Connectez-vous S'inscrire

D1 féminine - Valérie GAUVIN (Montpellier, EDF) : "Soulever la coupe du Monde en France serait parfait..."

Jeudi 16 Août 2018

Valérie Gauvin est à la fois l'avant-centre de Montpellier mais également de l'équipe de France féminine. Elle a répondu très gentiment à mes questions. Elle évoque la Ladies Cup, la saison dernière et les objectifs pour 2018/2019. Tour d'horizon avec la régionale de la Toulouse Internationale Ladies Cup. (Par Taribo West)


Valérie Gauvin n'a pût participer à la Ladies Cup à cause d'une blessure qui la bloque depuis quelques semaines. Un peu frustrant pour la toulousaine qui aurait aimer fouler la pelouse du stade Michel Bendichou devant ses supporters, ses amis et sa famille. Malgré cela, elle a su être disponible pour les supporters et les jeunes filles voulant la rencontrer. En discutant avec les organisateurs et plusieurs supporters, Valérie fait l'unanimité. Les mots qui reviennent dans la bouche des gens quand on parle d'elle sont gentillesse, simplicité et bonne humeur. Je ne peux que confirmer tellement elle a su prendre le temps d'échanger avec ma fille qui la trouve en plus « très belle ». C'était également l'occasion de faire un petit bilan de la saison qui vient de s'écouler. Je l'avais rencontré il y a un an lors de la première édition de Ladies Cup, avant la Ligue des Champions et ses sélections en équipe de France. Entre réussite et simplicité, Valérie Gauvin est la plus belle image pour notre football régional, pour le football féminin et pour le football français car n'oublions pas la prochaine coupe du Monde féminine se déroulera en France (du 7 juin au 7 juillet). On lui souhaite le meilleur pour cette saison et rendez-vous lors de la 3ème édition de la Toulouse Internationale Ladies Cup.


Avec Montpellier, vous êtes la seule équipe à être revenue jouer la Toulouse Internationale Ladies Cup. C'est important de jouer ce genre de compétition, en plus en France ?
Oui, c'est important car ceux sont des matchs de préparation de niveau international, contre des équipes étrangères. C'est très important de se jauger, de se confronter à d'autres équipes et de s'adapter à leur style de jeu, ainsi qu'à leur football. On a joué la Ligue des Champions la saison dernière et jouer contre des équipes d'autres pays c'est de bons matchs de préparation en vue du début de saison.

Comme tu le disais, vous avez joué la Ligue des Champions. D'avoir participé à la première édition de la Ladies Cup l'année dernière, a t-il aidé Montpllier lors des confrontations européennes ?
En fait cela nous a beaucoup servi d'avoir put jouer contre des équipe comme Manchester City et Liverpool l'année dernière qu'on n'avait pas l'habitude de rencontrer auparavant. On avait pu se jauger, apprendre et se préparer pour être prête à affronter d'autres football.  La Ladies Cup nous a énormément aidé pendant cette Ligue des Champions.

Ça été pénalisant la Ligue des Champions sur le championnat ?
Non, je ne pense pas. Au début ça été un petit peu difficile sachant qu'on jouait tous les trois jours. On n'a pas l'habitude mais au fur et à mesure on a pris le rythme. Je ne pense pas que c'est impactant sur les résultats, toutes les équipes sont à un moment dans la saison fatiguée et puis la Ligue des Champions c'est une autre compétition, c'est un plus. Cela donne une motivation supplémentaire, on doit élever notre niveau et je pense, au contraire, que cela nous a fait progresser.


" Que du bonheur d'être appelée en équipe de France."

Plus personnellement, depuis un an beaucoup de choses se sont passées pour toi. Il y a eu la Ligue des Champions mais aussi l'Equipe de France, qu'as-tu ressenti au moment de l'annonce puis en entrant lors de ta première sélection ?
Super heureuse, franchement que du bonheur d'être appelée en équipe de France. J'ai travaillé depuis toute petite pour arriver à ce niveau là, ce n'est pas encore fini, ce n'est que le début, mais voilà ça fait du bien de sentir la confiance de la sélectionneur et je dois continuer à travailler pour que cela perdure dans le temps et que ça se passe toujours aussi bien.  Je dois encore montrer ce que je vaux et montrer que j'ai toujours le niveau pour être en équipe de France.

Qu'est-ce que ça fait quand tu entends une petite fille dire « Je veux devenir Valérie Gauvin » ?
C'est trop mignon (émue). Ben, ça fait plaisir car on ne me l'a pas fait souvent mais c'est toujours plaisant de voir qu'on apporte du bonheur aux personnes qui nous regardent et surtout auprès des jeunes filles. Et qu'elles disent ça, ben ça me fait plaisir, ça me touche aussi de pouvoir être appréciée et de leur donner de l'espoir pour trouver leur voie que ça soit dans le sport ou dans autre chose.

Cette saison les objectifs c'est de ramener Montpellier en Ligue des Champions et de remporter la Coupe du Monde 2019 ?
Tout à fait (grand sourire) ! Oui c'est ça, faire une grosse saison avec Montpellier  et retrouver cette place en Ligue des Champions car c'est une compétition unique qu'il faut jouer au moins une fois dans sa vie. Et après la coupe du monde qui sera en France, c'est un gros plus, et oui c'est l'objectif de ramener cette coupe. On joue une coupe du Monde pour gagner sinon c'est pas la peine de la jouer. Montpellier en Ligue des Champion et gagner la coupe du monde ça serait parfait.

Par TW

VALERIE GAUVIN
Née le 1er juin 1996 à Saint-Clotilde
Internationale A (10 matchs, 5 buts)
Attaquante
Parcours de joueuse : FC Mirandais (De septembre 2003 à juin 2008), TFC (De juillet 2008 à juin 2015) et Montpellier (De juillet 2015 à maintenant)

Valérie Gauvin, formée au Pôle de Blagnac a de grosses ambitions pour cette nouvelle saison
Valérie Gauvin, formée au Pôle de Blagnac a de grosses ambitions pour cette nouvelle saison

Taribo West

National/CFA/CFA2 | Ligue | Districts | Foot Entreprise | Jeunes | Futsal/Indoor | Féminines | Coupe de France


Dans la même rubrique :