Connectez-vous S'inscrire

Coupe de France - Farid MÉLIZI (président AS Badaroux) : « On a rectifié notre image »

Dimanche 4 Octobre 2020

Ce n'est pas tous les jours que des voisins s'installent chez nous ! Les anciens Lozériens de Badaroux sont aujourd'hui en D4 aveyronnaise et pour ce quatrième tour de Coupe de France, ils reçoivent le gros morceau qu'est Fabrègues (N3). Leur président, Farid Mélizi, a accepté de répondre à Footpy pour cet évènement qui n'en est pas vraiment un pour ce club animé. La force de l'habitude dans cette compétition phare peut-être... (par W.H.)


Vous venez de Lozère, ce changement d’horizon vous convient-il ?
Farid Mélizi : Les déplacements dans le Gard était pénible pour tous les clubs Lozériens, d’autant qu’aucune autoroute ne nous reliait, contrairement à l’Aveyron. Et l’état d’esprit du football amateur ne nous correspondait plus. Jusque-là nous découvrons encore le département mais nous sommes très satisfaits du changement. Nous étions un club un peu mal perçu en Lozère car après avoir joué dans le Gard, on avait pris de mauvaises habitudes. Nous étions indisciplinés. Mais depuis plusieurs années nous avons travaillé pour gommer ce trait, on essaie de rectifier notre image. Je pense que c’est réussi.

Ce début de saison en Aveyron est parfait pour vous…
F.M. : L’an dernier nous étions en D3 de Lozère et nous aurions dû accéder à la D2 et du fait de changement de département, on se retrouve en D4. Donc forcément on a quelques facilités, même si on pensait que ce serait plus facile encore. Évidemment nous sommes contents de ce début de saison, mais ce n’est pas une surprise. L’objectif est de monter dès cette année et faire autre chose que premier serait une déception.
 
Parlez-nous de vos équipes.
F.M. : Nous avons deux équipes et ce sont des gens qui se connaissent très bien. Le groupe n’a pas changé depuis près de 4 ans. Chaque année nous arrivons à recruter de bons éléments qu’on connaissait car ils viennent de clubs voisins.

Tomber contre la N3 de Fabrègues vous plaît-il ?
F.M. : On voulait Marseille, mais ils ne sont pas encore entrés dans la compétition (rires) ! Nous sommes très contents de recevoir Fabrègues qui est le niveau le plus haut qu’on n’ait jamais affronté. Il y a trois ans nous sommes allés jusqu’au sixième tour, mais c’est la première fois qu’on joue un tel match de gala. Et comme tout le monde que l’exploit est encore possible, nous sommes d’autant plus excités de jouer ce match.

Vous attendiez-vous à arriver au quatrième tour de la Coupe ?
F.M. : Ce n’était pas spécialement un objectif mais chaque année être le dernier Lozérien en lice c’est une satisfaction. Mais pour les clubs amateurs, avoir le jeu de maillots supplémentaires par la FFF, c’est ça le véritable but. Maintenant qu’on l’a atteint, on va prendre du plaisir en jouant du mieux qu’on peut pour bien figurer. Le point noir ça va être la météo qui risque de ne pas être de la partie. S’il avait fait beau on aurait pu avoir pas mal de personnes dans le village. Lors de notre épopée il y a trois ans, pendant deux mois c’était l’effervescence. On espère revivre ça.

Que peut-on vous souhaiter pour la suite de votre saison?
F.M. : Soyons fous : souhaitez-nous de passer ce tour supplémentaire et ce sera déjà pas mal !

Badaroux va s'accrocher en Coupe jusqu'à tirer l'OM (crédits : ASB)
Badaroux va s'accrocher en Coupe jusqu'à tirer l'OM (crédits : ASB)

W.H.

National/CFA/CFA2 | Ligue | Districts | Foot Entreprise | Jeunes | Futsal/Indoor | Féminines | Coupe de France


Dans la même rubrique :