hésitation des deux équipes dans le jeu. La première période a été plutôt équilibrée en se rendant les coups, mais ensuite, malgré l’apport du vent, on a été moins efficaces dans l’utilisation du ballon. Je crois que l’enjeu n’a pas été dans les têtes des joueurs. C’est simplement le rythme naturel qui s’est installé entre deux équipes qui se ressemblent. Les deux systèmes se sont annulés l’un l’autre. On était venus conforter notre place de 10èmes et il va falloir valider notre maintien, encore à la lutte à distance contre Balma et le Rodéo. »

LA FEUILLE DE MATCH
CFA 2, Poule H, 25ème journée
Samedi 16 mai 2015 à 18h
Balma, stade municipal
BALMA SC / J. VILLENAVAISE 0-0
Arbitres : Guillaume Janin, assisté David Duarte Pinto et Alexandre Cournot
Avertissements : Kassous (78e) à Balma ; Charvet (63e) à Villenave

BALMA : Costes, Kolczynski, Cavaillé, Lescure, Joseph (cap.), Péchart, MBongo, Koné, Cissé (Maury, 90 + 2), David (Kassous, 70e), Pratte (Jang, 90e). Non entrés en jeu : Abou, Diakité. Entraîneur : Fabrice Dubois
VILLENAVE : Meslien, Sehli, Charvet, Fall, Tamas, Mutombo (cap.), Rimbaud, Porcheron, Niang (Merceron, 76e), Couturier (Sanz, 83e), Dubois ; Non entrés en jeu : Gomis, Rodrigues, Diafuka ; Entraîneur : Cyril Coupy
L'album photos du match sur le site du Balma SC

CFA 2 - BALMA se crispe contre VILLENAVE et jouera son maintien lors du dernier acte !

M'Bongo et Balma joueront leur maintien sur la dernière journée en ayant leur destin en main
M'Bongo et Balma joueront leur maintien sur la dernière journée en ayant leur destin en main

WH

National/CFA/CFA2 | Ligue | Districts | Foot Entreprise | Jeunes | Futsal/Indoor | Féminines | Coupe de France


Dans la même rubrique :