Connectez-vous S'inscrire

Coupe de France - Diego BOMPA (entraîneur Grenade FC) : « Et si c’était nous ? »

Samedi 3 Octobre 2020

Une D2 qui reçoit une N3 ? Grenade n'en a que faire. Après avoir éliminé la R2 de Boulogne Péguilhan pour atteindre le quatrième tour de la Coupe de France, Diego Bompa et les siens n'ont rien à perdre. Alors ce dimanche en recevant Narbonne les Grenadains vont se jeter corps et âme dans la bataille, et leur entraîneur n'en attend pas moins d'eux (par W.H.).


Est-ce une surprise pour vous d'avoir atteint ce quatrième tour de Coupe de France ?
Diego Bompa : Non, pas une surprise puisqu’on a déjà fait cette performance l’an passé. Mais c’est clairement un exploit d’y être au vue de l’adversité qu’il existe en Coupe de France. Ce n’est pas banal pour un club comme le nôtre. Le quatrième tour, c’est aussi et surtout les maillots. Forcément on en rêve quand on s’inscrit, donc on est très fier d’être là. C’est un objectif atteint pour les joueurs. 

Chaque victoire a été nette jusque-là, que retenir de ces matches ?
D.B. : On a souffert à tous les matchs, de Sainte-Foy de Peyrolieres (D4) à Briolet (R3). Le seul match maitrisé de bout en bout, c’est Boulogne Péguilhan (R2). On joue chaque matchs sur nos valeurs, celles que je défends : la solidarité, la combativité, les efforts, le courage. On souffre ensemble, c’est ce qui nous permets de gagner ensemble. Évidemment j’aimerais que l’on ait plus d’emprise sur les matchs, mais il ne faut pas oublier que battre Boulogne ou Briolet, c’est un exploit pour nous.

Narbonne est-elle l'une des équipes que vous vouliez jouer ?
D.B. : En arrivant au quatrième tour, on voulait amener une Nationale à Carpenté, donc c’est un magnifique tirage pour nous. Narbonne, on ne pouvait pas rêver mieux. C’est un « nom » en plus d’être un super club. C’est l’occasion de faire une belle fête, de susciter un engouement pour notre club, de ramener nos partenaires, nos amis, nos familles et des anciens au stade. J’espère que tous le monde sera présent malgré les contraintes sanitaires et météorologiques.

Quelles sont vos attentes et vos craintes pour ce match ?
D.B. : Évidement, la différence de niveau est immense. Narbonne, c’est de la cinquième division française... On a en plus beaucoup d’absents pour ce match. Prendre une valise, il y aurait rien de scandaleux. Ce serait même logique. Mais le foot est un sport incroyable. Et notre équipe est tellement dingue...  Même fortement diminué, si il y a 1% de chance de se qualifier, on va jouer ce 1%.
Je ne prépare jamais un match pour le perdre. Ce sera encore le cas. Le défi est immense, ce serait le plus grand exploit de l’histoire du club. Et si on l’écrivait ? Et si c’était nous? Je veux que chaque joueur entre sur la pelouse en pensant que c’est possible. Mettons nous en tête que l’exploit est possible. Dans tous les cas je souhaite qu’on sorte du terrain avec la fierté de s’être battu jusqu’au bout. 

"Nous n'en sommes qu’au début du projet que l’on veut mettre en place"

Coupe de France - Diego BOMPA (entraîneur Grenade FC) : « Et si c’était nous ? »
Comment jugez-vous votre début de saison ?
D.B. : Mitigé. Au-delà de ce superbe parcours en Coupe de France, on a 4 points sur 9 en championnat. Ce n’est pas l’objectif que je m’étais fixé, ce n’est pas suffisant. On fait preuve de trop d’indiscipline, on doit faire mieux dans l’intensité, mieux dans l’utilisation du ballon. Mais nous n'en sommes qu’au début du projet que l’on veut mettre en place. On a aussi perdu des joueurs clés sur blessures ou cartons. On va continuer à travailler pour être le plus haut possible au classement. Il faut prendre conscience que ce championnat de D2 est très exigeant en terme de discipline, de concentration et d’efforts. La bonne chose c’est que tous le monde s’investit à l’entraînement, donc on sera récompensé.

Quels sont vos objectifs cette année ?
D.B. : L’objectif c’est prendre du plaisir et de vivre de belles émotions. La magie de la Coupe de France nous donne tout ça.  L’objectif, c’est aussi que chaque joueurs prenne du plaisir à venir à l’entraînement, à défendre le maillot le week-end et continue de croire en cette folle aventure d’être ensemble. En janvier dernier on était avant dernier du championnat j’étais encore joueur, on souffrait. On s’est sauvés ensemble et on a continué l’aventure cette saison. Je mets toute mon énergie pour que l’on gagne tous les week-ends. J’ai une envie immense de participer à l’évolution de ce club qui me tient tant à cœur. Mais tout seul je n’y arriverai pas. C’est aussi aux joueurs d’écrire l’histoire de la saison et d’y mettre l’investissement qui va avec.

Un message, un coup de coeur, un coup de gueule à faire passer ?
D.B. : Je souhaite profiter de cette mise en lumière pour remercier tous les bénévoles qui œuvrent pour faire vivre notre club, ils sont le maillon indispensable à notre réussite. Je remercie la mairie de Grenade qui met tout en place pour accueillir ce match du mieux possible.
Je tiens aussi à remercier Footpy pour la couverture du foot notamment amateur. C’est toujours une fierté d’apparaître dans l’une de vos pages. Et enfin, en cette période compliquée je souhaite bon courage aux clubs. J’espère de tout cœur que l’on ira au bout de la saison. Le foot est tellement important. Il rassemble, il favorise les relations humaines et crée du lien entre nous. C’est un vecteur social d’intégration, de vivre ensemble, qui est indispensable aujourd’hui à notre société. Puis on trouve aussi une part de notre bonheur autour du ballon, alors j’espère que l’on pourra profiter de ce bonheur jusqu’au bout.
 

L'ASS a un petit espoir de créer l'exploit (crédits : ASS)
L'ASS a un petit espoir de créer l'exploit (crédits : ASS)

W.H.

National/CFA/CFA2 | Ligue | Districts | Foot Entreprise | Jeunes | Futsal/Indoor | Féminines | Coupe de France


Dans la même rubrique :