Connectez-vous S'inscrire

Coupe Nationale Delaune - BORI, DAUNIS, NAFFRE, VILLARZEL et SAINT-LOUP CAMMAS ne verront pas les huitièmes !

Dimanche 24 Février 2019

Bob Marley s'est pris au jeu de la Coupe FSGT grâce à la belle équipe de Saint-Loup Cammas. Malheureusement pour elle, l'aventure s'arrête en seizièmes de finale au profit de Viry Eventis, venu tout droit de l'Essonne. Laissez-le vous présenter ce football dont on n'a pas l'habitude avec ses règles particulières et surtout sa bonne ambiance rafraîchissante malgré la débauche d'énergie dont font preuve les joueurs (par Bob Marley)


Un peu de fraîcheur dans ce monde de brutes avec cette plongée au sein d'une rencontre de FSGT. Pour les Béotiens tout a été expliqué lors de la victoire au tour précédent donc je ne reviens pas dessus, vous n'avez qu'à suivre ! Un super soleil qui a dû ravir nos amis de la région parisienne pas vraiment gâtés de ce côté là. Cela a peut-être joué un peu dans le second acte quand les jambes se sont faites lourdes, d'une part pour des Castelvirois peu habitués aux ardeurs de Râ et dans celles plus âgées de nos vieilles gloires locales. Parce que si je suis allé à Toulouse pour cette confrontation somme toute confidentielle c'est certes comme je l'ai écrit pour prendre une bouffée d'air pur (enfin pur pas vraiment parce que le niveau de qualité n'était vraiment pas terrible, périphérique limité d'ailleurs à soixante-dix kilomètres heures) mais aussi pour retrouver ceux que j'ai nommé vieilles gloires, ceux que j'ai côtoyé longtemps à Saint-Alban et avec qui j'ai lié des liens de camaraderie profonds. Sébastien Bori, Nicolas Daunis, David Naffre, Stéphane Villarzel (qui m'a rappelé qu'on en a vécu ensemble), Pierre Testa. Et Stéphane Taoui, Benjamin Ollé  du Girou avec lesquels on en a descendu quelques unes. Que dire encore de Cédric Bibi Binos, un coach qui n'a pas la confiance en soi que ses compétences reconnues méritent amplement. Dès mon arrivée le "chambrage" a été lancé  d'autant plus que pour avoir les noms des joueurs il a fallu qu'ils s'y mettent à plusieurs.... J'ai fait connaissance et présenté Footpy aux représentants de l'Essonne qui  vous rejoindront le temps de la lecture de l'article loin d'ici. La pelouse synthétique n'est guère charitable pour économiser le physique de ceux qui la foulent. Tant qu'il y a du jus dans le réservoir ça va mais au fur que les minutes s'écoulaient les capot se sont ouverts et comme l'a avoué Stéphane Taoui à la pause il y avait même les soupapes, la distribution, tout quoi. Stéphane placé en numéro huit a été en vue un gros quart d'heure puis il a disparu jusqu'à prendre sa place naturelle de latéral au retour du vestiaire. La première période a été la meilleure et la plus intéressante. J'ai découvert l'arbitrage  à deux comme au hand et ses difficultés épisodiques d'interprétation avec un avis divergent, ainsi que les touches au pied qui sont vraiment un plus au niveau du danger qu'elles apportent. Les visiteurs semblaient plus jeunes en moyenne que les Saint-Loupéens dont pas mal de compétiteurs dépassaient les quarante" balais" mais affûtés comme des avions. Pour Naffre, Villarzel et consorts cette forme semble naturelle, par contre la perte de cinq kilos de Pierre Testa consécutive à une pneumonie l'est moins. Viry entame mieux le rencontre et profite d'un ballon dans l'axe qui a traversé la défense locale pour ouvrir logiquement la marque . Saint-Loup réagit de suite avec une volée du gauche de Villarzel repoussée par Ghenda derrière sa ligne d'après Binos et certains locaux.  Quoi qu'il en soit l'arbitre le mieux placé reste de marbre. faisons lui confiance. Naffre aussi vif que quelques années en arrière pose d'énormes problèmes à ses vis à vis. mais comme il y a quelques années il a un peu de déchets comme à la dix-neuvième minute où il échoue en force devant Hameur bien inspiré sur ce coup. Viry subit mais se montre dangereux sur ses rares sorties et manque de doubler la mise tout d'abord par un tir à angle fermé de Colmar que la main gauche de Julien Bory met en corner puis sur une double intervention décisive devant Seaba et encore Colmar. Naffre enfin égalise sur une longue passe de Villarzel qui lobe le petit gardien visiteur. Cette fois pas pas de difficulté. La fin du premier acte voit saint-Loup pousser par Villarzel qui frappe trop haut, puis Naffre qui échoue une nouvelle fois sur Hameur

La seconde période n'a pas la même saveur que la première
 
 
À ce moment là on ne le sait bien évidemment pas on a assisté au meilleur. Ce n'est pas que les acteurs revoient leur envies à la baisse mais les Essoniens ont nettement reculé et procèdent par contres pendant que les jambes locales se font lourdes. Une tête de Ghenda effleure le cadre. Puis Tokapry aux faux airs de Pogba la coiffure en moins voit une tentative mise en échec par le dos de Bory dont la sortie à contre-temps est loin d'être académique. Il y a bien quelques opportunités mais les défenses sont solides et les gardiens vigilants. Donc malgré beaucoup de bonne volonté plus rien ne sera inscrit. Heureusement qu'il n'y a pas de prolongation  les organismes ne l'auraient pas supporté. La séance des tirs au but fera son office pour départager deux groupes proches l'un de l'autre. À ce jeu le visiteurs semblent les mieux lotis parce que visiblement Julien Bori n'est pas habitué à ce genre de séance. Les deux premières tentatives visiteuses semblaient prenables puis ensuite il n'a plus bougé vraisemblablement déstabilisé. Aucune erreur sur les treize essais jusqu'à  cet arrêt de Hameur devant.... et bien non je ne suis pas un délateur ! Bref, Viry passe au prochain tour avec une joie qui faisait plaisir à voir et à entendre. Il paraît que ce groupe sympa a été également performant après la rencontre préparant de plaisante façon son retour victorieux. Saint-Loup pourra regretter son manque de pragmatisme qui aurait avec un peu de justesse pu lui valoir le plaisir de continuer l'aventure.     

LES RÉACTIONS
Cédric BINOS (entraîneur de Saint-Loup Cammas) : "Ne cherchons pas d'excuses"
"C'est frustrant de perdre de cette manière. On doit "tuer" la rencontre avant cette loterie. Malgré le but encaissé très tôt dans le match les joueurs ont ru le mental et l'état d'esprit pour essayer de continuer cette aventure humaine. Nous avons les meilleures occasions et aussi ce but refusé alors qu'il m'a semblé valable. C'est vraiment dommage, nous étions meilleurs et ce sont eux qui passent. L'arrêt de deux mois suite à des reports a fait mal, mais ne cherchons pas d'excuses. Je félicite notre adversaire et remercie les supporteurs, parents et enfants et surtout ..... Footpy !"
 
Zenildo DA COSTA (co-entraîneur de Viry) :  "C'est la joie chez nous"
"Dénouement heureux effectivement  dans un match serré. On va dire que le match nul est mérité mais le plus important reste la qualification, c'est vraiment important. On fait une grosse première période puis on s'est un peu endormi , on  a pêché sur certaines actions mais je pense que ce qui a joué c'est le mental. Après être revenu au score saint-Loup Cammas a pris l’ascendant psychologique sur nous mais heureusement nous avons tenu ce nul et derrière la satisfaction des tirs au but. sept à six pas mal de pression donc c'est la joie chez nous."

LA FEUILLE DE MATCH
Seizièmes de finale de la coupe nationale FSGT
Samedi  26 février, quinze heures
Toulouse, stade Cazal Lapujade
SAINT-LOUP CAMMAS / VIRY EVENTIS 1-1 (6-7 TAB)
Arbitres : MM Patrick Lacomme et Bernard Auriol
Délégués : MM José Martinez et Marcel Martins
Buts :  Naffre (36e), pour saint-Loup - Asaraf (9e) pour Viry
Cartons blancs : Daunis (18e) à saint-Loup - Tokapry (36e) à Viry
Carton jaune : Babeka (40e) à Viry
 
SAINT-LOUP CAMMAS J. Bori - Olle, Geslain, S. Bori, Perilles, Daunis, Benejan, Taoui, Naffre, Villarzel (cap.), Limayrac, Tesya, Tape, Vincent
Entraîneur : Cédric Binos
VIRY EVENTIS : Hameur - Romer, Alfadel, Pucumbu, Cazenave (cap.), Ghenda, Tokapry, Asaraf, Colmar, Bakeba, Seaba, Miangu, Renai, Luce, Dridi, Ouafi
Entraîneurs : Zenildo Da Costa, Cyril Grapton.


Bob Marley

Catégories | Les News | Mercato | Dream Team | Tapis Rouge | Flash Back | Gants d'Or & Buteurs | Arbitres | Immersion/Aparté | FootpyTv | Divers


Dans la même rubrique :