Connectez-vous S'inscrire

Coupe de France - Aux FONTAINES, BALMA a su être patient

Dimanche 27 Octobre 2013

Bien évidemment, plus les tours passent, avec le resserrement des niveaux, plus les oppositions deviennent chaudes, et intéressantes. Les Fontaines, repris par Alain Aigoun, de nouveau attractifs, par l'ambition retrouvée et le recrutement de joueurs de qualité, recevaient la belle équipe de Balma, auteur d'un début de saison remarquable, qui l'a conduit à être co-leader du groupe F de CFA2. (Par Bob Marley sur des photos de Pastoré)


Fargues et Diaz au moment du protocole, le sourire était de mise à ce moment là pour le capitaine toulousain
Fargues et Diaz au moment du protocole, le sourire était de mise à ce moment là pour le capitaine toulousain
Bien que les équipes aient été animées des meilleures intentions, il leur a été difficile de les mettre en application, à cause d'un terrain difficile. À chaque début de championnat la pelouse du stade des Fontaines est malade. Il lui faut du temps pour reverdir, là elle n'était pas trop mal, mais coupée trop haute, ce qui ne favorisa pas la conduite du ballon, et fut source d'approximations. Balma entre mieux dans la partie pendant quelques minutes, et a quelques occasions bien timides. Le jeu s'équilibre ensuite, l'engagement physique, correct, prenant le dessus. Juste avant le repos un tir de Cherfa, malheureusement freiné par Ho A Chuck, a failli se transformer en passe décisive pour Mukéna, qui arrive un poil en retard.
 
Balma fait vite la décision
 
Le score, nul, à la reprise, ainsi que le discours d'Alain Aïgoun donnent des idées aux toulousains, qui reviennent avec de bien meilleures qualités. Mais ils sont froidement châtiés par la maîtrise visiteuse. Koob qui s'était démené comme un beau diable, sur tout le front de l'attaque, pendant la première période, va faire la passe qui amène la première réalisation. Chavanne bien remis dans l'axe d'environ dix-huit mètres trouve la lucarne. Cette ouverture du score assomme les locaux, qui courent après le ballon. Balma fait alors preuve de maîtrise, et ne laisse plus d'espace. Une série de corners, tous tirés par Nicolas Fargues met la pression. Sur l'un d'eux, frappé de la gauche, Gustin est trop court dans les airs, le ballon passe quelques centimètres au-dessus de ses mains, et atterrit sur la tête de Bonafé, pour le break. Les Fontaines n'y croient plus, et perdent la précision dans les relances.Quelques minutes avant la fin, cependant, après un corner, également, de la droite, Banal tire à ras de terre, mais Costes se couche, sur sa droite. Plus d'occases jusqu'à la fin, et Balma, logiquement s'impose.

Par BM

LES RÉACTIONS
 Alain AIGOUN (entraîneur des Fontaines) : "je suis déçu, parce que je pensais qu'on allait montrer une meilleure opposition que celle que nous avons proposée. Même si dans l'envie on y était. les joueurs ont paru crispés, et ce n'est pas la première fois que je le constate. On est capable de jouer, mais je ne sais, ils ne se lâchent pas. À la mi-temps, je leur ai dit que dans l'enthousiasme, dans l'engagement ça allait, mais qu'on était fébriles avec le ballon, qu'il fallait le conserver, qu'il fallait jouer si on voulait leur poser des problèmes. Le but arrive un peu trop vite, dans une période où on essayait de poser le jeu. L'objectif, c'est de donner le maximum. Je reste encore sur ma faim, parce qu'avec les joueurs que l'on a, on peut mieux faire. Il ne faut pas oublier que sur les quatorze joueurs, il y en a neuf nouveaux. Ce n'est pas non plus évident de faire l'amalgame rapidement. Il fait du temps, mais il y a du potentiel, j'en suis sûr."
 
Eric TABORDA (entraîneur de Balma) : "je suis satisfait. Je savais que j'avais un groupe avec lequel on savait où on allait, on savait que ça allait être compliqué, qu'il ne fallait pas oublier les bases que nous avons depuis le début de la saison, et surtout les avoir ce soir. Dans le domaine physique, dans les duels, on a été très présent. cela a été compliqué par rapport au terrain, on a su s'y adapter, même si on aurait aimé avoir un terrain jouable, on aurait vu mieux, bien que cela ait été pareil pour les deux équipes. Nous, on a pris ce qu'on nous offrait. Il fallait être présent, on l'a été, sans être trop mis en danger, avec un groupe concerné. La victoire est logique sur l'ensemble du match, avec les plus grosses occasions pour nous. Déjà le but refusé était valable, parti trois mètres en retrait. Il a fallu rester concentré, être patient, comme on a pu l'être la semaine dernière. Après, quand on est bien en place, on connait notre force.Chavanne met un but exceptionnel, puis on marque sur coup de pied arrêté, c'est une bonne soirée, contre un adversaire qui n'a pas lâché, qui s'est battu. C'était un vrai match de coupe. Il fallait passer ce tour, c'est fait, on peut le savourer jusqu'à lundi, puis vite redescendre. Je prépare déjà le déplacement à Anglet. Ce soir, sur la mise en place, il fallait être perfectionniste, pour ne pas commettre d'erreurs, sur les dégagements. Des fois, il ne manque pas grand chose, un mauvais positionnement, pour être mis en danger, ça on l'a bien maîtrisé. Il ne faut pas parler que d'une d"fense, mais du collectif. Si on est une des meilleures défenses, c'est parce que tout le monde défend, devant, comme au milieu. Maintenant, pour la coupe, on prendra ce qui viendra, avec l'envie de recevoir pour le président, pour tous ceux qui nous soutiennent."

Lamine KOOB  joueur de Balma), à qui on faisait remarquer que sa passe décisive, récompensait une débauche d'énergie, jusque là, non récompensée : "c'est vrai que c'est une belle récompense pour moi, parce que pendant tout le match, je me suis donné à fond, j'ai essayé d'être sur tous les coups, sur tous les ballons, et cette passe décisive nous délivre tous. On est content, on passe encore un tour, on va essayer d'aller le plus loin possible, c'est une très belle expérience. Dès mon arrivée, j'ai été très bien accueilli, je me suis fait directement des amis, avec une bonne ambiance, tout le monde est sympa, et tout va bien."
 
Marlon DIAZ (capitaine des Fontaines) : "on fait une première période équilibrée, avec quelques occasions franches qu'on aurait pu concrétiser, ce qui nous aurait mis en bonne position, pour la suite. C'est dommage par rapport à ça, puisqu'on a fait jeu égal. On a pris conscience a la pause, qu'on rivalisait dans le jeu, donc on revient bien, mais on prend un but sur une occasion un peu anodine, on se fait décaler un peu bêtement, même s'il n'y a rien à dire sur la frappe en pleine lucarne. On a quelque regrets sur la physionomie, c'est toujours rageant dans un match de coupe, ça aurait été sympa de continuer, mais la priorité c'est le championnat, et on va se préparer pour recevoir Auch dans quinze jours. Maintenant, il faut commencer à engranger des points, avec des joueurs nouveaux. Je pense que ça va prendre, et si on enchaîne ceux - trois bonnes prestations, le championnat ira mieux. On a toujours le même constat après les matches, on sait qu'on peut le faire, mais on ne prend pas de points. Il y a du potentiel, on doit de serrer les coudes, regarder vers l'avant."

LA FEUILLE DE MATCH
Coupe de France, 6ème tour
Samedi 25 octobre, 18h
Toulouse, stade des Fontaines
TOULOUSE FONTAINES (DH) / BALMA ( CFA2 ) 0-2
Arbitre : M Guillaume Viguier, assisté de MM David Molinier et Christophe Laille
Avertissement : Cherfa ( 11e ) aux Fontaines
Buts : Chavanne ( 54e) , Bonafé ( 72e ) pour Balma
 
TOULOUSE FONTAINES : Gustin ; F. Garcia , Texier ( Redjbal,73e ) , M'Bemba Wa M'Bemba , Diaz ( cap. , Dos Santos , 78e ) , Cherfa , Banal , W. Gasdallah ( M'Biyanvanga , 81e ) , Lukesa Mukena , S. Ho A Chuck , D. Coulibaly . Entraîneur : Alain Aïgoun .
BALMA : Costes ; Leduby , Cavaillie , Jau , J. Joseph , Fargues ( cap. ) , Bonafé , A. Koné , L. Koob ( Catala , 67e ) , Chavanne ( Missi Mezu , 60e ) , Guerbert ( P. M. Touré , 80e ). Entraîneur : Eric Taborda


Bob Marley, Pastoré

National/CFA/CFA2 | Ligue | Districts | Foot Entreprise | Jeunes | Futsal/Indoor | Féminines | Coupe de France


Dans la même rubrique :