Connectez-vous S'inscrire

Coupe d’Occitanie – ROQUES fait plier CASTELMAUROU dans la prolongation

Mardi 1 Octobre 2019

Deux équipes du même niveau, mais pas de la même poule. Castelmaurou a fait un 2-2 en championnat et est le leader provisoire de son groupe tandis que Roques compte deux points de moins mais vise aussi le haut du classement. Autant dire que la confrontation en Coupe d’Occitanie promettait de beaux débats et on a été servi (par W.H.).


La Coupe d’Occitanie sous l’été indien a toujours une saveur particulière. Entre début de saison, soleil de plomb et adversaires qui se redécouvrent, il y a de quoi s'intéresser à ce genre de match. Entre deux bonnes équipes de D2, il n’y avait pas de place pour le non-jeu. Raphaël Albigot est le premier à frapper après huit minutes de jeu, une frappe cadrée qui met Jordan Aguillon dans le rythme. Mais à la dixième minute, c’et Rémi Debono qui ouvre le score pour Roques sur un bon service de Faissal Karim depuis le couloir gauche (1-0, 10e). Le trio offensif de Roques donne du fil à retordre aux visiteurs en ce début de partie. Mais leur vitesse finira par diminuer avec le temps et la chaleur. Après la pause fraîcheur, Castelmaurou retrouve de la précision et progresse avec du jeu en triangle à une touche de balle. Une jolie séquence qui s’étale sur quatre-vingts mètres. Malheureusement, à l’origine de l’action, Arthur Roux aussi à sa conclusion rate le dernier geste. Curtis Mourinet qui avait bien suivi tente de reprendre mais ne cadre pas. Les Rouges sont dominés dans les duels mais techniquement au-dessus. C’est cette qualité qui permet à Can Yildirim de centrer pour la tête de Yanis Hamoux qui égalise (1-1, 34e). La joie est de courte durée pour l’EFCV qui encaisse une patate d’El Ghali sous la barre, quelques minutes après son entrée en jeu (2-1, 35e). Le numéro 12 a profité de l’appel d’un de ses coéquipiers qui a emporté avec lui toute la défense d’une simple course, le laissant seul à l’entrée de la surface.

Personne n’a voulu céder

Au retour des vestiaires, Castelmaurou s’engage plus sur le plan physique. Le collectif est toujours là et comme en première période, Albigot est le premier à se créer une grosse occasion. Il est tout de suite imité par Romuald Boquier, seul face au gardien à la réception d’un centre, qui perd son duel grâce au pied de Florian Chapelet, le suppléant entré dans la cage. La détermination de l’Entente paye quand Hamoux reprend un tir contré de Yildirim en pivot, sans laisser de chance au portier de Roques (2-2, 59e). L’expérience de Rémi Debono va permettre à Roques de reprendre l’avantage après l’heure de jeu.  L’attaquant se fait accrocher dans la surface pendant un corner mouvementé, il se fait ensuite justice lui-même sur penalty (3-2, 65e). Les dernières minutes sont à l’avantage de l’EFCV et après les accélérations, les passes dans les intervalles et les nombreux coups de pieds arrêtés, c’est Benjamin Sansus, gardien reconverti en ailier droit qui débloque la situation en trouvant Albigot au point de penalty qui place sa frappe au ras du poteau d’Aguillon (3-3, 89e). En prolongations, Romuald Bocquier redonne l’avantage aux siens de la tête sur un coup-franc après une période forte pour les siens (4-3, 104e). Finalement Castelmaurou n’en peut plus et ne reviendra pas à hauteur une quatrième fois. C’était un beau duel qui laissera des traces et des enseignements aux deux équipes pour la suite de leur parcours en championnat.

Par W.H.

Roques ne s'est pas laissé abattre par les égalisations (crédit: W.H. / Footpy)
Roques ne s'est pas laissé abattre par les égalisations (crédit: W.H. / Footpy)

LES RÉACTIONS
Houari BEN MIMOUN (co-entraîneur de Roques) : « Les gars se sont bien battus »
« On s’est mis le feu tout seul. On pouvait plier le match en première période mais on s’est relâché et ils sont revenus au score. Plus le temps a passé, plus c’était compliqué physiquement. Les gars se sont bien battus, ils n’ont pas triché et la manière était là. Ce match va peut-être laisser des traces, il y aura peut-être du turnover le week-end prochain. J’ai vu dans ce groupe une montée en puissance et je suis très content que tout le monde joue le jeu et se fasse plaisir. Maintenant on va penser au championnat et au tirage pour le prochain tour, ce serait bien de tomber sur un gros nom. ».

Luc ESSOMBA (entraîneur de Castelmaurou-Verfeil) : « Pas satisfait à tous les niveaux »
« Le contexte m’a déplu, c’est dommage que l’état d’esprit de nos adversaires ait été celui-là. Ce n’est que du foot, les provocations n’ont pas lieu d’être ici. On nous a insulté, on m’a envoyé un ballon en pleine figure, le délégué est venu nous rentrer dedans… Je suis resté calme pour mon groupe, pour qu’il ne se désolidarise pas. Pour parler foot, je peux vous dire qu’on a essayé deux systèmes de jeu parce qu’on manquait de tranchant en première période. En face ils n’étaient pas non plus explosifs : ils ont six occasions cadrées, et ils marquent quatre fois. Nous on en a cinq fois plus mais pas la précision nécessaire. C’était très dense dans l’axe mais on n’a pas profité du jeu sur les côtés suffisamment. On espérait mieux mais je n’ai pas été satisfait à tous les niveaux, offensif comme défensif. Je pense qu’il faut jouer chaque match officiel à bloc et le fait de sortir d’une compétition aussi tôt je trouve ça dommage. Il nous reste la coupe départementale et on va la jouer à fond. Ça me fait mal de sortir de la sorte. Je veux bien qu’on perde un match, mais avec ces phases de jeu à notre désavantage, l’arbitrage trop en notre défaveur et certains comportements en face, c’est dommage ».

 

LA FEUILLE DE MATCH
Coupe d’Occitanie – Deuxième tour
Dimanche 29 septembre 2019, 15 heures
Roques, stade Albert Nauroy
FA ROQUES (D2) / EF CASTELMAUROU VERFEIL (D2) 4-3 a.p. (MT : 2-1)
Arbitre : M. Achraf Marnissi Qasmi.
Buts : Debono (10e, 65e), El Ghali (35e), R.Bocquier (104e) pour Roques – Hamoux (34e, 59e), Albigot (89e) pour Castelmaurou.
Avertissements : Arnaud (22e), About (84e), Oussal (105e) à Roques – Mourinet (80e), Jarry (97e) à Castelmaurou.
 
ROQUES : Aguillon – Woto, About, Roques, Oussal, Ben Mimoun (cap.), Masri, Karim, Bebono, Arnaud, Youssef, El Ghali, Bocquier, Lam.
Entraineur : Cyril Bocquier
EFCV : Sansus – Roux, Poujade, Julien, Blanchard, Chauty (cap.), Mourinet, Cassagne, Yildirim, Hamoux, Albigot, Jarry, Coupe, Chapelet
Entraîneur : Luc Essomba

 

Castelmaurou s'en veut d'avoir raté tant d'occasions (crédit: W.H. / Footpy)
Castelmaurou s'en veut d'avoir raté tant d'occasions (crédit: W.H. / Footpy)

W.H.

National/CFA/CFA2 | Ligue | Districts | Foot Entreprise | Jeunes | Futsal/Indoor | Féminines | Coupe de France


Dans la même rubrique :