Connectez-vous S'inscrire

Coupe de France (troisième tour) – CONFLUENT ne se laissera pas « manger tout cru »

Samedi 14 Septembre 2019

La magie de la Coupe de France, nous sommes en plein dedans avec cette rencontre de football. Même si des affrontements si déséquilibrés sur le papier semblent peut-être arriver un peu trop tôt. Confluent (D3) et Castanet (R1) vont s'offrir un duel plus légendaire que David et Goliath. Petite précision cependant pour les locaux, les jets de cailloux seront interdits, ils devront se contenter de manier le ballon. (Par Le Lensois)


Ce samedi, le Stade Gilbert Escoula de Pinsaguel risque d'être en effervescence et peut-être même d'afficher une affluence plus importante que le centre commercial de Roques situé à moins de cinq kilomètres de là. Il faut dire que l'événement sera de taille pour le CLSP (Confluent Lacroix Saubens Pinsaguel). Au soir du 4 septembre dernier, les dirigeants de Confluent riaient jaune. Le tirage venait de tomber leur proposant au passage l'un des plus gros poissons à affronter. « L'année dernière, nous avons réussi à battre une R3, mais là c'est une R1 » clame la secrétaire Nadine Berges, « on va se faire manger tout cru » ironise-t-elle. En effet, sur le papier l'affrontement est largement au désavantage des locaux. Mais la semaine sportive française semble être celle des exploits. Nicolas Batum et ses coéquipiers nous l'ont prouvé en renversant l'ogre américain en début de semaine sur les parquets. Pour cela, il faudra cependant quelques ingrédients de la potion magique de Panoramix. Après une campagne d'affichage importante dans les rues des villages du club, le CLSP espère attirer du monde ce samedi pour la rencontre, un douzième homme local qui pourrait faire la différence. « Nous allons ouvrir des buvettes pour faire quelque chose de convivial » confirme Nadine, heureuse de pouvoir organiser cet événement. Elle regrette cependant d'affronter si hâtivement un si gros poisson. « C'est dommage d'affronter des équipes d'un tel niveau aussi rapidement. Ça laisse peu de chances aux petites équipes pour aller loin. On sait qu'il faut dépasser le quatrième tour pour avoir des jeux de maillots, ça va être compliqué de l'avoir, c'est dommage, ça aurait laissé un souvenir aux joueurs ».
Mais les acteurs principaux seront eux sur le terrain. « Ils sont prêts à relever ce challenge, ils sont très motivés à la perspective de rencontrer un tel adversaire » confirme la secrétaire du club. C'est donc le couteau entre les dents et avec les crocs que les Haut-Garonnais fouleront leur propre pelouse samedi. Comme à chaque rencontre aussi déséquilibrée sur le papier, c'est l'esprit collectif qui prime pour le petit poucet du match. Poussés par des supporters au rendez-vous ils peuvent pourquoi pas créer l'exploit du week-end. « Les matchs ça se joue parfois à peu de choses, surtout en coupe ».


Ne pas oublier la montée en D2

Même si la légende du club peut s'écrire ce samedi, l'enjeu du club demeure en championnat. « La coupe est un moyen d'avoir des matchs de préparation et de rencontrer des équipes d'un autre niveau avec le challenge de repousser nos limites ». Aujourd'hui, le club haut-garonnais évolue en Départemental 3, bien malgré lui. Il faut dire qu'en janvier dernier, tous les parieurs et les grands penseurs du football auraient donner Confluent champion de D3, et accédant en D2. Avec douze points d'avance sur ses poursuivants, le club haut-garonnais a connu une véritable descente aux enfers pour finir cinquième au championnat. « Nous avons perdu les matchs qu'il ne fallait pas » explique la secrétaire du club. Pour rompre avec ce traumatisme, le club a recruté un nouveau coach, Pascal Durand. « Il a connu des niveaux plus importants, c'est très positif. Il tire les joueurs vers le haut » se félicite Nadine. Apportant son expérience de niveaux supérieurs, le coach haut-garonnais a déjà su imposer sa patte au jeu du club. Lors de la première journée de championnat, Confluent s'est même largement imposé 7-1 contre Mabroc II.
Même si une épopée en Coupe de France n'est pas prioritaire, un succès lors de ce troisième tour pourrait bien amorcer un schmilblick. « Accrocher Castanet sur notre tableau de chasse pourrait être une référence. Ça serait la cerise sur le gâteau et la dynamique serait lancée ». Réponse ce samedi en début de soirée, les paris sont ouverts...

Par Le Lensois
lelensois@footpy.fr


L'AFFICHE DE LA RENCONTRE

COUPE DE FRANCE
TROISIÈME TOUR

Samedi 14 septembre 2019, 17 heures
Pinsaguel, stade Gilbert Escoula
- Confluent (D3) / Castanet (R1)
Arbitres: M. Alexandre Cournot assisté de MM. David Sechao et Pascal Perales

LE PARCOURS DE CONFLUENT
- Premier tour: Auriac (D3) / CONFLUENT 2-3
- Deuxième tour: CONFLUENT / Toulouse Bagatelle (D4) 3-1

LE PARCOURS DE CASTANET
- Deuxième tour: Seysses Frouzins (R2) / CASTANET 1-2
 

Chez lui, Confluent rêve de poursuivre l'aventure en Coupe de France.
Chez lui, Confluent rêve de poursuivre l'aventure en Coupe de France.

Le Lensois (lelensois@footpy.fr)

National/CFA/CFA2 | Ligue | Districts | Foot Entreprise | Jeunes | Futsal/Indoor | Féminines | Coupe de France


Dans la même rubrique :