Connectez-vous S'inscrire

Coupe de France féminine - Laurent LEJEUNE (US Albi) : "Je trouve ça aberrant que nous, club amateur, nous tirions la langue et qu'à côté des investissements de la FFF ne profitent pas à un club de football, mais à un club de rugby, le SCA"

Mercredi 28 Novembre 2018

Ce dimanche, la « petite » équipe féminine d'Albi recevait Avignon pour un cinquième tour historique de Coupe de France. Malheureusement, leurs concurrentes n'ont pas eu la moindre pitié avec elles. Laurent Lejeune, le président de l'US Albi se dit ravi des performances de ses filles, mais garde une certaine rancoeur vis-à-vis de la rencontre.


Comment s'est déroulée la rencontre ?
C'était une belle manifestation. Sportivement, nous ne pouvons rien dire, l'ACA était bien meilleur que nous. Nous avons essayé de les recevoir au mieux avec nos petits moyens.

Quel est votre ressenti après un tel match ?
Pour une équipe si jeune, se hisser au cinquième tour de coupe de France, c'est déjà une prouesse. Nous visons la montée en R1, donc j'ai félicité les filles et le coach pour leur parcours et je leur ai également donné le nouveau cap pour la fin de saison. Je suis très fier de leur combativité. C'est un bel exemple pour l'ensemble du club. Malheureusement, dimanche aucun élu ne s'est présenté lors du match. Ça aurait fait plaisir aux filles.

À quoi attribuez-vous cette absence ?
Nous avons déjà pas mal de difficultés avec la municipalité. Cette dernière espère une union entre les clubs de la ville notamment l'US Albi, et l'ASPTT Albi. La création de notre équipe féminine n'a pas plu. L'ASPTT semblait avoir davantage vocation pour les féminines. Nous sommes pris entre deux étaux. D'un côté, la FFF oblige les clubs à avoir une équipe féminine afin de développer le foot féminin mais de l'autre, la municipalité estime qu'il y en avait déjà une sur Albi.

Selon vous, cela a-t-il eu un impact sur la rencontre ?
Ça aurait pu. Il y a trois semaines, après le tirage au sort, nous savions déjà qu'il y avait des soucis logistiques au Stade Lagrèze, les barrières n'étaient pas aux normes. Dimanche matin, le concierge du stade m'a téléphoné pour me prévenir que les barrières étaient toujours dans le même état, et que dans ces conditions le match n'était pas jouable. Sur le coup, le concierge s'est plié en quatre pour permettre de jouer la rencontre.


"Le soucis c'est que deux personnes ne s'entendent pas : madame le maire, et moi."

Comment la situation peut-elle se décanter ?
Une des deux parties doit forcément se mettre en recul pour que la situation change. Pour que ça aille mieux il faudrait que je parte. Le souci c'est que deux personnes ne s'entendent pas : madame le maire, et moi. L'espace de la Plaine des Sports est un parfait exemple de soucis. Je trouve ça aberrant que nous, club amateur, nous tirions la langue et qu'à côté des investissements de la FFF ne profitent pas à un club de football, mais à un club de rugby, le SCA. Nous avons également développé une section de futsal, et nous n'avons jamais eu le moindre soutien financier.

Et avec les autres clubs albigeois comment est l'entente ?
Avec les autres clubs, ça se passe très bien. Nous sommes en très bonne entente avec l'ASPTT. Après, je peux comprendre que ces derniers ne se plaignent pas. L'essentiel de leurs subventions viennent de la mairie, ils ne vont pas scier la branche sur laquelle ils sont assis. Il y a quelques années, c'était l'US Albi, et les dirigeants de l'époque s'en contentaient.

Quels sont vos objectifs ?
Notre objectif est de faire perdurer l'association pour que les gamins continuent à jouer et que les féminines puissent se développer tant pour l'US Albi, que pour les autres clubs de la ville.

LA FEUILLE DE MATCH
Coupe de France féminine – Cinquième tour
Dimanche 25 novembre 14h30
Albi, Stade Lagrèze
US ALBI / AVIGNON 0-4
Arbitre : M. Sami aassisté de MM Merbouhi et Djidel
Avertissements : Agniel (70e), Rambert (81e) pour AC Avignon
Buts : Abdesselem (13e), Saulnier (21e, 22e, 39e) pour Avignon

ALBI : Buée – Laurens – Puech (Castel,74e) – Faitout – Lenfant – Fabre (Boyer,89e) – Calmes – Pestana – Jouvenceau (Danglot Selami 62e) – Servières – Bouffartigue.
Entraîneur : Julien Viguier
AVIGNON : Spalacci – Pilniak – Rambert – Coustellie – Schiappa (Agniel 56e) – Froment (Alazard 46e) – Harkiolakis – Ergoug – Blanc – Abdesselem – Saulnier (Krissa 46e).
Entraîneur : Christophe Cattelain.


Le Lensois (lelensois@footpy.fr)

National/CFA/CFA2 | Ligue | Districts | Foot Entreprise | Jeunes | Futsal/Indoor | Féminines | Coupe de France


Dans la même rubrique :