Connectez-vous S'inscrire

Coupe d'Occitanie - Alexandre PELLEGRINO (entraîneur de l’AS Stéphanoise) : « Le match, nous le gagnons tactiquement »

Mercredi 30 Octobre 2019

En venant à bout de Bressols (R3) sur le score de 2-0, l'AS Stéphanoise (D2) a créé l'une des sensations du week-end. Si quasiment tous les favoris ont fait respecter la hiérarchie des divisions d'écart, Alexandre Pellegrino et ses troupes ont su trouver les armes tactiques et collectives pour bousculer Bressols et en venir à bout. (Par Le Lensois)


Vous l'emportez contre une équipe qui compte un écart significatif avec la vôtre. Quel ressenti en retirez-vous ?
L'écart est significatif sur le papier. Après sur le match en lui-même, j'avais quelques infos sur l'équipe de Bressols et notamment comment nous pourrions leur poser problème. J'avais envie de réussir à les embêter le plus longtemps possible. Nous avions mis un dispositif en place pour les contrarier et les contrer. Après c'est allé un petit peu au-delà de nos espérances.

Est-ce une réelle surprise pour vous ?
Nous avions déjà quelques prémices de pouvoir réaliser de telles performances notamment lorsque nous avons affronté la réserve de Golfech en championnat (4-1). Au tour précédent de Coupe d'Occitanie, nous avons également sorti une équipe de D1 (Labastide du Temple). Sur le coup, nous avons encore haussé un petit peu notre niveau de jeu. Le match nous le gagnons tactiquement. Ils n'ont peut-être pas pris ce match comme il le fallait face à une équipe de D2. C'est souvent le cas.

Pensez-vous que votre victoire est logique ?
Sur le premier but, le gardien a fait une faute de main et il libère la balle pour ouvrir le score. À trois minutes de la fin du match, nous mettons un second but en contre. L'entame était vraiment très favorable. Nous les empêchons de sortir de leur camp, nous avons même une occasion au bout de trente secondes de jeu ! Le jeu s'est rééquilibré jusqu'à la mi-temps. Ils ont eu un gros temps fort au retour des vestiaires avant que nous ne remettions la main sur le match. Pour moi la qualification est plutôt logique mais le score est sévère. Nous n'avons pas tant d'occasions que cela, eux non plus d'ailleurs.

Vous avez donc maîtrisé la majeure partie de la rencontre. Y-a-t-il un moment du match où vous avez pensé que la victoire était pour vous ?
Non (rires). Non du tout car ils ont des joueurs de qualité en face. Ils ont deux-trois attaquants qui sont très bons et nous l'avons vu. Même à 1-0, ils ont eu quelques situations très dangereuses. Nous de notre côté, nous avons une équipe très jeune avec cinq joueurs de moins de 20 ans, dont deux qui ont tout juste 16 ans et 18 ans. Ils jouaient samedi soir ! Nous manquons un peu de maturité encore. Rien ne nous pouvait nous dire que le match était gagné avant la fin.


"Nous ne nous gênerons pas pour sortir une R2, ou une R1 si l'occasion se présente"

Cette Coupe d'Occitanie représente-t-elle un réel enjeu pour vous ?
À la base, le discours que nous tenons avec mon adjoint, c'était de jouer notre petite Ligue des Champions et sortir du championnat en se donnant quelques petites bouffées d'oxygène via la Coupe. Cette compétition devait surtout nous servir pour le championnat. Mais jusque-là nous avons su réaliser sur les trois tableaux (Coupe de France, d'Occitanie et championnat) de belles prestations contre des équipes dites plus grosses. Après, la priorité reste le championnat.

Et en championnat quelles ambitions affichez-vous ?
En championnat nous sommes encore dans le coup pour finir dans les cinq premiers, ce qui est notre objectif initial après une saison compliquée la saison dernière.

Place au prochain tour, aimeriez-vous tenter d'attraper un beau morceau ?
Oui un gros. Nous savons que nous n'avons pas un effectif pléthorique. Nous commençons également la Coupe du Tarn-et-Garonne un mercredi du coup. En novembre, nous allons enchaîner des matchs le 2, le 9, le 13, le 17... Donc il ne faudrait peut-être pas que nous enchaînions trop de matchs car nous allons commencer à puiser dans un effectif peu quantitatif. Après, nous ne nous gênerons pas pour sortir une R2, ou une R1 si l'occasion se présente. Nous ne ferons pas la fine bouche. Dans le coin, Villemade de D3 a poussé Tarbes aux prolongations. Pourquoi pas Tarbes, pour essayer de les faire sortir aussi ! Après nous ne nous projetons pas trop là-dessus.

Recueillis par Le Lensois
lelensois@footpy.fr
 


L'AS Stéphanoise a réussi l'une des perfs du week-end en sortant Bressols. (crédit: ASS)
L'AS Stéphanoise a réussi l'une des perfs du week-end en sortant Bressols. (crédit: ASS)

Le Lensois (lelensois@footpy.fr)

National/CFA/CFA2 | Ligue | Districts | Foot Entreprise | Jeunes | Futsal/Indoor | Féminines | Coupe de France


Dans la même rubrique :