Connectez-vous S'inscrire

D2 féminine - l'ASPPT ALBI devient L'ASPTT FOOTBALL DE L'ALBIGEOIS et ouvre une nouvelle ère !

Vendredi 17 Août 2018

Les filles de l'ASPTT se préparent à la D2. Pour ce faire, l'ASPTT a fait sa révolution à l'intersaison. Outre l'encadrement et les joueuses (voir ci-dessous), c'est également au niveau statutaire que des changements ont été opérés. Terminée l'ASPTT Albi Football, place à l'ASPTT Football de l'Albigeois.


À la tête de ce nouveau groupe, les valeureuses Manon Rouzies, Aïvi Mitchai, Manon Cazes, Arielle Roy-Petitclerc, Jinane Hanni et Alexandra Renault-Frih, les seules à avoir fait preuve de fidélité au club Rouge et Jaune. Après une reprise le 28 juillet, c'est un groupe d'une vingtaine d'éléments qui s'est retrouvé en stage de à la Base Départementale de Sérénac. Du 9 au 12 juillet, elles ont pu apprendre à se connaître et à s'apprécier. Au programme ? VVT, avec la côte de Crespinet et son passage à 13 %, Course d'Orientation, Tir à l'arc, Entraînements et Kayak. Bien entendu, un moment a également été réservé pour les toutes nouvelles bizuths ... L'ensemble du club tient particulièrement à remercier les mairies de Saint-Grégoire et de Valence d'Albigeois pour la mise à disposition de leur complexe sportif, le Département du Tarn et les employés de la Base Départementale de Sérénac ainsi que la base de Canoë-Kayak de Lo Capial.

Mardi dernier, les joueuses de l'ASPTT FA se déplaçaient à Naucelle pour affronter le rival ruthénois. Avec deux semaines de préparation en moins et une reprise de la compétition décalée (Albi reprend le 2 septembre alors que Rodez commence le 25 août), on pouvait s'attendre à une rencontre délicate. Habitué la saison passée à attendre et contrer, c'est avec de nouvelles ambitions qu'Albi entama son premier match de préparation. Maîtrise du ballon, occupation du terrain adverse, de quoi rendre heureux les amoureux du beau jeu. Malheureusement, face à une équipe qui jouait alors son troisième match de préparation, Albi s'est fait punir par Lemaître (13e), Banuta (27e) et Guellati (38e). Sévère. Fort heureusement, les entrées à la pause de Mitchaï et d'Arsenieva sont venues sécuriser l'arrière-garde albigeoise. Dans le second acte, on pourra regretter le manque de justesse de Portillo et le double arrêt salvateur de Philippe sur les tentatives de Koutoupot et Cinotti qui aurait permis à Albi de revenir dans ce match. Le score final de 3-0 est lourd et ne reflète pas la physionomie mais montre les progrès que devra réaliser cette équipe.

Rattrapage ce soir contre Montauban

De nombreux enseignements sont à tirer de cette rencontre, le désir de créer du jeu, la qualité technique, bien supérieure à celle de l'an passé mais également le manque de repère tactique et d'automatismes de cette nouvelle équipe. Encore deux semaines avant le début du championnat le dimanche 2 septembre à 15 heures au stade Rigaud et la réception d'Yzeure. Néanmoins, avant la reprise du championnat, les Albigeoises reçoivent, ce soir, Montauban, pensionnaire de D2 également. Coup d'envoi à 19 heures 30 au stade Rigaud. Une excellente occasion pour les Albigeois de découvrir le nouvel effectif et pour les joueuses de continuer à travailler face à un adversaire à sa portée mais qui reste sur une défaite plus qu'honorable face au club des Girondins de Bordeaux (D1), 2-0. 


C'est à un été tumultueux qu'a dû faire face le président Espié. Changement statutaire avec la nouvelle association : ASPTT Football de l'Albigeois, changement de division avec le passage en D2, changement au sein de l'encadrement et un effectif métamorphosé.

Un staff ajusté
Concernant l'encadrement, l'entraîneur Théodore Genoux n'a pas été renouvelé et n'aura fait qu'un an à Albi. Le responsable des gardiennes Didier Boussagol et l'entraîneur de la DH, Xavier Feucht ne seront, également, plus Albigeois. Patrice Garrigues, qui était en duo avec Genoux, a lui été conforté. Clément Galien, kiné et préparateur physique l'an passé aura plus de responsabilités technico-tactique puisqu'il formera un nouveau duo avec Garrigues. Samuel Fau, en charge de la vidéo aura le rôle d'adjoint avec la D2 et sera l'entraîneur principal de la R1 (anciennement DH). Enfin, c'est Hervé Witas qui prendra, seul, la responsabilité des Gardiennes.

Un effectif renouvelé
Avec le dénouement de la saison passée, l'on pouvait s'attendre à des départs du côté de l'ASPTT mais pas à ce point. Si l'on comptabilise les départs en cours de saison, c'est un total de 21. Colossal. Au final, 3 évolueront dans un clubs de D1, 13 en D2 dont 9 qui recroiseront la route d'Albi, 2 à l'étranger et 4 sont sans club ou à un niveau inférieur. Dans le football moderne il est fort rare de voir une joueuse rester pour l'amour du maillot. L'attachement à un territoire, un club, la reconnaissance auprès de partenaires, de bénévoles toujours présents pour soutenir les clubs sont insignifiantes face à l'appât du gain, de la reconnaissance ou la visibilité apportée par Canal+. Albi en est le symbole.

Du côté des arrivées
- 2 gardiennes : Olesya Arsenieva (20 ans, Angers, D2) et Amanda Tampieri (21 ans, Ravenna, Italie). 
- 2 défenseurs : Alexia Burtin (20 ans, Montpellier) et Arnélia Koutoupot (26 ans, Rouen, D2) ; 
- 4 milieux : Assia Sidhoum (21 ans, CS Monteuil, Canada), Abby Elinsky (22 ans, Orlando Pride, USA), Cindy Barneoud (20 ans, Muret, DH), Valentine Kirbach (26 ans, VSM, DH)
- 3 attaquantes : Carla Portillo (22 ans, Mississauga, USA), Gabi Morales (22 ans, Rayo Vallecano, Espagne) et Norma Cinotti (21 ans, Empoli, Italie).

Une équipe cosmopolite et un véritable défi pour les entraîneurs pour lesquels la réussite passera essentiellement par la responsabilité, le plaisir et l'humilité. Pour les objectifs, ils seront d'être classé le plus haut possible avec, pourquoi pas, une belle surprise en fin de saison.


La Rédaction

National/CFA/CFA2 | Ligue | Districts | Foot Entreprise | Jeunes | Futsal/Indoor | Féminines | Coupe de France


Dans la même rubrique :