Connectez-vous S'inscrire

Coupe Nationale Futsal - PLAISANCE s’en sort à PIBRAC

Mercredi 17 Janvier 2018

Le Pibrac Futsal Club avait à cœur de montrer que sa première place en DH n’était pas usurpée. Car se dressait devant lui en finale régionale de la coupe Nationale Futsal le Plaisance All Stars. Et il faut dire qu’on aura assisté à une rencontre animée, serrée où la surprise ne fut pas loin d’arriver. (Par Dennis Bergkamp)


Le gymnase Coustayrac avait fait le plein. Plus de cent vingt personnes s’étaient amassées dans les gradins pour assister à cette finale régionale. Et tous n’était pas encore arrivé que Pibrac démarrait fort. Sur un corner de Kada, Luangxaysonkham se ratait quelque peu et voyait le ballon entrer dans le but (1-0, 3e). Il n’en fallait pas plus pour faire monter l’ambiance d’un cran. Les supporters pibracais étaient bouillants. Plaisance tenait le ballon mais faisait preuve de nervosité. Pourtant, sur un centre de Chouari, Laouar était à deux doigts de tromper Gustin (11e). Ce n’était que partie remise puisque, quatre minutes plus tard, l’offensif plaisançois réalisait un festival en dribblant deux joueurs puis fusillait le gardien pibracais (1-1, 15e). Dans la minute, les All Stars renversaient la rencontre avec ce décalage pour Loupias qui croisait bien son tir (1-2, 16e). Malgré l’activité débordante de Kada et Bouzid, le PFC semblait souffrir physiquement face au rythme des visiteurs. Et comme Kobzili n’était pas d’une même efficacité clinique (19e, 22e), les joueurs de Loïc Vidal repartaient aux vestiaires avec un but de retard.

Chouari fait la différence
Au retour, après la pause les locaux semblaient revigorés. Kada trouvait même le poteau de Luangxaysonkham (28e). Bien que talentueux, l’offensif pibracais était un peu trop personnel en voulant faire la différence tout seul. Alors qu’il se positionnait souvent devant le gardien, une tactique très pratique pour gêner le portier et réaliser une petite déviation, Kobzili décida d'une autre option. Servi sur une louche, il protégea bien son ballon pour réaliser une frappe en pivot, le quasi fameux « tornado » cher à un jeu vidéo, qui surprit le gardien plaisançois (2-2, 36e). Cette égalisation relançait l’ambiance dans la tribune et tendait également la rencontre. Chaque contact était contesté. Le physique prenait le pas sur la technique. Les All Stars avaient du mal à maîtriser la rencontre. Peut-être était-ce dû au fait que les minutes s’égrenaient sans arrêter contrairement au championnat. Mais les individualités allaient faire la différence, notamment une. Tout frais international marocain, Mehdi Chouari fit basculer la rencontre à lui tout seul. Tout d’abord sur une touche anodine, il mystifiait son vis-à-vis d’une feinte et trompa le gardien pibracais (2-3, 43e). Puis, sur un contre, il repiquait au centre et sa frappe surprit un Gustin pas exempt de tout reproche (2-4, 47e). Et comme entre-temps Luangxaysonkham avait réalisé une parade sur un beau mouvement des locaux (43e), Plaisance n’avait plus qu’à célébrer sa qualification pour la phase nationale de la coupe et rejoindre ainsi Toulouse Métropole, Bruguières et l’UJS Toulouse. Le tirage des trente-deuxièmes de finale de la coupe Nationale Futsal aura lieu ce vendredi. À voir ce qui va attendre nos représentants.

Par D.B.

Suite à un souci technique indépendant de notre volonté, l’article sur la rencontre n’a pu paraître plus tôt. Veuillez nous excuser pour la gêne occasionnée. 

Pibrac n'aura pas démérité et était même tout proche de l'exploit. (crédit: DB / Footpy)
Pibrac n'aura pas démérité et était même tout proche de l'exploit. (crédit: DB / Footpy)

LES RÉACTIONS
Loïc VIDAL (entraîneur du Pibrac Futsal Club) : « Leur défense a fait la différence »
« Il y a de la frustration car sur le jeu on n’a pas vu un gros écart malgré leur expérience. Les joueurs ont su répondre présent d’entrée. On a ouvert le score avec de la chance et un peu de réussite. Je pense que la fatigue nous fait prendre ce but en fin de première période. Ça les remet psychologiquement dans le match. En Futsal, tout va très vite des deux côtés. Ils ont eu la réussite de leur côté car ils ne nous ont pas mis en danger, à part sur quelques contres. Mais, défensivement, ils étaient bien en place. C’est ce qui a fait la différence. Nous, on prend des buts sur des erreurs d’inattention. Leur victoire n’est en tout cas pas illogique. On aurait pu espérer faire mieux avec plus de concentration sur tout le match mais ça n’a pas tout fait non plus. Maintenant, on sait à quoi s’attendre pour la suite de la saison. En coupe, on avait pour objectif d’atteindre ce niveau-là. C’est donc de bon augure. Mais il va falloir travailler plus, être plus assidu si on veut évoluer plus haut que la DH. Là, on a un match capital à Bagatelle, ce qui sera une revanche pour nous. On aura à cœur de montrer qu’on n’est pas premiers pour rien. »
 
Ryad ABANI (entraîneur du Plaisance All Stars) : « L’essentiel d’avoir gagné »
« Ça été un match compliqué. On se l’est rendu compliqué je dirais. Mais on sait que c’est le charme de la coupe de France dans un contexte difficile face à une équipe de Pibrac que l’on connaissait et qui nous a posés des problèmes par son impact physique. Elle a fait un très bon match. L’essentiel est d’avoir gagné car on a joué à son rythme comme si on était une équipe de DH. On voyait en tout cas que, quand on faisait deux-trois rotations ou qu’on mettait les choses en place, ça allait. En tout cas, je tire un coup de chapeau à mes joueurs. Je suis fier d’eux. Ils ont la culture de la gagne, je me retrouve en eux. En tout cas, on veut tous emporter chaque match que l’on joue. Si maintenant, on peut prendre Kremlin Bicêtre, Toulon ou encore Accès, ce serait un formidable challenge. Ça nous permettrait de voir le travail qu’il nous reste à accomplir. » 

Le duo arbitral aura su bien gérer ce gros match. (crédit: DB / Footpy)
Le duo arbitral aura su bien gérer ce gros match. (crédit: DB / Footpy)

LA FEUILLE DE MATCH
Coupe Nationale Futsal – Finale Régionale
Vendredi 12 février 2018, 21h30
Pibrac, gymnase Coustayrac
PIBRAC FUTSAL CLUB (DH) / PLAISANCE ALL STARS (D2) 2-4 (MT : 1-2)
Arbitres : MM. Djidel Miloud et Walid Tlemcani
Buts : Kada (3e), Kobzili (36e) pour Pibrac – Laouar (15e), Loupias (16e), Chouari (42e, 47e) pour Plaisance.
 
PIBRAC FUTSAL CLUB : Gustin – Bouasria, Kobzili, El Abellaoui, Bouake, Doulat (cap.), Bouzid, Kada, Shaki.
Entraîneur: Loïc Vidal
PLAISANCE ALL STARS : Luangxaysonkham – Correia Tavares, El Kassri, Okba, Laouar, Benhkime, Loupias, Chouari (cap.).
Entraîneur: Ryad Abani.

Plaisance aura su s'en sortir pour continuer son parcours en coupe. (crédit: DB / Footpy)
Plaisance aura su s'en sortir pour continuer son parcours en coupe. (crédit: DB / Footpy)

Fabien Calabresi

National/CFA/CFA2 | Ligue | Districts | Foot Entreprise | Jeunes | Futsal/Indoor | Féminines | Coupe de France


Dans la même rubrique :