Connectez-vous S'inscrire

D2 féminine - Emma DAVEZAC (Portet) : "Je ne ferai plus partie de ce projet la saison prochaine"

Lundi 1 Avril 2019

Monté en Division 2 féminine par voie administrative (Orvault avait aligné une joueuse non autorisée lors du barrage d’accession), Portet a vécu une saison cauchemardesque. Lanterne rouge avec aucune victoire et seulement quatre points au compteur les Portésiennes vont donc faire l’ascenseur. Grande artisane de la montée en puissance du club, Emma Davezac, qui quittera son poste d’entraîneure à la fin de la saison, revient sur les difficultés de son équipe. (Par Le Phocéen)


Emma, t’attendais-tu à vivre une saison aussi compliquée ?
On savait qu’on vivrait une saison difficile car nous avons acquis notre montée tardivement et que nous avons pris du retard sur tous les plans. Nous savions également que la D2 féminine avait évolué et qu’il était compliqué d’y exister, Montauban avait d’ailleurs fortement lutté la saison précédente pour s’y maintenir. Mais de là à ne gagner aucun match, pour être honnête non ! On pensait qu’avec le groupe que nous avions constitué en R1, plus quelques recrues, nous étions au moins en capacité de lutter pour la dixième place de barragiste. 
 
Comment expliques-tu cette saison catastrophique ?
Je l’explique par une montée acquise administrativement à la fin du mois de juin et par le fait que nous ayons gagné sur le papier mais pas sur le terrain. Je pense que cela a créé une sorte de trou dans la raquette et il manquait ce morceau pour être dans la continuité et dans le dynamisme d’une saison exceptionnelle.
 
Que manque-t-il à Portet pour s’inscrire dans la durée en Division 2 ?
Pour lutter à ce niveau, il faut certes être prêt sur l’encadrement technique, les dirigeants et les infrastructures, mais aussi sur le plan financier. Aujourd’hui la D2 féminine ce sont des contrats fédéraux, des fixes et des primes dignes de ce nom. Nous étions en décalage vis-à-vis de ces exigences ou prérequis.

Emma Davezac épousera un nouveau challenge la saison prochaine (Crédit Photo : Marie MK)
Emma Davezac épousera un nouveau challenge la saison prochaine (Crédit Photo : Marie MK)

"On ne peut pas en vouloir aux joueuses"

Comment le groupe a-t-il vécu cette saison ? 
On a senti un groupe parfois moins impliqué, notamment sur la préparation athlétique individuelle et collective. La saison passée le groupe avait mis toutes les chances de son côté : sérieux, travail, hygiène de vie et bon esprit. Cette année c’est différent. Après on ne peut pas en vouloir à nos joueuses qui se sont senties parfois impuissantes face à certaines équipes, en dessous du niveau exigé. Je pense qu’elles comptaient sur notre faculté à tout mettre en œuvre pour les mettre dans les meilleures conditions en recrutant des joueuses de très bon niveau. Sur ce plan elles ont été déçues.

En voulez-vous à vos joueuses ? 
Non car elles se sont toujours battues pour leurs couleurs et ont su continuer à y croire malgré les défaites qui s’enchaînaient les unes après les autres tous les week-ends. Pour cela il faut les féliciter et leur exprimer toute notre reconnaissance. Comme je le dis souvent nous avons eu une période d’adaptation trop longue, nous commençons à peine à exister dans ce championnat, mais nous terminons par en arbitrer la fin !
 
Quel est l’objectif du club à moyen terme ? 
L’objectif de Portet est de pérenniser ce que j’ai construit depuis sept ans et de continuer à développer l’école de foot féminine et les catégories de jeunes, tout en gardant une équipe fanion à bon niveau. Pour ma part je ne ferai pas partie de ce projet, j’ai quelques propositions de challenge dans d’autres clubs mais je n’ai pas pris de décision. Je ne peux pas en dire plus pour le moment car je souhaite terminer ma saison sereinement et vivre mes derniers instants positivement auprès de ceux et celles qui ont toujours cru en moi et soutenu en toute sincérité.
 
Propos recueillis par Le Phocéen


Le Phocéen

National/CFA/CFA2 | Ligue | Districts | Foot Entreprise | Jeunes | Futsal/Indoor | Féminines | Coupe de France


Dans la même rubrique :