Connectez-vous S'inscrire

D2 féminine - MONTAUBAN n'a rien pu faire contre l'OM

Mardi 30 Octobre 2018

Habituellement on démarre en présentant la rencontre, mais pour une fois nous allons en préambule à ce compte rendu féliciter les dirigeants de Montauban. En effet ceux-ci avaient eu l’idée d’organiser des animations et activités dans l’enceinte du stade (ex Fobio) en fédérant tous les jeunes de l’école de football du club. Très bonne idée. Les tribunes étaient copieusement garnies, grosse ambiance au départ qui malheureusement s’est étiolée au fil des minutes, vu les événements. Nous avons eu droit en avant-match et pendant la pause entre les deux périodes à un spectacle de majorettes aux couleurs du club (jaune et bleu). Bravo à tous ces bénévoles pour leur initiative et de leur dévouement, au service du football en général et du football féminin en particulier en ce jour. (Par JPB)


Après un round d’observation d’une dizaine de minute, le rythme du match s’éleva et on sentit bien vite que la maîtrise marseillaise était plus grande grâce à un milieu de terrain plus alerte et plus en jambe (beaucoup plus de mouvement). 
- 16ème : sur une balle perdu à quarante mètres du but de Montauban, un ballon vite négocié dans l’espace mit sur orbite Salomon qui se présenta devant Fromantin la gardienne de Montauban, qui bien sortie, réussit à détourner le ballon en corner. Cette attaquante (Salomon) dévoreuse d’espace allait par sa vitesse poser beaucoup de problème à la défense montalbanaise.
- 23ème : une action bien menée côté droit par Cardia et un centre au cordeau voyait Huchet se précipiter et manquer d’un rien la reprise. Le danger était de plus en plus présent sur le but de Montauban.
- 26ème : Salomon, sollicitée à nouveau dans l’intervalle prenait une nouvelle fois la défense de vitesse et du plat du pied mettait le ballon hors de portée de Fromantin pour l’ouverture du score, tout à fait logiquement.
La main mise des Marseillaises sur le match permettant à celles-ci de continuer leur domination et sur un énième corner bien frappé Salomon à nouveau s’élève au dessus de toute la défense de Montauban pour doubler la mise à la 40ème minute d’une tête piquée et décroisée qui loba la gardienne. La pause intervenait et Marseille menait par deux buts à zéro, avantage tout à fait mérité.

À l'image du ciel, un déluge s'abat sur les locales !

À la reprise, on a senti une rébellion de la part des joueuses de Montauban (peut-être sermonnées par leur coach). Toujours est-il que Montauban exerçant un pressing plus haut obtenait deux corners consécutifs bien repoussés par l’arrière-garde marseillaise qui reculait sans s’affoler. Les attaques montalbanaises restaient désordonnées et n’arrivaient pas à mettre vraiment Marseille en danger. Ce mieux s’essouffla rapidement, le physique ne suivant pas et Marseille repris progressivement son rythme de croisière en remettant le pied sur le ballon.
- 55ème : Caputo en dribble chaloupé parvint à décaler sur le côté droit Huchet qui croisa sa frappe passant au ras du poteau de Fromantin, les premières prémices de la nouvelle domination marseillaise.
- 62ème : Cardia part sur un nouveau déboulé qui met à mal la défense adverse, sert côté gauche Salomon dont le centre est dévié malencontreusement par une défenseuse dans son but. Trois à zéro pour Marseille, le match a définitivement basculé et à partir de là une cassure nette dans le comportement des joueuses de Montauban qui lâchent autant physiquement que mentalement, la dernière demi-heure sera pénible, laborieuse et très difficile pour les Montalbanaises.
- 67ème : très bonne montée de la latérale droite Antoine qui finit par un centre devant le but que reprend du plat du pied Caputo qui catapulte (presque comme son nom) le ballon au fond des filets de Fromantin impuissante.
- 71ème : Caputo encore elle, s’échappe, grille toute la défense de Montauban et après avoir dribblé la gardienne pousse le ballon dans le but vide.
- 76ème : Huchet y va de son but. Après un slalom au sein de la défense montalbanaise médusée, d’une frappe sèche à bout portant marque le sixième but. Dans le temps additionnel (90ème+2), Fromantin sur une sortie malheureuse relâche le ballon dans les pieds de Huchet, la gardienne pour éviter à l’attaquante de glisser le ballon dans le but déserté lui attrape le pied. Pénalty indiscutable transformé en force par Pizzala. Victoire méritée et logique, l’ampleur du score n’est due qu’au fait du renoncement affiché par les joueuses de Montauban après le troisième but.

Les dirigeants du MFCTG avaient tout prévu pour que la fête soit belle (crédit photo MFCTG/Stanislas Rottier)
Les dirigeants du MFCTG avaient tout prévu pour que la fête soit belle (crédit photo MFCTG/Stanislas Rottier)

LES ANALYSES INDIVIDUELLES DE JPB
- Dans les rangs de Montauban, défensivement seule Bima par ses intersections et son placement est sortie du lot. Au milieu Demarle a essayé de se rebeller avec Pavailler qui a parfois tenu le ballon par sa technique tant qu’il y avait un peu d’essence dans le moteur (son passé aidant malgré l’usure du temps) et devant Fromantin Ch s’est battue, a beaucoup entrepris mais sans succès (trop isolée).
- Du côté de Marseille, une équipe très complète. Défensivement Richard la gardienne, peu sollicitée à tout de même montrée beaucoup de sûreté dans toutes ses interventions. Sa défense très solide les deux axiales, Blanc et Pizzala, très bonnes tactiquement (bonnes couvertures), rigoureuses et appliquées, les deux latérales Antoine et Coudon rarement prise en défaut, bonne relance et des montées intéressantes notamment d’Antoine. Au milieu une très bonne joueuse, une des meilleures sur ce match Sumo dotée d’une très bonne technique et d’une vision très fine qui en font une meneuse très performante qui donne le tempo à son équipe. Sa partenaire de l’axe Coton, très bonne dans la récupération et qui sait jouer juste à la relance. Les milieux excentrés Caputo la gauchère avec une technique facile qui donne de la tenue de balle est un relais privilégié pour ses partenaires, efficace (deux buts) et Cardia, un poison pour l‘équipe adverse, toujours dans la provocation balle au pied, créant beaucoup de brèches, à l’origine de beaucoup d’actions et de buts. En attaque, Salomon très bonnes facultés à prendre les espaces, les intervalles par sa vitesse de course et très efficace (à la conclusion des trois premiers buts). Sa coéquipière d’attaque Huchet très intéressante dans ses prises de balle et ses déplacements.

Une affluence magnifique comme au temps de la grande époque de D3 des garçons. (crédit photo MFCTG)
Une affluence magnifique comme au temps de la grande époque de D3 des garçons. (crédit photo MFCTG)

LES RÉACTIONS
BELKADI Soraya (entraîneur de Montauban) : "il y a des joueuses qui n’ont pas été au niveau et c’est dommage."
"Très déçue car quand on marque deux buts contre son camp, le troisième on l’offre sur un plateau, c’est compliqué de gagner un match comme ça. Il y a des joueuses qui n’ont pas été au niveau et c’est dommage. Marseille est une équipe assez complète avec un jeu bien rodé. On s’est fait prendre sur certaines situations sans réagir, sans pouvoir corriger. Maintenant il faut continuer à travailler, élever notre niveau et ne pas se laisser avoir sur des phases de jeu répétitives. Même si l’adversaire est fort on doit être capable de le freiner et de se replacer, ce qui n’a pas été le cas aujourd’hui. C’est une équipe qui va vite, qui défend bien, rien à dire sur l’équipe de Marseille. Je préfère prendre une fois sept à zéro que perdre plusieurs match un à zéro."

Les réactions de MARSEILLE n’ont pas pu être recueillies. Si les joueuses ont montré une belle image de leur club, l’environnement est composé de personnes suffisantes, manquant d’humilité où leur statut ne leur permet pas une petite disponibilité aux sollicitations extérieures. Dommage, tant pis…

Une ambiance digne des plus grandes soirées européennes du Vélodrome (crédit photo MFCTG)
Une ambiance digne des plus grandes soirées européennes du Vélodrome (crédit photo MFCTG)

LA FEUILLE DE MATCH
D2 féminine, groupe B
Dimanche 28 octobre 2018, 15h
Montauban, stade de la Fobio
MONTAUBAN / OM 0-7
Arbitre : Mme. Sylvia Philion, assistée de MM Bastien Redonnets Gosset  et Yvan Augugliaro
Délégué : Didier Jeanjean
Buts : Salomon (27e et 41e), Csc (62e), Caputo (67e et 71e), Huchet (76e), Pizzala (90e+2 sp) pour Montauban
Cartons jaunes : Marteau (20e) pour Montauban - Coudon (52e), Perret (80e) et Hamidou (82e) pour Marseille. 

MONTAUBAN : Fromantin M., Laban, Marteau, Bima, Moura, Exposito (Bilski,84e), Demarle, Pavailler (Constant,56e), Braunwart, Fromantin Ch., Bima (Herbaut,46e). Non entrées : Gauthier, Barrat
Entraîneur : Soraya Belkadi
MARSEILLE : Richard, Antoine, Blanc, Pizzala, Coudon, Cardia, Coton (Hamidou 82e), Sumo (Perret 73e) Caputo, Huchet, Salomon (Petrel 64e). Non entrée : Fiordaliso
Entraîneur : Christophe Parra.


Montauban est tombé sur plus fort mais cela ne remet pas en cause son début de saison (crédit photo MFCTG)
Montauban est tombé sur plus fort mais cela ne remet pas en cause son début de saison (crédit photo MFCTG)

JPB (jpb@footpy.fr)

National/CFA/CFA2 | Ligue | Districts | Foot Entreprise | Jeunes | Futsal/Indoor | Féminines | Coupe de France


Dans la même rubrique :