Connectez-vous S'inscrire

D1 futsal - L'UJS TOULOUSE subit de plein fouet le réveil du SPORTING PARIS !

Dimanche 21 Octobre 2018

Après avoir réalisé un retour dans les ultimes secondes face au champion en titre le weekend dernier, l’UJS se déplaçait chez un autre gros morceau de la capitale : le Sporting Paris. Ce dernier qui aura rarement habitué les connaisseurs de la discipline en affichant trois défaites en trois matches, est en pleine mutation avec le départ d’une bonne partie de l’effectif dont Alexandre Texeira et doit oublier la gifle reçue à domicile par Nantes une semaine avant. L’UJS était donc sur ses gardes pour ne pas être la victime du renouveau du club Parisien.


Les Toulousainsrentrent sans complexe dans la partie afin de prolonger la période de doute dans les têtes parisiennes, avec capitaine Ahssen toujours à la baguette pour animer le jeu de son équipe. Le portier Parisien Carvalheiro se met en évidence d’entrée et anéantit les premières munitions "rouges et noirs". Les Parisiens encore «en rodage » n’ont pourtant besoin que d’une contre-attaque éclair dès la deuxième minute pour ouvrir le score par Bououai qui après un bon service n’a plus qu’à pousser le ballon au fond (1-0 ; 2e). Les Toulousains se remettent rapidement dans la partie et mettent même le pied sur le ballon, tout n’est pas propre mais les situations pour mettre la défense adverse à contribution sont là. Les Parisiens attendent patiemment et ils ont raison, sur une passe mal ajustée, De Sa Andrade plein axe reprend le ballon comme il vient et sanctionne l’équipe toulousaine d’une lourde frappe (2-0 ; 7e). Deux minutes plus tard les Parisiens rejouent leur partition, travail défensif réussi qui s’enchaîne par un nouveau contre assassin conclu par Segura (3-0 ; 9e). Les Toulousains ne vont pas s’apitoyer sur leur sort et Romao l’ancien Bruguiérois dynamise le jeu visiteur avec son entrée. Les parisiens arrivent rapidement à cinq fautes commises à huit minutes de la pause et s’exposent donc à des jets de neuf mètres. Les joueurs de Martinez ont alors plus de facilité à placer leurs attaques mais le portier local fait le taf impeccablement et préserve le score sur toutes les tentatives Toulousaines. Tchaptchet est même près de plier le match juste avant la pause mais la barre vient sauver Carlos qui était battu sur la reprise de volée. On en reste là pour ce premier acte qui aura vu des Toulousains joueurs mais sanctionnés pour ces moindres erreurs.

Un Zoubir virevoltant

Les visiteurs vont reprendre la partie toujours avec de bonnes intentions et vont se retrouver vite récompensés. Suite à un jolie mouvement dans l’axe, Goual ne gâche pas l’offrande et parvient enfin à battre l’excellent gardien parisien pour relancer son équipe (3-1 ; 25e). Les Parisiens se remettent rapidement dans le sens du jeu pour briser l’élan toulousain, De Sa Andrade pourtant dans une position excentrée croise sa frappe et bat Carlos pour redonner trois but d’avance au Sporting (4-1 ; 30e). Une minute plus tard l’UJS va jouer de malchance, Le poteau parisien repousse une frappe et lance involontairement un contre, Bououai conclut et assomme Toulouse (5-1 ; 31e). Les Parisiens bien emmenés par un Zoubir virevoltant et un impact physique sur le front de l’attaque maîtrisent largement le deuxième acte. Le power-play lancé à trois minutes du terme par les Toulousains ne les effraye guère et la sanction habituelle dans ce genre de moment ne se fait pas attendre. Ndukuta et Tchaptchet partent en contre et vont clouer le sixième but du match face à Aberkan qui ne peut rien faire dans le rôle de gardien (6-1 ; 38e). Tchaptchet bien servi par son gardien dans la foulée ira battre Carlos de près une dernière fois pour alourdir la note (7-1 ; 39e). La défaite est logique pour les Toulousains mais le score semble lourd pour tous les efforts fournis. Avec un peu plus de sérieux l’UJS n’aura pas trop à s’en faire pour la suite. Le Sporting a quant à lui rassuré tous ses supporters, et lancé un message fort aux autres équipes du championnat.

Par Christophe Revault

Même à la pause, il y'a eu du spectacle avec la mascotte du Sporting (crédit photo footpy/CR)
Même à la pause, il y'a eu du spectacle avec la mascotte du Sporting (crédit photo footpy/CR)

LA REACTION
Youness AHSSEN (capitaine UJS) : "On prend des risques en deuxième pour revenir et ça fait 7."
« La première période ne nous a pas aidés, on n’a pas lâché mais ils ont bien joué il faut le dire. C’est une équipe qui a bien joué au ballon, on a fait des petites erreurs qui font but derrière. On fait une bonne première période, on prend des risques en deuxième pour revenir et ça fait sept. C’est dur pour le moral mais on va continuer à travailler. On a pas tous les automatismes, on a quatre nouvelles recrues mais ça reste toujours embêtant de perdre. »

Les joueurs de l'UJS se sont accrochés mais les locaux étaient dans un grand jour (crédit photo footpy/CR)
Les joueurs de l'UJS se sont accrochés mais les locaux étaient dans un grand jour (crédit photo footpy/CR)

LA FEUILLE DE MATCH
D1 Futsal, 5ème journée
Paris, Gymnase Carpentier
Samedi 20 octobre 2018, 16h
SPORTING PARIS / UJS TOULOUSE 7-1
Arbitres : MM Christophe Paitreault et Jordan Feltesse

SPORTING PARIS : Carvalheiro ; Teffaf ; Mayulu ;Tchaptchet ; Zoubir ; De Sa Andrade ; Camara ; Segura ; Ndukuta ; Makiadi 
Entraineur : Thomas Rivéra
UJS TOULOUSE : Carlos ; Sedira ; Goual ; Romao ; Ibra ; Ahssen ; Aberkan ; Hamcherif ; Lluis Visa ; Correira ; Adham ; Dansoko 
Entraineur : Hector Martinez. 


Christophe Revault

National/CFA/CFA2 | Ligue | Districts | Foot Entreprise | Jeunes | Futsal/Indoor | Féminines | Coupe de France


Dans la même rubrique :