Connectez-vous S'inscrire

Coupe de France (troisième tour) – Dans un match accroché, BLAGNAC sort PORTET de la compétition

Dimanche 15 Septembre 2019

Toujours en attente d’une victoire cette saison, Blagnac comptait sur la Coupe de France pour trouver une bulle d’air. Portet qui les recevait ce samedi soir n’avait rien à perdre face à cette équipe de National 3 en plein doute. Mais le retour en force de Masallah Aglar a compliqué les choses pour les hommes de Sébastien Prunier (par W.H.).


L’entrée gratuite a attiré une bonne centaine de supporters ce samedi soir pour encourager le club de Carrefour. Pour ce premier match de gala de la saison, le club inaugure un nouvel éclairage LED qui s’avère tout aussi performant que le traditionnel. Portet regarde ses adversaires dans les yeux. Tant physiquement que tactiquement, ils ont choisi de ne pas se cacher et de proposer du jeu vers l’avant dès la première seconde. Blagnac relève le défi et, avec la possession, doit lutter pour franchir le milieu de terrain. Derrière c’est toutefois plus friable du côté portésien et Anthony Reig a du boulot sur sa ligne. Du bout du pied il doit sortir une frappe de Masallah Aglar à bout portant, puis il peut compter sur sa transversale pour empêcher une tête de ce même numéro 9 d’entrer dans ses filets. Reig s’emploie quatre fois en huit minutes et confirme qu’il est en feu devant son ancien club. Clairement l’homme de cette première période avec des sorties de félin. La tension et le nombre de petits coups augmentent, on atteint le paroxysme à la trente-troisième minute avec l’exclusion de Gaylord Tavares qui, après une échauffourée, aurait eu un geste déplacé envers l’arbitre qui est revenu vers le joueur avec le carton rouge. Le joueur et son équipe plaident une incompréhension totale et espèrent écoper d'une sanction minimale. Trois minutes plus tard, Bettayeb obtient un penalty qu’Aglar transforme (0-1, 37e).

Portet n’a pas pu tenir

Bettayeb fait du bien à Blagnac. Dès son retour sur la pelouse, il rentre en vitesse et en dribbles dans le couloir gauche de la défense et centre intelligemment en retrait vers Aglar qui pousse dans le but à cinq mètres de lui (0-2, 49e). Portet tente tout de même de développer son jeu, Clément Ousset donne de sa personne en décrochant pour animer l’attaque mais il leur est impossible de perforer la dernière ligne des pensionnaires de National 3. Certains comme Folio et Motopendza ne lâchent rien et récupèrent le plus de ballons possible. Après l’heure de jeu, les Caouecs enfoncent le clou grâce une passe décisive de Jordan Alexandre pour Aglar qui s’offre un coup du chapeau (0-3, 66e). A un quart d’heure de la fin, le débat comptable s’équilibre avec la sortie sur blessure de Bettayeb, mais le score s’alourdit tout de suite après grâce à Yanis Tairi qui clos définitivement le score (0-4, 74e). L’ASPCR est clairement étouffé en cette fin de match mais arrive à préserver finalement ses cages jusqu’à la fin. Blagnac est dans la gestion et la satisfaction du soir est de repartir sans avoir encaissé de but, contre une équipe qui proposait un bon challenge, ce sont de bons points à garder pour la suite. Le point négatif est le nombre de blessés lors de cette rencontre : Blagnac déplore quatre pertes et se pose des questions sur le visage qu’ils afficheront le week-end prochain en championnat.

Par W.H.

Les débats se sont vite échauffés après le coup d'envoi (crédits : Footpy)
Les débats se sont vite échauffés après le coup d'envoi (crédits : Footpy)


LES RÉACTIONS
Sébastien PRUNIER (entraîneur de Portet) : « On va se remettre dans l’esprit du championnat »
« On avait espoir encore à la mi-temps mais après trois minutes de jeu en seconde période on a pris ce but qui a plié le match. En face Blagnac est une très bonne équipe et la défaite est logique. A onze contre onze on subissait mais on résistait bien, ça aurait peut-être différent si on n’avait pas eu d’exclu. On devait prendre ce match comme du bonus : si on gagnait c’était un exploit et une belle histoire pour les joueurs, mais ça s’arrête là et c’est dommage. Malgré la défaite ça nous a fait travailler et on va se remettre dans l’esprit du championnat en commençant par la réception de Narbonne. Notre groupe a été renouvelé à quatre-vingt pour cent mais je sais qu’on a le potentiel pour viser les cinq premières places dans ce championnat de R1 ».

Alain BENEDET (entraîneur de Blagnac) : « Il fallait retrouver l’efficacité dans la finition »
« Nous retenons en premier lieu la qualification c’est sûr, mais nous nous en sortons avec quatre blessés, des joueurs importants qui plus est. La manière dont ça s’est passé ne m’a pas trop plu et je pense qu’il faudrait poser des limites à l’engagement. Mardi nous ferons un état des lieux des joueurs. En ce qui concerne le comportement sur le terrain et la qualité du jeu, je suis satisfait pleinement de l’équipe. Il nous fallait retrouver de l’efficacité dans la finition et nous avons été appliqués en seconde période. Sur le plan défensif ça a été propre et sérieux, j’en suis content. Ce match va servir de tremplin j’espère et ce dès le déplacement à Aigues-Mortes. »

Blagnac n'est pas ressorti complètement indemne de ce match (crédit : WH / Footpy)
Blagnac n'est pas ressorti complètement indemne de ce match (crédit : WH / Footpy)

LA FEUILLE DE MATCH
Coupe de France - Troisième tour
Samedi 14 septembre 2019, 20 heures
Portet, stade municipal
AS PORTET CR / BLAGNAC FC 0-4 (MT : 0-1)
Arbitres
 : M. Cédric Dutour assisté de MM. David Duarte Pinto et Tanju Ozturk.
Avertissements : Lorent (44e), Diop (72e), Sliman (80e) à Portet – Bettayeb (41e) à Blagnac.
Expulsion : Tavares (33e) pour Portet.
Buts : Aglar (37e sp., 49e, 66e), Tairi (74e) pour Blagnac.

AS PORTET : Reig – Folio, Lorent, Cissé (cap.), Aka, Motopendza, Kassous (Jason, 60e), J. Ousset (Diop, 52e), C. Ousset (Sliman, 70e), Gormus, Tavares.
Entraineur : Sébastien Prunier.
BLAGNAC FC : Escoula – Garrabos (Abbani, 66e), Abou, Sow (cap.), Sylla, Lamhaf, Capdeville (Bettayeb, 32e), Fiche (Santisteva, 46e), Aglar, Alexandre, Tairi. Non entrés en jeu : Condé, Gambetta.
Entraîneur : Alain Bénédet.

Portet a espéré tenir tête longtemps, mais l'exclusion a tout changé (crédit : WH / Footpy)
Portet a espéré tenir tête longtemps, mais l'exclusion a tout changé (crédit : WH / Footpy)

W.H.

National/CFA/CFA2 | Ligue | Districts | Foot Entreprise | Jeunes | Futsal/Indoor | Féminines | Coupe de France


Dans la même rubrique :