Connectez-vous S'inscrire

Coupe de France Féminine - MURET ne fait qu'une bouchée de LA CLERMONTAISE

Lundi 11 Décembre 2017

Le tout jeune club de La Clermontaise était inconnu de Muret, mais Élodie Dumas et ses coéquipières ne se sont pas posé de questions et sont parties à l’abordage vaille que vaille. Avec cette envie insufflée par la compétition et la technique de leur effectif, elles se sont imposées 5-1 et s’offrent la qualification en trente-deuxièmes de finale grâce à cette performance très prometteuse pour la suite (par W.H.).


Le début de match est à sens unique, Muret passe quatre-vingt-dix pour cent de son temps dans le camp adverse et cela se traduit par de nombreuses occasions. La première est pour Diaby sur une frappe bien captée par Verrelle mais sur un corner peu après la gardienne ne peut rien sur la reprise de Manon Boury qui profite d’un ballon détourné au premier poteau (5e, 1-0). Muret affiche de la sérénité et de l’ambition. Adeline Rattin sait se faire oublier dans le dos des défenseurs et affiche sa technique dans la conduite de balle qui lui vaut deux occasions d’affilée dont un face à face avec la gardienne qui a la main ferme pour détourner en corner. Le deuxième duel sera le bon avec un ballon à mi-hauteur dans le petit filet pour Rattin bien servie par Juliette Boury (27e, 2-0). Cette dernière bénéficie aussi d’une bonne passe de Sirfou Diaby mais manque le cadre. Rattin ira de son doublé après qu’Aminata Coumbassa se soit arrachée pour fixer la gardienne et servir son avant-centre qui profite de la cage vide (34e, 3-0). Les Héraultaises obtiennent quelques corners et tentent de loin comme Élodie Garcia, mais rien d’impossible à capter pour Séréna Bodeyo.

Les Muretaines fidèles à elles-mêmes

La physionomie du second acte est identique à celle du premier. Diaby se heurte encore à un très bon arrêt réflexe de la portière adverse avec les jambes. Néanmoins le premier contre qui passe à destination de Lucie Bousquet est le bon pour les visiteuses. D’un lob et avec l’aide du poteau elle trompe Bodeyo (55e, 3-1). Jusque-là, La Clermontaise butait toujours sur l’arrière-garde muretaine quand elle cherchait la profondeur. L’ASM ne change pas de philosophie et garde le cap : ça paye puisque coup sur coup, Aminata Coumbassa (60e) et Juliette Boury (63e) emportent leurs duels tout en vitesse et petit toucher de balle pour aggraver le score à 5-1. Rattin rate le triplé sur une tête qui s’écrase contre le poteau, mais c’est anecdotique puisque la marque n’évoluera plus. Muret attend désormais impatiemment de savoir ce qu’il l’attend pour les trente-deuxièmes de finale dans la dernière compétition qui peut lui donner encore des frissons.

Par W.H.
 

Muret s'est imposé à tous les niveaux. (crédit: WH / Footpy)
Muret s'est imposé à tous les niveaux. (crédit: WH / Footpy)

LES RÉACTIONS
Grégory LACOSTE
(entraîneur de Muret) : « J’ai vu de la surmotivation »
« Tout n’était pas parfai, mais nous avons su mettre les ingrédients pour faire un bon match en coupe : l’envie, la tactique, le respect des consignes. J’ai même vu de la surmotivation ! Pendant le premier quart d’heure c’était un peu foufou et je me suis demandé si les filles arriveraient à tenir ce rythme jusqu’au bout ! Plus que le score je vois la progression du groupe de week-end en week-end. Il est très jeune et il apprend encore. Si en début de saison nous étions très irréguliers, je vois que la communication commence à mieux passer et nous trouvons un bon rythme. J’attends maintenant du tirage qu’il nous permette de recevoir. Peu importe qui on aura en face, je sais que ce sera de toute façon une fête. »

Adeline RATTIN (joueuse de Muret) : « On veut tout jouer à fond »
« Ce n’était pas facile du tout, en face La Clermontaise était un très bon adversaire. C’est simplement qu’on a bien réussi à construire et qu’on a fait tous les efforts nécessaires et ça a payé. Je suis contente de marquer ce doublé, ça me permet de rester sur une bonne série. Je ne les compte pas, mais en ce moment je réussis plutôt bien. La coupe est l’un des seuls défis intéressants qui nous reste parce qu’en Championnat nous sommes déjà distancées. Donc avec elle et la Coupe d’Occitanie, on veut tout jouer à fond. J’espère prendre un gros club dès le prochain tour ! »

Stéphane MÉDINA (entraîneur de La Clermontaise) : « Nous ne faisons que débuter »
« Nous sommes tombés sur une équipe meilleure que nous, avec plus d’expérience et un passé bien plus important que nous. Nous n’avons qu’un an et trois mois d’existence, donc nous sommes en pleine construction d’un projet pour l’avenir avec une centaine de licenciées déjà dans le club réparties entre U13, U15, U17 et Séniors. La base est donc très jeune et c’est déjà un très beau parcours d’être arrivées jusque-là, nous ne pensions pas le faire. Le principal désormais c’est le championnat. En général, pour le football féminin, le côté Midi-Pyrénées est au-dessus du côté Languedoc-Roussillon donc ce n’était pas une surprise, même si nous ne connaissions pas les forces de Muret. Elles sont plus structurées ici et nous ne faisons que débuter. J’aurais préféré un score de 5-2 ou 5-3, ça n’aurait pas été immérité mais Muret était supérieur. C’est notre première saison en DH donc nous voulons d’abord nous structurer et penser au maintien et peut-être que d’ici trois ou quatre ans nous serons parmi l’élite ! »

Froid et pluie se sont mêlés lors de ce premier tour fédéral. (crédit: WH / Footpy)
Froid et pluie se sont mêlés lors de ce premier tour fédéral. (crédit: WH / Footpy)

LA FEUILLE DE MATCH
Coupe de France Féminine – Premier tour fédéral
Dimanche 10 décembre 2017, 14h30
Muret, stade Colette Besson, terrain synthétique
AS MURET (DH) / LA CLERMONTAISE (DH) 5-1 (MT : 3-0)
Arbitres :
M. Zakaria Benbaka assisté de MM. Mohamed Achaaraoui et Yohan Bois
Buts : Manon Boury (5e), Rattin (27e, 34e), Coumbassa (60e), Juliette Boury (63e) pour Muret – Bousquet (55e) pour La Clermontaise

AS MURET : Bodeyo – Boury, Prosper, Croise, Samso, Barneoud (cap.), Coumbassa, Dumas, Rattin, Diaby, J. Boury, Benezeth, Lacaze, Escudéro.
Entraineur: Grégory Lacoste
LA CLERMONTAISE : Verrelle – Drici (cap.), Léon, Gaugain, Tayachi, Garcia, Massies, Lamine, Henrich, Bousquet, Jalabert, Gaubert, Bouin, Patte. 
Entraîneur: Stéphane Médina.

A seulement un an, La Clermontaise est déjà une équipe pleine de promesses. (crédit: WH / Footpy)
A seulement un an, La Clermontaise est déjà une équipe pleine de promesses. (crédit: WH / Footpy)

WH

National/CFA/CFA2 | Ligue | Districts | Foot Entreprise | Jeunes | Futsal/Indoor | Féminines | Coupe de France


Dans la même rubrique :