Connectez-vous S'inscrire

Coupe d'Occitanie - La marche était trop haute pour l'INTER FC face au métronome SAINT-ORENS

Mercredi 30 Janvier 2019

Cette rencontre initialement prévue à Pompertuzat a été délocalisée suite à un arrêté municipal, tombé vendredi. Le petit poucet a dû se déplacer chez le leader de la R2. Une tâche encore plus difficile sur une aire de jeu, encore inconnue pour la plupart des joueurs de l'Inter. Mais le pensionnaire de la D1, toujours en tête de sa poule, a rendu une copie plus qu'acceptable. Saint Orens passe en affichant respect et sérieux.


Le temps a joué un rôle important avec des bourrasques (vent et pluie), obligeant même l'arbitre arrêter la partie durant une bonne dizaine de minutes à un quart d'heure de la fin. Contre le vent, Saint Orens allait rapidement prendre l'avantage sur une superbe action collective ponctuée par un geste de grande classe de Perez. Recevant le ballon à l'entrée des 18m, le meneur de jeu exécute un ballon enroulé qui va se loger dans la lucarne gauche de Rigondenzo, surpris de cet enchaînement. Fort de ce but et dans l'attente d'avoir cet appui, les locaux vont gérer les timides excursions adverses. Cissoko, avec plus de rapidité aurait pu trouver la faille mais, mis à part ce but, les spectateurs sont restés sur leur faim. Entre une équipe ne voulant pas se faire surprendre et une autre espérant rester dans la partie, le jeu s'est surtout positionné en milieu de terrain avec toujours ce handicap propulsé par Eole.

Une interruption fatale à l'Inter FC

En seconde période, pas d'occasion franche juste quelques situations chaudes ou Saint Orens avec sérieux contenaient les timides offensives adverses. A l'Inter, le capitaine Sénac se démenait tant bien que mal mais ne trouvait pas sa ligne d'attaque, amputée, il est vrai, de ses meilleurs éléments. L'interruption de la partie va être fatale aux hommes de Joël Chich et Thomas Sénac. Sur une erreur défensive, Pradel ne se fait pas prier pour fusiller Rigondenzo. Le match est plié, Saint Orens avec respect et application se retrouvera au prochain tour pour avoir aligné une septième victoire consécutive. L'Inter n'a pas à rougir de cette élimination même si les regrets étaient présents avec un effectif amoindri et le fait de n'avoir pu jouer ce match à domicile.

L'Inter peut se consacrer à son objectif, retrouver la Ligue en mai 2019 (crédit photo DD/Footpy)
L'Inter peut se consacrer à son objectif, retrouver la Ligue en mai 2019 (crédit photo DD/Footpy)

LES REACTIONS
Guillaume BALAGUE (Saint Orens) « La qualification est méritée »
« Nous avons su rester solides après notre ouverture du score. Je pense que cette qualification est méritée, nous avons préparé au mieux la réception de Foix, samedi. Même si la priorité est le championnat, nous prenons à cœur cette épreuve. Peu importe le prochain adversaire, du moment où nous recevons. »

Joel CHICH (L'inter FC) « Il n'y a pas eu photo »
« Nous avons fait avec les moyens du bord, Saint Orens nous a été supérieur. Il n'y a pas photo au final même si on peut regretter ces deux buts par un manque de concentration. Il y a une sacrée différence entre la D1 et la R2. Nous sommes plus habitués à jouer sur d'autres terrains (rire). Le match le plus important est à Pibrac samedi. Nous avons un bon coup à jouer face à notre dauphin, distant de deux points avec un match en plus. »

Saint-Orens vit une saison quasi parfaite pour le moment (crédit photo DD/Footpy)
Saint-Orens vit une saison quasi parfaite pour le moment (crédit photo DD/Footpy)

LA FEUILLE DE MATCH
Coupe d'Occitanie, 
Saint-Orens, terrain synthétique
Dimanche 27 janvier 2019, 15h
SAINT-ORENS / INTER FC 2-0
Arbitre : Ivan Augugliaro assisté de Victor Tiar et Mathieu Corne
Avertissements : Ettaieb (54e) et Frejaville (84e) à Saint-Orens - 
Buts : Pérez (14e) et Pradel (76e)

SAINT-ORENS : Boucheron, Martin, Recoules, Frejaville, Nougue (cap), Ettaieb, Pradel, Kouby, Guilbert, Perez, Aglar. Remplaçants : Mathias, Ngiamba, Belhali.
Entraîneurs : Guillaume Balangué et Anthony Laffont
INTER FC : Rigondanzo, Massat, Bonaventure, David, Anglade, Scolaro, Grimalt, Karim, Cissoko, Sénac (cap), De Blic. Remplaçants : Larroque, Lhermite, Nougaro.
Entraîneurs : Joël Chich et Thomas Sénac



DD (dd@footpy.fr)

National/CFA/CFA2 | Ligue | Districts | Foot Entreprise | Jeunes | Futsal/Indoor | Féminines | Coupe de France


Dans la même rubrique :