Connectez-vous S'inscrire

Coupe de France - NAUCELLE pour entrer dans la légende du club...

Jeudi 25 Octobre 2018

Vainqueur de Pradines (R1) lors du tour précédent, le FC Naucellois s'est offert le luxe de participer au sixième tour de la Coupe de France. Un exploit de « petit poucet » qui ne laisse pas de marbre les foules qui suivent le club de Départementale 1. Ce samedi à 18 heures, les aveyronnais devront évoluer sur la pelouse de Biars-Bretenoux, pensionnaire de R3, s'ils souhaitent entrer encore un peu plus dans la légende des Jaunes et Noirs (par Le Lensois).


Le village de Naucelle compte un peu moins de 2000 habitants et se situe sur la RN88 quasiment à mi-chemin entre Rodez et Albi. Chez nos voisins outre-atlantique, ce village pourrait être aussi mythique que celui d'Oatman situé dans l'Etat d'Arizona et traversé par la fameuse Route 66. Pour Jean-Pierre Pernault, ce serait un sujet parfait pour sa saga de l'été. Il y évoquerait le passé d'un petit village pittoresque français créé par des moines au XIIè siècle. Mais ici il est question de football et d'une épopée des plus magiques tour après tour. L'histoire commence un soir d'août, le 25 plus précisément. Alors que certains sont encore en train de savourer un petit cocktail en bord de mer, le FC Naucellois fait ses débuts dans cette Coupe de France version 2018/2019. En entrant sur la pelouse du Stade Jean Pourcel, les Jaunes et Noirs ne savent pas encore que ce match les emmènera vers une si belle épopée. Pour ce premier match en pleine préparation physique (le championnat ne doit reprendre que deux semaines plus tard), c'est souvent les joueurs qui auront été les plus rigoureux durant la saison estivale qui font la différence. En l'emportant 3-0, Naucelle gagne aisément son ticket pour le deuxième tour de Coupe de France. Ce sera d'ailleurs la seule fois que les aveyronnais vont l'emporter dans cette compétition par plus d'un but d'écart, jusqu'à maintenant. A l'image du deuxième tour contre Salles Curan, remporté après les prolongations 2 buts à 1, ce sont souvent des rencontres disputées auxquelles ont affaire les gars de Gregory Palous, le coach du FCN.


Les Naucellois sont prêts pour chaque combat (crédits : FCN)
Les Naucellois sont prêts pour chaque combat (crédits : FCN)

Les forces du club « son opportunisme et sa solidarité »

Commence alors le championnat qui met fin à deux victoires consécutives. La première journée de D1 est un peu comme une douche froide pour Naucelle qui s'incline 1-0 sur le terrain du Bas Rouergue. Le gros objectif du club est pourtant la montée comme l'a rappelé l'attaquant Jules Laporte dans nos colonnes. Certains détracteurs iront dire que la Coupe de France aura peut-être un peu trop puisé dans les réserves des joueurs en ce début de saison. Ces derniers prouveront le contraire dès la semaine suivante. Naucelle éliminera une équipe de niveau régional (R3) dès son entrée en liste, Le Monastère. Évoluant à domicile, les aveyronnais ont su profiter de l'ambiance du Stade des Laurines pour partir du bon pied et gagner son ticket pour le quatrième tour de Coupe de France. Ce match symbolisera le début d'une belle invincibilité en cours pour Naucelle avec une série de 6 succès consécutifs toutes compétitions confondues pour être actuellement troisième de leur poule de D1. Le club compte tout un match en retard. Point de soucis d'éclairage ou de conditions climatiques non mais mauvais hasard du calendrier. À croire que pour les responsables Ligue, Fédé et District, les clubs de départementale n'ont plus leur place au quatrième tour de Coupe de France. Ce dernier est organisé en même temps que la troisième journée de D1, le match entre le Foot Vallon et Naucelle est donc reporté. Cela n'empêche pas les Jaunards de continuer leur épopée en Coupe de France éliminant les tarnais de Castelnau de Levis 3-2. Le tirage offre alors un gros poisson aux aveyronnais qui recevront Pradines, pensionnaire de R1, pour le cinquième tour. Si les bookmakers faisaient des paris en ligne sur le football amateur, la côte pourrait avoisiner celle d'un PSG – Les Herbiers (51 pour la victoire des Herbiers) avec les trois divisions qui séparent Pradines et le « petit poucet » du FCN. Mais il y a des paris qu'il faut tenter. Poussés par un public de folie, les aveyronnais auront su contenir les assauts de leur adversaire et trouver la faille au moment opportun. Une prestation saluée par Jean-François Baros, le coach de Pradines. « C'est une équipe jeune et très bien organisée, opportuniste et forte de sa solidarité. Ils ont joué le coup parfait contre nous avec l'appui d'un fameux kop. Je leur souhaite une belle aventure dans cette Coupe. » Naucelle s'offre son match référence avant d'affronter Biars-Bretenoux pour, pourquoi pas, rêver un peu plus ? Décision samedi dès 18 heures avec l'appui de nombreux supporters venus en masse tel un douzième homme.


La tribune ne suffira pas non plus pour ce samedi (crédits : FCN)
La tribune ne suffira pas non plus pour ce samedi (crédits : FCN)

LES REACTIONS D'AVANT MATCH
 Jules LAPORTE, attaquant de Naucelle : « Après avoir gagné dans la difficulté la semaine dernière en déplacement en championnat, nous pouvons désormais penser à ce sixième tour de Coupe. On aborde le match comme tous les autres même si à ce stade de la compétition, la pression et l'attente sont plus grandes, surtout de la part des supporters. Personnellement, je suis relativement serein et j'ai une entière confiance en mes coéquipiers et le club en général pour tout donner samedi. Nous sommes conscients que Biars est favori dans cette rencontre du fait de leur bon début de saison et de leur classement actuel, mais nous sommes prêts à jouer 90 minutes de haute intensité voir 120 s'il le faut. Je pense que le mental jouera beaucoup dans la décision finale de cette rencontre. Je crois fermement que la qualification est possible, à condition de remettre la même rigueur qui a été présente contre Pradines. La présence des supporters, venant avec deux bus, sera un atout essentiel qui je l'espère nous poussera à réaliser l'exploit. »

Rémi SAUREL« Pavard », défenseur de Naucelle : « C'est une rencontre que l'on aborde sereinement sans préparation particulière. Nous ne partons pas favoris étant donné que nous jouons à l'extérieur et qu'il y a une division d'écart. Ceci étant, tout reste possible avec l'appui de nos nombreux supporters qui ont déjà tout organisé pour nous soutenir et nous encourager à Biars. Pour la préparation, nous avons nos deux entraînements hebdomadaires qui nous permettent d'entretenir notre condition et de mettre en place les derniers réglages pour ce week-end. Le coach compte sur l'insouciance et la vivacité de nos jeunes joueurs épaulés par les 3 ''anciens'' qui nous amènent l'expérience et l'équilibre d'équipe dont on a besoin. Rendez-vous donc samedi en terre lotoise et allez le FCN ! »

Grégory PALOUS, coach/entraîneur de Naucelle : « Nous abordons cette rencontre le plus simplement possible, sans pression, avec joie et le plaisir de découvrir ce nouveau tour face à un bel adversaire. On ne change rien à notre préparation et on continue à travailler nos bases. On a des jeunes déterminés et qui d'années en années progressent dans leurs mentalités de gagneurs et de compétiteurs. L'appui du président Jean-Luc Atcher, de notre entraîneur Pierre Landez et de son staff nous encouragent et nous motivent, sans oublier les bénévoles et les supporters. Ça nous pousse à nous dépasser à chaque mach et donner le meilleur. Nous espérons que la magie de la Coupe de France va continuer à opérer. »

Pas de pression pour le petit poucet aveyronnais (crédits : FCN)
Pas de pression pour le petit poucet aveyronnais (crédits : FCN)

Le Lensois (lelensois@footpy.fr)

National/CFA/CFA2 | Ligue | Districts | Foot Entreprise | Jeunes | Futsal/Indoor | Féminines | Coupe de France


Dans la même rubrique :