Connectez-vous S'inscrire

Coupe de France (deuxième tour) - Yann LOREC (président de Fontenilles): « On a battu Portet l'année dernière, mais l'équipe trois »

Samedi 31 Août 2019

La marche est grande pour Fontenilles, membre de Départemental 3, contre Portet, pensionnaire de Régional 1. Cinq divisions éloignent ces deux équipes haut-garonnaises, mais c'est ce que l'on aime dans la Coupe de France. Même loin de leur base, les « petits poucets » vont vendre chèrement leur peau et se donner à fond pour croire pourquoi pas en un exploit magique pour eux. (Par Le Lensois)


Comme si affronter une équipe de Régional 1 n'était pas une assez rude épreuve pour Fontenilles. Les choses ont fait que la tâche se complique quelque peu. Suite à quelques déboires la saison dernière, le stade du club est suspendu pour cinq rencontres, dont la réception de Portet ce dimanche. Il a donc fallu trouver une solution qui viendra du pays gersois. « Nous sommes déjà en échange avec le club de Preignan pour nos fonctionnements respectifs donc c'était plus aisé » confirme le président du club, Yann Lorec. Mais du coup il a fallu chambouler un peu les choses. Le match sera donc ce soir à 18h30 et non ce dimanche, et donc au stade Alain Villanueva. Le président Lorec ne s'en alarme pas. « Initialement nous devions perdre cinq points au classement en championnat. En tant que promu, ça aurait rendu la tâche compliquée de partir avec déjà un handicap ». S'ils ont su imposer leur loi à Ramonville au premier tour en s'imposant 2-1, l'adversaire ne boxe plus dans la même catégorie aujourd'hui. Ces cinq divisions d'écarts pourraient bien avoir raison du courage des « locaux ».

« Au début de match, pas de perdant ni de gagnant, nous partons à égalité ! »

Les Fontenillois connaissent peut-être la potion magique pour battre Portet. (crédit: FFC)
Les Fontenillois connaissent peut-être la potion magique pour battre Portet. (crédit: FFC)
Même s'il se sait largement outsider dans cette confrontation, le président du club ne serait pas contre un petit exploit de ses gars pour prolonger l'aventure en Coupe de France et que ces derniers gardent le rythme pour attaquer au mieux le championnat et l'objectif maintien en D3. Lorsqu'il est question d'évoquer l'adversaire du soir, Portet, c'est avec un petit rire que Yann Lorec évoque les visiteurs. « Nous les avions dans la poule l'année dernière donc on a déjà battu Portet, mais l'équipe trois (rires) ». Ce n'est pourtant pas en tendant l'autre joue que les joueurs de Fontenilles vont entrer sur le terrain. L'exploit n'est pas impossible selon eux. Il leur faudra alors faire preuve de patience, de rigueur et surtout d'un sens infaillible du collectif. « Au début de match, il n'y a pas de perdant ni de gagnant, nous partons à égalité ! » Cependant lorsqu'il est question d'ambitions en Coupe de France, le président Lorec en rigole. Il est vrai que rares sont les formations de District ayant réussi à se hisser assez loin pour affronter des équipes comme l'OM ou le PSG. Pourtant avec un dernier petit rire, il se prendrait presque à rêver: « Vous savez, il ne nous reste que douze tours avant le Stade de France alors pourquoi pas (rires) ».

LA FEUILLE DE MATCH

COUPE DE FRANCE
DEUXIÈME TOUR

Samedi 31 août 2019 (au stade Alain Villanueva de Preignan)
- Fontenilles (D3) / Portet (R1) à 18h30
Arbitre: M. Mohamed Ksouri
 

Fontenilles a déjà ramené une coupe à la maison, alors pourquoi pas rêver de Coupe de France. (crédit: FFC)
Fontenilles a déjà ramené une coupe à la maison, alors pourquoi pas rêver de Coupe de France. (crédit: FFC)

Le Lensois (lelensois@footpy.fr)

National/CFA/CFA2 | Ligue | Districts | Foot Entreprise | Jeunes | Futsal/Indoor | Féminines | Coupe de France


Dans la même rubrique :