Connectez-vous S'inscrire

Coupe de France – Lionel FOURCADE (entraîneur de Soues) : « Le bonnet d'âne était difficile à attribuer »

Mercredi 16 Octobre 2019

Pour ce cinquième tour de Coupe de France de football, les surprises auront été pléthores sur les terrains d'Occitanie à l’image de Soues (R3). Face à une équipe de Cazères (R1) qui n'a pas réussi à imposer son rythme, les hommes du coach Lionel Fourcade ont réussi à faire perdurer la magie de la Coupe. (Par Le Lensois)


Vous vous offrez un beau succès dans un match où vous n'étiez pas favori...
Ah non nous n'étions pas favoris du tout même. C'était un match plaisant à voir. Après évidemment c'est un petit exploit possible notamment car Cazères n'a pas réussi à se mettre à l'abri en seconde mi-temps. Ils ont fait un bon match mais le terrain a beaucoup nivelé.

Comment ça ? Le terrain n'était pas au mieux de sa forme ?
C'est ça. Honnêtement, je m'attendais à mieux de Cazères. Même avec les difficultés du terrain. C'est une grosse équipe. Il nous a fallu aller chercher dans nos ressources mais je pensais qu'ils joueraient beaucoup plus que ça. Le terrain a dû pas mal les handicaper. Je m'attendais à mieux de leur part niveau relance. Mais ce sont des garçons intelligents. Ils ont vu qu'avec le terrain ce serait compliqué de relancer, du coup ils n'ont pas tenté. Si nous prenons la même équipe à Cazères, ce n'est pas sûr que l'on fasse le même match.

Voulez-vous dire que ce succès est surtout dû à la défaillance de Cazères ?
Non du tout ils seraient passé totalement au travers de leur match, ça arrive d'accrocher sur un match. Mais ce n'était pas le cas, nous avons tout de même eu affaire à une belle équipe de Cazères. Ce qui rajoute de la valeur à la performance de mes joueurs. Ils ont été vaillants, conquérants et ils valident un bon début de saison. Dans l'ensemble de l'équipe, personne n'est passé au travers. Pour vous dire, nous attribuons un bonnet d'âne ça a été difficile d'en trouver un. Il a fallu l'attribuer pour un oubli de protège-tibias avant d'entrer sur le terrain. Ils ont sorti un bon match.

Pensez-vous avoir surpris Cazères ?
Oui je pense. Le coach de Cazères (Jean Deneys) m'expliquait qu'il ne s'attendait pas à un adversaire aussi bon. Il a trouvé des individualités super intéressantes chez nous. J'ai deux attaquants qui courent partout. C'est le top contre des équipes comme ça. Eux-mêmes, dès qu'ils se mettent à accélérer, on sent que ce sont des joueurs de R1. J'ai trouvé quatre-cinq joueurs de Cazères très intéressants. Je pense notamment au n°10, Benameur. Le type contrôle et met le ballon où il veut, c'est superbe à voir. Dans le jeu et techniquement, ils auraient dû gagner cent fois le match.


« Nous sommes gourmands, mais il ne faut pas s'emballer »

Le soutien des jeunes du club a dû aider les seniors à puiser dans les réserves. (crédit: SC)
Le soutien des jeunes du club a dû aider les seniors à puiser dans les réserves. (crédit: SC)

Vous vous retrouvez menés au score rapidement. Qu'est-ce qui a fait pencher la balance ?
À chaque fois qu'ils avaient le ballon, ils nous ont mis le feu. Du coup ils marquent très vite mais derrière, nous n'avons pas lâché et avons fait preuve d'un mental d'acier. Nous nous sommes rajoutés un peu de difficulté en se retrouver à dix contre onze. Je pense que la magie de la Coupe de France et l'apport du public nous ont aidé à rester dans le match. Bizarrement, nous avons fait la différence physiquement. On a tendance à estimer que le rythme est plus soutenu en R1, mais je pense que c'est davantage sur des courses offensives. Ils n'ont pas l'habitude se faire presser comme nous l'avons fait. À leur niveau, ils jouent en place, ça ne va pas presser à tout bout de champ. Par exemple sur une touche, ils ont le temps de faire une remise. Nous en R3, les types mettent une pression sur toute zone. C'est assez lié au football amateur.

Pour la suite de la compétition, avez-vous un adversaire favori que vous aimeriez rencontrer ?
Sur le coup il y a deux positions. Les joueurs rêveraient de prendre une équipe un peu haute pour se jauger contre une équipe de N1, N2 ou N3. Mais d'un autre côté, pour ce septième tour, il y a une récompense financière. Sur le coup, elle représente pratiquement la moitié du budget du club ! Si le tirage se fait donc sur une équipe plus de notre niveau, R2, R3 ou D1, ça serait plus abordable. Honnêtement, j'ai peur que ça devienne préjudiciable pour le championnat. Je sais que nous ne passerons pas encore deux, trois voire quatre tours. À choisir, je préfèrerais prendre un gros maintenant que me casser les dents sur un « petit ». Petit entre guillemets bien sûr vu que nous en sommes un également. Après, affronter une R1 pourquoi pas. Nous l'avons fait une fois, pourquoi pas deux. Après nous sommes gourmands, mais il ne faut pas s'emballer, ça dépend quelle équipe de R1. Il faudra voir également si nous recevons ou pas.

Serait-ce important pour vous de pouvoir recevoir à nouveau ?
Oui, nous avons créé un petit groupe de supporter autour de nous et ça nous pousse clairement. Après à voir, car si nous recevons une équipe de National, je ne suis pas sûr que nous puissions les recevoir chez nous. Dans ce cas, il nous faudra délocaliser à Tarbes ou à Séméac.

Vous dites craindre qu'une trop longue épopée en Coupe de France soit « préjudiciable », Que voulez-vous dire par là ?
Déjà samedi, nous avons lutté pas mal. Du coup nous prenons encore beaucoup de cartons, même si je pense que nous aurions pu en éviter certains, notamment le rouge. Après nous allons également y laisser des forces malgré que nous ayons un gros groupe. Il faudra être un peu plus disciplinés. Si tu prends une N1 et que les types en face vont à deux mille à l'heure, forcément derrière, nous sommes dépassés et nous faisons des fautes qui valent des cartons. Ça peut ne pas l'être aussi mais c'est des quatre-vingt-dix, voire cent-vingt minutes à chaque fois. C'est là-dessus que j'ai peur : qu'ils craquent physiquement.

Recueillis par Le Lensois
lelensois@footpy.fr


Cette équipe a écrit l'une des belles pages de l'histoire du club. (crédit: SC)
Cette équipe a écrit l'une des belles pages de l'histoire du club. (crédit: SC)

Le Lensois (lelensois@footpy.fr)

National/CFA/CFA2 | Ligue | Districts | Foot Entreprise | Jeunes | Futsal/Indoor | Féminines | Coupe de France


Dans la même rubrique :