Connectez-vous S'inscrire

Coupe de France - Le « PAVARD » naucellois et Jules LAPORTE reviennent sur leur exploit !

Mardi 16 Octobre 2018

Comme nous l'évoquions la semaine dernière, trois petits poucets venus de départementale avaient l'ambition de bousculer la hiérarchie durant ce cinquième tour de coupe de France. Si l'Atlas Paillade et Marguerittes ont respectivement subi les lois d'Uchaud (3-3, 1-4 aux tirs aux buts) et de Beaucaire (1-3), les aveyronnais de Naucelle se sont payés Pradines (1-0) samedi soir au stade des Laurines. Cet exploit a été rendu possible notamment grâce à un but de renard inscrit par Alexis Barres qui reprend un ballon renvoyé par la barre transversale. À quelques heures du tirage du sixième tour de coupe de France, le club aveyronnais est le dernier représentant des divisions départementales en Occitanie. Deux jeunes pépites du FC Naucellois se sont prêtées au jeu de l'interview croisée pour retranscrire cette expérience unique. Il s'agit du défenseur Rémi Saurel, dit « Pavard » et de l'attaquant Jules Laporte, ancien joueur de l'US Albi.


Comment avez-vous appréhendé cette rencontre ?
- Rémi Saurel : Nous savions que tactiquement et techniquement ça allait être compliqué Cette équipe évolue trois divisions au-dessus de la nôtre. Du coup, il nous a fallu compenser par l'envie comme nous l'avons fait ce week-end. Nous avons été solidaires, attaquants, défenseurs, et nous avons tous réussi à bien jouer. Nous nous sommes battus jusqu'à la quatre vingt-dixième minute et nous savions que nous allions beaucoup subir, qu'ils auraient davantage de possession. En pratiquant un pressing haut et conséquent, ça les a pas mal empêchés de trouver des relais offensifs. Du coup ils n'ont pas pu se créer tant d'occasions que ça. En seconde période, nous avons eu deux/trois occasions franches et nous réussissons à mettre un but. Derrière, nous avons pas mal fermer et ça a demandé beaucoup d'efforts défensifs. Tout le monde les a fait et c'est ce qui nous a permis d'emporter ce match.
- Jules Laporte : L'équipe de Pradines était largement au-dessus de nous surtout tactiquement. C'était une équipe que je connaissais un peu comme je les ai joués dans le passé à Albi et Onet. Mais franchement ils m'ont surpris. Ils avaient trois défenseurs, moi je pensais que ce n'était pas le top tactiquement mais ils ont sérieusement bien joué. Nous de notre côté, nous avons su être opportunistes et vaillants. Nous n'avons pas lâché et nous avons tenu cet exploit.

Les dernières minutes n'ont pas été trop rudes?
- R.S. : Comme nous marquons assez tôt en deuxième période les dernières minutes étaient très très longues. Nous ne faisions que demander le temps à l'arbitre parce que c'était assez insoutenable. En plus le coach de Pradines a décidé d'accélérer le rythme en faisant entrer un joueur très rapide sur le côté. Ça nous a posé pas mal de problèmes mais le groupe a bien défendu. Même dans les dernières minutes, tout le monde était fatigué comme nous avions subi pendant quatre vingt-dix minutes, mais l'envie a vraiment surmonté tout ça pour nous permettre de gagner. C'était assez long sur la fin.
- J.L. : De base, en tant qu'attaquant c'était un match assez frustrant. Franchement hier, j'ai vraiment passé un match de merde (rires). Nous n'avons fait que courir, j'ai une petit occasion, mais ce n'était vraiment pas facile. Quand on joue en D1 ce n'est pas du tout pareil. Là nous ne pouvions pas jouer et ne faisions que balancer les ballons devant.

Rodez au prochain tour ça vous tente ?
- R.S. : Bien sûr, nous y pensons. Il y a également d'autres matchs intéressants à jouer. Je pense par exemple à Colomiers qui évolue en N2. Après, Rodez ça ferait vraiment plaisir en donnant le derby aveyronnais. Dans l'ensemble, il y a de belles équipes à affronter dans ce tirage.
- J.L. : Personnellement, j'aimerais bien affronter le RAF. C'est les voisins et ils évoluent en National donc franchement ça serait un plaisir. Après, là nous sommes au sixième tour de coupe de France, donc maintenant ce n'est que du bonus. Je voudrais surtout jouer le prochain match à domicile.

J. Laporte a montré le chemin à suivre (crédit photo Naucelle/JL)
J. Laporte a montré le chemin à suivre (crédit photo Naucelle/JL)

"L'objectif c'est de remonter au plus vite en R3."

Ce parcours en Coupe de France, il est plutôt positif ou contraignant à cause des matchs supplémentaires ?
- R.S. : Je pense que ça nous fait des matchs en plus après ça nous fatigue tout autant pour les matchs de championnat. Après, ça peut apporter cette dynamique au groupe et il y a énormément d'engouement derrière de la part des supporteurs notamment. Ça nous montre que nous ne sommes pas seuls. Physiquement c'est compliqué, mais nous prenons les matchs comme du bonus. Ça nous fait toujours de l'expérience qui sera positive pour le futur.
- J.L. : Nous venons de sortir une R1 avec l'engouement et la ferveur qu'il y a derrière donc c'est très formateur. Après derrière, nous avons d'autres objectifs. En championnat, nous sommes descendus l'an dernier avec ce remaniement de poules (en Promotion Ligue, quatre montées pour douze descentes), donc maintenant l'objectif c'est de remonter au plus vite en R3. Après, l'impulsion de la coupe de France peut entraîner une spirale positive. Depuis notre victoire contre Le Monastère au troisième tour, nous avons enchaîné quatre victoires en comptant celle contre Pradines. Ce match a vraiment lancé la saison avant ça, c'était un peu poussif.

Au fait, pourquoi « Pavard » ?
- R.S. : (rires) Je joue en défense centrale. Lui est latéral, mais il a également la possibilité d'évoluer dans l'axe. C'est surtout par rapport à la coupe de cheveux où je lui ressemble. Physiquement je lui ressemble un peu. Sur le terrain j'ai un peu le même style de jeu. Après je n'ai pas la prétention de dire que techniquement ou tactiquement je suis à son niveau (rires).

Après avoir joué à Albi, c'est votre premier match contre une équipe de R1 ?
- J.L. : Oui. À Albi, j'étais dans le groupe DH, mais je me suis pété les croisés. Ça m'avait un peu dégoûté du foot. J'avais joué un peu en DHR avec Albi. Clairement ce match contre Pradines donne envie de gravir les échelons. À Naucelle, nous avons de bons jeunes comme Rémy « Pavard ». Il y a plein de joueurs qui ont largement le niveau pour jouer dans l'élite régional. Si nous arrivons à récupérer des joueurs qui évoluent en R1 ou R2, je pense que l'on peut réussir à monter en R2 ou en R3. Ça serait un réel plaisir. Le club va vraiment bien et c'est faisable.

Par Le Lensois
lelensois@footpy.fr

Naucelle espère Rodez au sixième tour avant de se consacrer à son objectif, retrouver la Ligue en fin de saison (crédit photo Naucelle)
Naucelle espère Rodez au sixième tour avant de se consacrer à son objectif, retrouver la Ligue en fin de saison (crédit photo Naucelle)


National/CFA/CFA2 | Ligue | Districts | Foot Entreprise | Jeunes | Futsal/Indoor | Féminines | Coupe de France


Dans la même rubrique :