Connectez-vous S'inscrire

Coupe de France - Les RÉACTIONS après le tirage du SEPTIÈME tour...

Mercredi 31 Octobre 2018

Suite au tirage au sort du septième tour, retrouvez quelques réactions des joueurs, éducateurs, dirigeants concernés. Et on peut dire qu'on a été gâtés pour ce tirage au niveau de notre Ligue d'Occitanie !


SAINT-ORENS (R2) / SÈTE (N2) 
Gilles BONZOM (directeur sportif de Saint-Orens) : "J'étais présent au tirage ce matin, une première pour moi qui m'a permis de croiser des personnalités et de voir l'envers du décor, un très bon moment. On est très heureux de recevoir un club historique du football français. Même s'ils évoluent maintenant en National 2, cela reste un très gros challenge avec une équipe qui joue les premiers rôles dans son championnat. Ils ont éliminé Muret au tour précédent. Cela sera une belle occasion de faire la fête à Saint-Orens, on va voir avec Sète si on peut jouer le match le dimanche après-midi pour qu'il y ait un maximum de monde. C'est une belle récompense pour les joueurs et le staff, on a vraiment un groupe avec de fortes valeurs donc je suis content pour eux. On est sur une bonne dynamique depuis le début de saison avec huit victoires sur neuf alors que l'effectif est en pleine restructuration. On va penser au championnat maintenant avec dès ce week-end la réception de Lourdes".

Guillaume BALAGUE (entraîneur de Saint-Orens) : "Nous sommes contents de recevoir. Ça va être très difficile mais on s'y attendait au 7ème tour. Nous allons en profiter au maximum et tout donner pour ne pas avoir de regrets et donner la meilleure image possible du club. Il y aura sûrement du monde et une belle ambiance  On est content d'être là et on ne va surtout pas se plaindre. C'est que du plaisir !"

Raphaël RIGAL (joueur de Saint-Orens) : "Je ne peux pas vous dire si c’est un bon ou un mauvais tirage, nous le saurons à la fin du match, ça c’est la phrase pour le coach Antho ! Ce qui est sûr, c’est que nous étions tous connectés pour suivre le tirage en direct et que nous sommes tous heureux de ce tirage historique pour le SOFC… Ce sera une grande fête, le stade sera plein, les Black Devils (notre groupe de supporters) seront bien sûr de la partie pour mettre le feu dans la ST ORENS ARENA, on devrait passer une belle soirée ! J’espère que la Ligue de Football Professionnel ne nous condamnera pas pour les artifices de nos supporters (rire) : LIBERTE POUR LES ULTRAS. Après, que leur tireur de corner se rassure chez nous on ne jette pas des flashes de whisky comme à Marseille, en revanche on peut lui proposer de boire un coup pendant le match ! Après je ne connais pas du tout Sète, je sais qu’on y mange de délicieuses moules gratinées, qu’ils sont troisième de leur groupe en CFA et qu’ils ont éliminé Muret au sixième tour… Le coach doit déjà être au téléphone avec l'entraîneur de Muret pour les infos (rire). Plus sérieusement, ce sera bien-sûr difficile pour nous mais il y a toujours des surprises en Coupe de France, alors pourquoi pas nous ? On fait un très bon début de saison, le groupe vit bien, on préparera le match de la meilleure des manières (rituel Burger King' à la fin de la séance de jeudi pour que Monsieur Gracia soit en pleine forme) mais avant on a trois matchs à jouer dont un très important samedi."

Raby NGIAMBA (joueur de Saint-Orens) : "Pour le tirage, on attendait tous Béziers ou Ajaccio, mais bon c'est déjà un bon tirage parce qu'on ne reçoit pas tout le temps une National 2 ! Donc c’est même très bien pour nous. Quand j’ai vu qu’on allait recevoir, j'ai eu une bonne sensation parce que je me dis que ça sera chaud dans les tribunes avec les Black Devils... Quand je dis Black Devils, je dis Victor et Quentin pour animer le groupe de supporters (sourire). Plus sérieusement, on va prendre ce match là comme on a pris tous les matchs depuis le début de la saison et je sais qu'avec mes coéquipiers on est capables d’aller plus haut. Comme vous l’avez vu, on a une capacité incroyable de réaction et de revenir dans les matchs. C’est ça qui fait notre force aussi, donc j’ai confiance en tous mes frérots ! Et on aura besoin de tout le monde pour venir nous aider à faire un exploit et à pourquoi pas passer. On a besoin de toute la ville de St Orens, de tous les habitants : c'est pourquoi, j’encourage et j’invite toutes les personnes qui sont de St Orens et même aux alentours à venir nous supporter parce qu’on est aussi le seul club qui représente la Haute-Garonne donc on a besoin de tout le monde et de toute la Haute-Garonne... même si j’exagère (rire). Le club sera prêt et nous-mêmes les joueurs on sera prêt. On va préparer ce match comme d’habitude avec bien sûr chacun son rituel. Il se reconnaîtra très très bien, il sait très bien de quoi je parle Mounir... une "chicha de bâtard" (rire). Mais d’abord, on a le match de Lourdes ce week-end qu’on doit prendre vraiment au sérieux parce que c’est peut-être l'occasion de prendre la première place après ce match là. C’est un match qui vaut plus que la Coupe de France pour moi, parce que la coupe c'est un bonus, et on a la chance et le mérite d’être bien dans ce début de saison. Donc il faut continuer !"

Saint-Orens sera le seul représentant de Haute-Garonne et le club était présent au tirage par le biais de son directeur sportif (crédit: photo personnelle GB)
Saint-Orens sera le seul représentant de Haute-Garonne et le club était présent au tirage par le biais de son directeur sportif (crédit: photo personnelle GB)

AUCH (R1) / GAZELEC AJACCIO (L2) 
Gilles GARCIA (entraîneur de Auch) : "Formidable tirage qui vient récompenser le travail et la vie de tout un club en commençant par les dirigeants qui s’investissent au quotidien dans l’ombre, sans attendre de remerciements et qui méritent un peu de lumière sur ces coups la. Je sais qu’Ils sont déjà à pied d’œuvre pour que la fête soit magnifique et pour nous mettre, staff et joueurs confondus, dans les meilleures conditions possibles. Alors chapeau à eux, un grand merci!  Bien évidemment c’est toujours un dilemme, on souhaite un tirage favorable en jouant un plus petit, que ce soit à la maison pour passer un tour de plus et toucher le graal à savoir une Ligue 1, mais on va pas se voiler la face, on rêve tous de jouer ces matchs-là dans sa carrière d’amateur donc oui le tirage est fantastique ! Et si nos garçons souhaitent jouer une Ligue 1, il faudra réaliser un exploit supplémentaire en battant une Ligue 2 !!! Je sens un véritable engouement depuis notre exploit contre Colomiers alors premier de National 2. J’ai reçu et continue de recevoir des messages d’encouragements personnels ou pour le groupe tous les jours depuis samedi soir et du coup on se sent un peu sur un nuage et on se dit pourquoi pas un tour de plus, même si c’est une Ligue 2 qui se présente face à nous... J’en profite pour passer un message à tous les amoureux du football ou plus largement du sport gersois, du département du Gers : on aura besoin de vous très nombreux le dimanche 17 novembre sur le terrain Jacques Fouroux que nos amis du rugby nous céderons pour l’occasion nous l’espérons. Alors venez braver le froid et supporter nos joueurs qui vous montreront du caractère j’en suis certain !"

Florian FITTE (joueur de Auch) : "C'est un tirage fabuleux pour l'ensemble du club. Ça sera une grande fête. À nous de répondre présent et surtout de ne pas passer à côté de cet événement, qui à coup sûr marquera les joueurs qui auront la chance d'y participer. On joue au foot pour ça, on s'entraîne pour ça. Nous amateurs c'est notre motivation de s'imaginer rencontrer un club pro. C'est chose faite ! Il n'y a plus qu'à maintenant !"

Louis GAYRAUD (joueur de Auch) : "On le sait depuis maintenant plusieurs années, on n'a pas la "chatte à Dédé". Trois fois d’affilée on prend Colomiers. Et pourtant pour faire un beau parcours en Coupe de France il faut une certaine chance au tirage. Et encore cette année, ça va pas dans notre sens. On aurait aimé être épargné après Colomiers pour aller si possible jusqu’au 9ème tour et voir les Ligue 1 rentrer. Mais c’est comme ça et après coup on se dit que c’est quand même un joli tirage. C’est un joli tirage pour nous mais aussi pour tout le club, avec nos dirigeants, nos bénévoles, et nos supporters. Ce sera une belle journée quoi qu’il arrive. On est conscient que sur un match tout peut se passer. Les supporters étaient déjà nombreux pour Colomiers et nous les remercions (on aimerait pareil en championnat, sourire). Avec la réception d’une Ligue 2, on espère bien représenter notre belle région. Actuellement il faut alterner championnat et coupe et pour le moment ça se passe bien. Les coachs sont très vigilants à ce que l’on garde notre motivation et notre sérieux. Le tirage est bon et nous laisse dans notre euphorie de ce week-end. Cela va nous permettre cette semaine de travailler dans de très bonnes conditions pour préparer Tarbes II qui sera une affiche très importante pour la suite du championnat."

Dominique GABRIEL (joueur de Auch) : "J’avais dit que j’aimerais vraiment réaliser l’exploit contre Colomiers et pourquoi pas par la suite rencontrer une Ligue 2 voire Ligue 1... c’est chose faite ! J’espère porter chance de nouveau en disant que j’aimerais vraiment qu’on fasse un nouvel exploit. A ce stade, on préfère tomber soit sur les plus gros soit sur un tirage favorable. Le Gazélec c’est un tirage magnifique pour le groupe et le club dans son ensemble. Au moment du tirage j’ai forcément repensé à Nîmes que nous avions reçu au même stade il y a quatre ans. Ce sont des matchs fabuleux à vivre j’ai la chance d’en vivre un second dans ma carrière, c’est un pur bonheur. On aura toute une ville et un département derrière nous il faudra donc répondre présent lors de cet événement, « jouer le match » comme on dit pour relever ce beau défi de la meilleure des manières. J’ai une très grosse pensée pour Juju Lannes qui s’est fait les croisés lors de notre exploit face à Colomiers et pour qui on aura particulièrement à coeur de répondre présent. Rendez-vous le  17/18 novembre !"

BIARS-BRETENOUX (R3) / AURILLAC (N3) 
Julien RUARD (co-président de Biars-Bretenoux) : "Heureux de recevoir, qui plus est nos voisins du Cantal, Aurillac est à une soixantaine de kilomètres seulement. Cela sera un magnifique derby face à un club qui n'est pas de notre département, mais qu'on connaît bien du fait de la proximité et parce que certains jeunes sont partis rejoindre leur centre de formation. On va tout mettre en oeuvre pour que cela soit une belle fête car il va forcément y avoir du monde."

Patrick GAUTHIER (entraîneur de Biars-Bretenoux) : "Cela sera un gros challenge face à un club qui ne nous sera pas tellement inconnu puisqu'il y a des passerelles entre les deux clubs au niveau des joueurs. Il y a de l'euphorie c'est certain avec ce septième tour historique, mais pour mes joueurs, il va falloir d'abord penser aux matchs d'avant. On est toujours engagé en Coupe d'Occitanie, on joue d'ailleurs ce soir face à la trois de Rodez, et on sait que si on passe, on retrouvera Luc-Primaube qu'on a éliminé en Coupe de France. Il y a aussi le championnat avec quelque chose d'intéressant à faire. Il faut donc rester concentrés car on a un programme chargé. Il ne faut pas occulter ces matchs qui vont nous aider à nous préparer pour la réception d'Aurillac, pour être compétitifs ce jour là. Il faut rester concernés si on veut avoir de l'ambition et ne pas se brûler les ailes".

LUZENAC (R1) / RODEZ (N1) 
Maxime LIEU (joueur de Luzenac) : "Jolie récompense pour le groupe contre une très belle équipe de Rodez en pleine forme en ce début de saison et dans la continuité de l'année précédente. Le point positif, c'est d'avoir la chance de recevoir pour la première fois dans cette compétition. Compétition qui est la seule à permettre aux petites équipes de pouvoir battre les grosses donc on se laisse le droit de rêver et de pouvoir rivaliser le jour J, tout en sachant qu'on a rien à perdre et que l'on peut juste avoir le droit de continuer cette belle aventure ensemble si on s'en donne les moyens."

Greg URSULE (directeur sportif du RAF) : "Nous sommes heureux de pouvoir jouer une nouvelle fois contre un club de l'Occitanie que nous connaissons bien pour l'avoir affronté à plusieurs fois. Je suis heureux également qu'on puisse parler de Luzenac de nouveau sur le plan sportif. Ils sont invaincus depuis leur défaite inaugurale contre Béziers en R1. Ce sera l'occasion également que deux anciens Manceaux puissent se recroiser (Pedemas et Peyrelade). Nous nous attendons à une rencontre difficile contre une équipe avec des valeurs de solidarité et combativité, mais nous souhaitons accéder au huitième tour."

Comme au sixième tour, nul doute que la tribune sera encore bien remplie au FC Biars Bretenoux (crédit: A.Marie photo Sports Gramatois)
Comme au sixième tour, nul doute que la tribune sera encore bien remplie au FC Biars Bretenoux (crédit: A.Marie photo Sports Gramatois)


Gilius Galinierus

National/CFA/CFA2 | Ligue | Districts | Foot Entreprise | Jeunes | Futsal/Indoor | Féminines | Coupe de France


Dans la même rubrique :