Connectez-vous S'inscrire

Coupe Nationale Entreprise - Lilian TOURNIÉ (Latécoère) : « Si le but vient de moi, j’arrête là-dessus ! »

Samedi 9 Décembre 2017

A bientôt quarante-neuf ans, il n’est pas décidé à arrêter. Normal quand on est autant passionné de foot que Lilian Tournié. Il a simplement troqué sa tenue de défenseur du TOAC pour devenir le maître à jouer de Latécoère en foot entreprise depuis deux saisons. Alors, bien sûr, il n’a plus ses jambes de vingt ans mais il garde toujours la vista. Et son équipe en aura bien besoin pour passer l’AS Banque de France ce samedi à 14 heures en trente-deuxièmes de finale de la coupe Nationale. Entretien. (par Dennis Bergkamp)


Pourquoi avoir rejoint le foot Entreprise ?
J’ai dû arrêter au TOAC car je ne pouvais pas faire et les entraînements et les matchs. Laurent Cormouls, l’entraîneur de Latécoère, m’a alors appelé pour rejoindre l’équipe. Et c’est vrai que, depuis deux ans, je trouve l’ambiance sympa. Après, je suis très surpris du niveau que je pensais plus élevé. Je m’attendais à mieux, hormis le TOAC qui a une grosse équipe. En tout cas, je fais ça pour le plaisir. Je ne peux plus jouer comme avant.

Le physique arrive-t-il à suivre ?
Je joue également pour les Barbarians, une équipe de vétérans, où je fais tous les matchs. Après, à Latécoère, j’essaie d’effectuer l’entraînement de début de semaine et de jouer ensuite. Mais, le plus souvent, le coach me fait démarrer sur le banc et je rentre pour jouer une période à fond. En tout cas, notre entraîneur gère bien le groupe. Pour moi, j’arrive à suivre le rythme même si je ne peux plus frapper comme avant.

Et, en termes d’ambiance, ça donne quoi ?
On a moins d’entraînements qu’en club. Donc, on est forcément moins soudé que des équipes qui jouent souvent ensemble. Mais, grâce au président Gille Ceruti et à l’entraîneur Laurent Cormouls, on arrive à avoir une très bonne ambiance. Il y a différentes générations qui se mélangent mais s’entendent bien. C’est pour ça que j’ai du mal à arrêter. Des amis ont voulu faire d’autres choses. Moi, j’ai besoin d’une ambiance de groupe. Et en foot Entreprise, c’est vraiment très plaisant. Car, dans les clubs, certains ne s’y retrouvent plus tant il y a des problèmes générationnels. Le décalage entre anciens et jeunes est trop important.

Quels sont les points forts du groupe ?
Il est assez homogène. Même si JP Mazeaud, notre meilleur buteur l’an dernier, est parti au TOAC, l’ancien avant-centre de Movida (Florian Barthaud, NDLR) l’a bien remplacé. Après, on reste solide dans l’axe défensivement bien aidé par deux bons gardiens qui se relayent bien, notre milieu est également pas mal. Le seul petit déficit reste peut-être nos côtés offensivement même si on a de la qualité.

"Le président et le coach sont super motivés pour réaliser un coup"

Lilian fait toujours « Tournié » en bourrique ses adversaires. (crédit: L.T.)
Lilian fait toujours « Tournié » en bourrique ses adversaires. (crédit: L.T.)
En tout cas, ça tourne bien vous restez en embuscade en championnat et restez en lice dans la coupe Nationale…
C’est vrai qu’on a enregistré une belle série de victoires. On reste sur une bonne dynamique. Devant, les Municipaux ont moyen d’aller chercher le TOAC même si ce dernier garde un superbe effectif et sera sûrement difficile à battre. Pour nous, on n’est pas loin. En nous renforçant grâce notamment à l’apport de trois-quatre anciens joueurs de Movida, ça nous a bien aidés. On va aborder sereinement cette rencontre face à la Banque de France que l’on ne connait pas trop mais qui m’a l’air pas mal en championnat elle aussi.

Que représente cette coupe Nationale pour le club ?
Ça fait très longtemps que Latécoère n’était pas arrivé à ce stade de la compétition. Alors, forcément, il s’agit forcément d’un gros événement. L’entreprise a même agi en conséquence pour faire venir les gens. Le président et le coach sont super motivés pour réaliser un coup. Moi, j’ai confiance aux joueurs. On va bien préparer le match en espérant que tout se passera bien.

Quel sera la clé de la rencontre ?
On devra être assez compact entre les lignes tout en faisant la différence avec notre vitesse devant. Le plus important sera de jouer notre football. On ne doit pas s’affoler mais juste faire ce que l’on sait faire depuis le début de saison. Après, il faudra s’adapter à ce que nous proposera l’adversaire.

Un pronostic pour conclure ?
J’espère qu’on fera un beau match mais si l’on peut gagner 2-1 avec un but dans le temps additionnel, ce serait parfait. Et si le but vient de moi, j’arrête là-dessus (rires) !

Recueillis par D.B.

LILIAN TOURNIÉ 
Né le 27 janvier 1969 à Montauban (82). 
Situation actuelle : joueur de Latécoère
Poste :  numéro 10
Diplôme entraîneur : Initiateur 1 et 2. 
Clubs : Grisolles, OM, Montauban, Balma, Blagnac, Cugnaux, Colomiers, Grisolles, TOAC, Latécoère (depuis 2016).
Profession : Dessinateur-Projeteur (Cadre) chez Segula. 

Lilian sous le maillot de Latécoère. (crédit: L.T.)
Lilian sous le maillot de Latécoère. (crédit: L.T.)

Même s'il n'a pas forcément ce numéro, Lilian reste un numéro 10 dans l'âme. (crédit: L.C.)
Même s'il n'a pas forcément ce numéro, Lilian reste un numéro 10 dans l'âme. (crédit: L.C.)

Fabien Calabresi

National/CFA/CFA2 | Ligue | Districts | Foot Entreprise | Jeunes | Futsal/Indoor | Féminines | Coupe de France


Dans la même rubrique :