Connectez-vous S'inscrire

D1 - Jean-Michel LESTRADE (Entente Simorre Saramon) : "Les joueurs sont constamment sur leur téléphone et j’en suis arrivé à demander au maire de couper la connexion internet dans le village !"

Vendredi 15 Février 2019

Quatrième avec quatre victoires, l’entente Simorre-Saramon est pour l’instant en phase avec ses objectifs de début de saison. Malgré cela, Jean-Michel Lestrade pointe du doigt un manque de régularité et d’investissement de la part de certains joueurs de son équipe.


Quel bilan faites vous à la fin de cette phase aller, avec cette nouvelle entente Simorre-Saramon ?
L'objectif était de jouer les cinq premières place pour l'équipe une (il nous est interdit de monter car nous sommes en entente et non pas en fusion), le maintien pour la deux  et aller le plus loin possible en coupe. Avec comme but principal de créer une bonne ambiance car il n'est jamais facile de faire une entente entre deux clubs voisins qui ont connu pendant de nombreuses années des derbys mémorables. Après la phase aller, l'équipe fanion est quatrième et en huitième de finale de la coupe. La deux a terminé la phase aller à la neuvième place et jouera dans la poule de maintien. En coupe des réserves l'équipe est en demi-finale. Enfin la trois a terminé la phase aller à la septième place et jouera aussi dans la poule de maintien.

Cette entente est-elle positive pour les deux clubs ?
Nos objectifs sont pour le moment en bonne voie, l'ambiance est présente et c'est de bon augure pour que les deux clubs fusionnent l'an prochain. Les points négatifs sont le manque de joueurs à l'entraînement et leur manque d’investissement. Je n'aligne jamais la même équipe car tous les week-ends il me manque des joueurs surtout les jeunes qui préfèrent partir aller au ski ou sortir.


"Les clubs pro devraient participer financièrement pour subvenir aux besoins des petits clubs, il ne faut pas oublier que c'est grâce à nous qu’ils complètent leur effectif et augmentent leurs revenus.."

Voyez vous le football amateur différemment après avoir travaillé à l’étranger ?
Je constate, après avoir quitté le football pendant six ans pour travailler à l'étranger et voir une autre culture de ce sport, que les clubs ont de plus en plus de mal à survivre. Il y a beaucoup moins de clubs et d'équipes réserves et chez les jeunes il n'y a plus que des ententes. Bénévoles, dirigeants, arbitres et joueurs ? Tout est en baisse. Les joueurs sont de moins en moins motivés et privilégient leur bien-être. D'août à octobre j'avais une moyenne de trente joueurs à l'entraînement, maintenant qu’il fait froid on tourne à quinze joueurs. Je remarque aussi qu'il y a de moins en moins de jeunes et j’ai seulement deux joueurs de moins de vingt-cinq ans en équipe première. La vie évolue et le foot aussi. Le principal problème est internet , le contact est tellement facile qu'il n'y a plus besoin d'aller au stade pour trouver du monde. Les jeunes sont constamment sur leur téléphone et j’en suis arrivé à demander au maire de couper la connexion internet dans le village ! J’attends toujours sa réponse. La solution qu’il me semble bonne pour l'avenir est la suivante : une entente entre club voisins pour avoir plus de joueurs de dirigeants mais aussi de budget. Et jouer le vendredi pour que tout le monde ait son week-end ! La deuxième solution est entre les mains de la Fédération de football. Il faudrait qu'elle se pose les bonnes questions et qu'elle s'occupe plus du foot amateur que de savoir combien de primes ils vont donner aux joueurs sélectionnés en équipe de France. Quand je vois combien ça coûte pour avoir des équipes, de payer les arbitres, les inscriptions en championnat, coupe ... Trouver des sponsors est aussi de plus en plus dur. Les clubs pros devraient participer financièrement pour subvenir aux besoins des petits clubs, il ne faut pas oublier que c'est  grâce à nous qu’ils complètent leur effectif et augmentent leurs revenus .

Par Ncoucou


Ncoucou (ncoucou@footpy.fr)

National/CFA/CFA2 | Ligue | Districts | Foot Entreprise | Jeunes | Futsal/Indoor | Féminines | Coupe de France


Dans la même rubrique :