Connectez-vous S'inscrire

Coupe de France - Les RÉACTIONS après le tirage du SIXIÈME tour

Vendredi 19 Octobre 2018

Une nouvelle fois vous avez été très nombreux sur footpy.fr à suivre en Live sur vos smartphones et tablettes (plus de 23000 connections), le tirage au sort du nouveau tour de la coupe de France. Nous en sommes au sixième et le Président de Montpellier (Ligue 1) nous a offert quelques très belles affiches qui ont suscité de nombreuses réactions de la part des acteurs encore en course...


Auch (R1) / Colomiers (N2)
Gilles GARCIA
(entraîneur d’Auch) : « Si on ne rêve pas en Coupe de France, on ne rêve jamais »
« Je n’ai pas pu suivre le tirage en direct mais j’ai eu les échos très vite… Ce n’est pas forcément un bon tirage, mais c’est une belle affiche. Pour moi c’est la première fois que je vis un Auch / Colomiers, mais pour mes joueurs, c’est la troisième année consécutive près deux arrêts nets face à eux dans la compétition ! Ce sera forcément compliqué de passer ce tour, mais si on ne rêve pas de continuer en Coupe de France, on ne rêve jamais. Aujourd’hui tous les feux sont au vert. Nous sommes invaincus avant le derby à Fleurance ce week-end alors ce serait bien d’arriver face à Colomiers avec cette confiance. Ils sont plus costauds que nous alors on a rien à perdre. C’est évident qu’en coupe de France il faudrait faire un exploit à un moment et ce moment arrive donc. »

Biars Bretenoux (R3) / Naucelle (D1)
Alexis BARRÈS
(joueur de Naucelle) : « Rêver de la qualification est tout sauf utopique »
« Ma réaction première a été négative : on souhaitait à tout prix recevoir, et on va finalement se déplacer. On voulait offrir une fête à tous les membres du club en recevant une grosse écurie comme le RAF aux Laurines. Mais en y réfléchissant de plus près, ce tirage n'est pas si mauvais. On tombe contre Biars qui évolue seulement une division au-dessus de nous ; rêver d'une qualification est donc tout sauf utopique. On a un groupe de qualité et les résultats parlent en notre faveur depuis le début de la saison. Et puis, que dire de nos supporters et de tous les bénévoles du club … ? ils ont réellement leur part du succès dans cette aventure. L’ambiance qu’ils mettent au bord du terrain nous oblige à nous surpasser. Je pense que le club va organiser des bus pour permettre à tout le monde de venir nous soutenir à l’extérieur. Biars Bretenoux est également sur une dynamique ultra positive, il ne faudra donc pas se voir trop beaux et commencer à rêver d’une affiche FCN – RC Lens au septième tour… C’est le rectangle vert qui parlera. »

Sète (N2) / Muret (N3)
Jean-Louis
FAURÉ (directeur sportif de Muret) : « On a connu plus facile »
« C’est le pire tirage qu’on pouvait espérer dans ce chapeau… Une CFA invaincue chez elle. On a connu plus facile. On aurait au moins aimé les recevoir. Après on ne va pas jouer les pleureuses, on va essayer de leur rendre la tâche la plus compliquée possible. Nous aurons au moins le plaisir de recroiser Salim Baghdad pour faire de ce match le Baghdacito ! »

Naucelle n'a plus peur de rien désormais (crédits : FCN)
Naucelle n'a plus peur de rien désormais (crédits : FCN)

Seysses-Frouzins (R2) / Luzenac (R1)
Jérome VIDOTTO
 (entraineur de Seysses) : « Ce qui se fait de plus haut au niveau régional »
« Ce sera difficile car Luzenac est une équipe très costaud de R1 avec de superbes joueurs, Mais on jouera à domicile donc ça sera à nouveau l’occasion de nous confronter à ce qui se fait de plus haut au niveau régional et faire une belle fête chez nous. Bonne chance à eux et espérons que ce soit un beau match de football »

Druelle (R2) / Rodez (N1)
Pierre BOURDET
(Président de Druelle) : « Heureux de recevoir ce club ami »
« On est d'abord très très triste pour Rodez d'être tombé sur notre club car ils ne passeront que deux tours cette année, c'est dommage (rires) ! Bien sûr, je plaisante vous l'avez compris. On sait qu'on aura une chance sur cent de passer face à cette grosse équipe, mais on est heureux de recevoir ce club ami. On connaît bien les dirigeants, les joueurs. L'hiver dernier, ils sont venus s'entraîner presque deux mois sur notre synthétique, ça a créé des liens. Vous voyez, en ce moment, je vous réponds devant le maillot dédicacé par les joueurs qu'ils nous avaient offert pour nous remercier. Et, pour l'anecdote, Greg Ursule habite sur la commune de Druelle, c'est pour dire (sourire). Ça va être une belle fête, on espère à la maison mais rien n'est décidé encore compte tenu de la configuration de nos installations. C'est une superbe récompense pour nos joueurs, pour le club qui réalise un parcours historique. Ça va permettre de mettre en avant notre club et faire la fête avec nos bénévoles, nos supporters... »
En cours d'entretien, il laisse conclure David VACQUIER (entraîneur de Druelle) : « On est soulagés car on avait une chance sur deux de se déplacer, de tomber sur une équipe de notre niveau ou juste au-dessus. Là c'est la cerise sur le gâteau. Comme l'a dit Pierre, on a tissé des liens avec les dirigeants, le staff, avec Laurent Peyrelade et certains joueurs. C'est un gros challenge pour nous en tout cas, on va forcément y penser, mais là on prépare le match de championnat de ce week-end ».

Grégory URSULE (Manager du RAF) : « Nous avons des relations privilégiées avec Druelle »
« Très heureux de ce tirage. C’est un derby entre deux communes de l’agglomération ruthénoise. Je pense que nos deux clubs avaient ce souhait en tête. C’est bien pour le football aveyronnais, cela va être une belle fête. La rencontre aura vraisemblablement lieu à Paul-Lignon (NDLR : il ne manque plus que l’accord de la Ligue) pour permettre d’accueillir un maximum de spectateurs des deux clubs, les capacités des installations de Druelle étant moins importantes. Cela n’a pas posé de difficulté de déplacer le match de quelques kilomètres car il y a des liens proches entre nos deux clubs, nos licenciés, nos éducateurs, nos salariés. Effectivement, l’an dernier, la mairie de Druelle nous a mis à disposition pour l’entraînement son nouveau terrain synthétique durant la période hivernale. Nous avons donc des relations privilégiées avec le Druelle FC. La Coupe de France est un objectif pour le RAF, avec l’ambition d’aller le plus loin possible, au  moins en 32ème de finale. On va donc prendre ce match très au sérieux. »

Uchaud (R1) / Saint-Orens (R2)
Anthony LAFFONT
(entraîneur de Saint-Orens) : « Marquer l’histoire du club »
« On saura si c’est un bon ou un mauvais tirage seulement après le match. Aujourd’hui le risque c’était quoi ? De prendre Rodez ou Colomiers à la maison ? Ça aurait été bien, mais là on a sur le papier encore plus de chances. On aurait aimé recevoir parce qu’on remplit la tribune depuis deux tours à chaque fois, mais cette règle qui dit que l’équipe qui a déjà reçu doit laisser la priorité à celle qui s’était déplacé au tour d’avant nous a surpris. Nous ne connaissons pas Uchaud au-delà des infos de classement. Si vous avez des informations, nous les prenons ! C’est la troisième fois que Saint-Orens arrive au sixième tour et nous ne l’avons encore jamais passé, alors nous sommes motivés pour marquer l’histoire du club ! »

Saint-Orens espère connaître la même joie pour son déplacement à Uchaud (crédits: SOFC)
Saint-Orens espère connaître la même joie pour son déplacement à Uchaud (crédits: SOFC)


La Rédaction

National/CFA/CFA2 | Ligue | Districts | Foot Entreprise | Jeunes | Futsal/Indoor | Féminines | Coupe de France


Dans la même rubrique :