Connectez-vous S'inscrire

D1 futsal - L’UJS TOULOUSE n’a pas été ridicule contre TOULON

Mardi 26 Février 2019

Face au deuxième du championnat, les Toulousains ont rendu les armes sur le score de trois buts à deux. Avec cette onzième journée sans succès, les hommes d’Hector Nuñez Martinez glissent d’un rang pour se retrouver premiers relégables. (Par Socrates)


Sur le papier, ça rassemblait à du « David contre Goliath ». D’un côté, on trouvait des Toulousains dixièmes du classement, en quête d’une victoire depuis dix journées (3N, 7D). De l’autre, des Toulonnais invaincus depuis huit rencontres toutes compétitions confondues (championnat et Coupe de France), et installés à la deuxième place. Au coup de sifflet final, l’UJS Toulouse repartait avec une nouvelle défaite. Mais Ahssen and co pouvaient tout de même garder la tête haute. Certes, dans la construction du jeu et sur le nombre des occasions, les visiteurs gardaient une bonne longueur d’avance. Néanmoins, ils auront tremblé jusqu’au bout. On retenait bien évidemment la fin du premier acte avec quatre penalties en l’espace de cinq minutes. Le Toulonnais Tavares de Pina voyait tout d’abord sa frappe heurter le montant droit. Et dans la foulée, sur un tir du gauche, Brito Furtado touchait la transversale (15e). Derrière, Ahssen tentait sa chance, mais Kerroumi sortait le grand jeu (16e). Quelques secondes plus tard, Tavares de Pina tombait à son tour sur la bonne anticipation de Gonzalez Sanz (16e). Enfin, sur sa seconde tentative, Ahssen restait lucide pour décrocher l’égalisation (19e).

Plus que cinq matchs dans le calendrier

En tête au tableau d’affichage après seulement quatre minutes (frappe du droit signée Souza Da Costa, à la réception d’un corner côté droit de Brito Furtado), les Toulonnais auraient pu prendre le large sans les exploits de Gonzalez Sanz. Mais après la tempête, les Toulousains parvenaient à réagir. Dansoko frôlait la transversale sur coup franc (8e). Après une frappe de Da Silva repoussée par Kerroumi, Ahssen touchait du bois sur une reprise à bout portant (14e). Puis, juste avant la pause, Chahdane, excentré côté droit, butait à son tour sur le montant droit (19e). Sur une action identique, il se rattrapait en fin de partie avec la réduction du score (33e). Entre-temps, sur des caviars de Brito Furtado, Tavares de Pina (27e, plat du pied droit à bout portant) et Da Silva (29e, frappe enroulée sous la transversale) avaient enfoncé le clou. Sur le plan comptable, l’UJS pointe désormais au onzième rang, à une longueur de Beaucaire (premier non-relégable). Pour se sauver, les hommes d’Hector Nuñez Martinez ont encore cinq matchs dans leur calendrier. Le 9 mars, ils rendront visite à Roubaix (6e). Le 16 mars, ils recevront Acces (leader). Le 6 avril, ils iront à Béthune (8e). Le 20 avril, ils accueilleront Beaucaire. Enfin, le 4 mai, ils se déplaceront au Paris ACASA (9e).

Par Socrates

Toulon a apprécié son déplacement à Toulouse
Toulon a apprécié son déplacement à Toulouse

LES RÉACTIONS
Hector NUNEZ MARTINEZ (entraîneur de l’UJS Toulouse) : « Les cinq matchs qui nous restent, nous les jouerons comme des finales »
« Il y a un peu de frustration car je n’ai pas vu un gros écart de niveau entre les deux équipes. Je n’ai pas grand-chose à reprocher à mes joueurs. Nous travaillons bien aux entraînements. Les cinq matchs qui nous restent, nous les jouerons comme des finales. »

Karim DEMAN (entraîneur de Toulon Élite) : « Heureusement, en seconde période, mes garçons ont su montrer un meilleur visage »
« Il ne fallait pas s’attendre à une promenade de santé. Dans le premier acte, nous avions largement la possession avec de nombreuses occasions. Mais nous n’étions pas efficaces. La fatigue accumulée ces dernières semaines, avec en plus le trajet pour venir jusqu’ici, peut être une explication de nos nombreux loupés dans le dernier geste. Heureusement, en seconde période, mes garçons ont su montrer un meilleur visage. »

LA FEUILLE DE MATCH
Futsal D1, dix-septième journée
Samedi 23 février 2019, 17 heures
Toulouse, gymnase La Faourette
UJS TOULOUSE / TOULON ÉLITE 2-3 (MT : 1-1)
Arbitres : M. Christophe Paitreault assisté de M. Jonathan Press.
Buts : Ahssen (19e, sp) et Chahdane (33e) pour l’UJS Toulouse - Souza Da Costa (4e), Tavares de Pina (27e) et Da Silva (29e) pour Toulon Élite.
Avertissements : Chahdane (6e), Abdelhamid (18e), Romao (23e) et Dansoko (29e) à l’UJS Toulouse - Souza Da Costa (19e) à Toulon Élite.

UJS TOULOUSE : Gonzalez Sanz –Abdelhamid, Ahssen (cap.), Hamcherif, Dansoko. Sont entrés en jeu : Aberkan, Visa Rexach, Da Silva, Romao, Chahdane.
Entraîneur : Hector Nuñez Martinez.
TOULON ÉLITE : Kerroumi - Tavares de Pina, Souza Da Costa (cap.), Dos Santos Martins, Brito Furtado. Sont entrés en jeu : El Hafyani, Da Silva, Gouled, Ofong Ubenga.
Entraîneur : Karim Deman.

L'UJS Toulouse poursuit son apprentissage
L'UJS Toulouse poursuit son apprentissage

Socrates (socrates@footpy.fr)

National/CFA/CFA2 | Ligue | Districts | Foot Entreprise | Jeunes | Futsal/Indoor | Féminines | Coupe de France


Dans la même rubrique :