Connectez-vous S'inscrire

DH - A BLAGNAC, le GIROU peut nourrir des regrets...

Dimanche 15 Décembre 2013

Après un trente-deuxième de finale de coupe du Midi bien négocié pour les deux adversaires, on remet vite les crampons pour un match de championnat intéressant. L'opposition entre deux clubs qui se connaissent bien, et se respectent, est toujours tendue, virile. Si trois petits points, seulement, séparent les deux groupes, Blagnac regarde vers le haut, avec un super rapproché de la tête, tandis que le Girou veut emmagasiner le plus vite possible les unités qui rendent le fin de saison sereine. (Par Bob Marley)


A dix le Girou avait prendre l'avantage mais il a fini par se faire rejoindre dans les derniers instants
A dix le Girou avait prendre l'avantage mais il a fini par se faire rejoindre dans les derniers instants
Et bien entendu, ce que l'on pronostiquait s'est vérifié. Encore une fois le match a surtout valu par son intensité physique, bien plus que par des grandes envolées, ou des o, Farré, Braunwartactions collectives. Le Girou s'est présenté sans Lahatra Rasolofoarinivo, Farré, Braunwart, Belhouar,i ni Sinaman, laissés à la disposition de la deux, battue deux/un par Castanet III. Il n'y a pas grand chose à retenir de la première période. Une tête de Zelmat qui passe à ras du poteau gauche. Un tir d'une trentaine de mètres de Makouri, capté en deux temps par Hellard. Et, enfin un centre de Brel, repoussé par Ellien. C'est pratiquement tout, avec surtout un grand nombre de petites fautes, pas méchantes, certes, mais énervantes. La responsabilité de l'arbitre est quand même quelque peu en cause, car il n'a peut-être pas su mettre la main à la poche, assez vite. D'ailleurs, à l'issue du match, une indiscrétion a permis d'apprendre que le délégué avait l'intention de faire un rapport sur le niveau constaté, par rapport à l'intensité des débats.

Le Girou subit, tient, mais se fait rejoindre
 
Blagnac revient avec des intentions plus collectives. Une belle action Toto, Fiche, Da Silva est enrayée par Ellien devant Robert. Les Blagnacais dominent, d'une part par leurs qualités, mais, aussi, et peut-être, surtout parce que le Girou l'accepte, et s'en réjouit. En effet, c'est une équipe, et tous ses adversaires le savent qui adore jouer en contre. De plus comme ils sont réduits à dix, ils n'ont plus de raison d'essayer de faire le jeu. En effet, Tamby Rasolofoarinivo, à peine huit minutes après son entrée en jeu, a été sorti, pour une semelle. Cette faute, effective, le première de son auteur, n'est certainement pas pire que quelques autres, antérieures, et la sanction paraît disproportionnée , d'autant que celui qui l'a subie, est revenu en jeu, après quelques instants de soins, et qu'il n'a pas semblé en conserver des séquelles. La tactique visiteuse s'avère encore payanet. Un ballon en profondeur sur lequel Garrabos et Brel tardent à intervenir, est mis au fond, du gauche, par le revenant Fréchou. Dès lors, Blagnac a le ballon, et pousse, mais le Girou résiste, plutôt bien, aidé par une certaine imprécision, une certaine précipitation, aussi, de ses hôtes. De fautes, en fautes, avec à chaque fois des précieuses secondes qui s'envolent, on se dit que le coup va être parfait pour les uns, la désillusion cruelle pour les autres, quand à trois minutes du terme, une énième balle en avant est repoussée par Ellien, victime d'après Mehdi Makouri ( voir sa déclaration ) d'une faute, sur Gabarros qui égalise. Tous les locaux poussent un soupir de soulagement, tandis que les joueurs et le staff visiteurs râlent. Match nul un peu poussif, pour Blagnac qui a décidément du mal devant des équipes qui proposent une rencontre physique.Finalement, c'est le Girou qui est le plus déçu.

Par BM

LES RÉACTIONS 
Philippe MAGNOLER (entraîneur de Blagnac) : "Je ne suis pas déçu, parce que vu le déroulement du match, c'est un nul qui a montré plusieurs choses, on n'a rien lâché, on a du caractère. Parce que à onze contre dix, avec une équipe qui ne joue plus, qui ne jouait pas trop avant, mais qui ne joue plus, et nous qui sommes dans le doute, parce qu'on est menés, revenir au score, pour moi, c'est une très bonne chose. J'aurais été déçu qu'on perde, mais d'avoir fait match nul, je ne suis pas déçu. On a tout essayé, et on y est arrivés. Si on marque le premier but, sur la tête de Robert, puis sur la transversale. Juste après l'arbitre demande d'accélérer, qui met le sifflet à la bouche, et qui ne siffle pas, il y a un péno, pour moi. Déçu, non, je suis content de la réaction des joueurs. Même si on n'a pas gagné, ce n'est pas une déception, parce que je pensains qu'on n'allait prendre qu'un point, parti comme c'était parti."
 
Robert DAMIEN (capitaine de Blagnac) : "Comme chaque match contre le Girou, on sait que ça va être un combat physique. Ils ont eu une occase, ils attendent derrière, ils marquent. Nous on pousse, on arrive à revenir au score. Cela s'est passé dans un bon état d'esprit, c'est comme ça, c'est le foot. On a attaqué un peu en désordre, il y a eu des moments où on s'est affolé, ils se sont laisser acculer dans leurs vingt mètres, ils nous attendaient, et on n'a pas su faire les bons choix au bon moment, pour pouvoir en mettre un autre au fond. On a quand même des opportunités, on tape une barre, c'est comme ça."
 
Jonathan HELLARD (gardien de but de Blagnac) : "Ce sont deux super bons points, parce que mine de rien le Girou nous a quand même inquiétés, ils ont deux occasions, ils en mettent une, ils sont solides, ils sont très compliqués à jouer. Je crois que c'est la première fois en deux ans que quand ils mènent, ils font match nul. On est contents, on a montré un beau visage de caouec d'une nouvelle année."
 
Fabrice DUBOIS (entraîneur du Girou) : "On était vraiment ambitieux, on en avait marre des matches nuls, on avait vraiment mis une stratégie en place pour l'emporter ici. On savait qu'on n'aurait pas beaucoup d'occasions, contre un prétendant. On avait vraiment mis une semaine de travail de qualité, pour gagner. On éaéit vraiment venus pour gagner, c'est sincère. On est vraiment très déçu, car on a tenu à quelques minutes près, les joueurs méritent la victoire, ce soir."
 
Mehdi MAKOURI (capitaine du Girou) : "Frustrant, aujourd'hui on est dégoutés, tu l'as entendu dans le vestiaire. On n'était pas loin, à deux ou trois minutes. Il y a faute sur le gardien, on prend un rouge, encore une fois incompréhensible. Tamby, encore une fois, malheureux sur le coup. Il y a faute, d'accord, mais ça ne méritait pas le rouge, même un jaune, c'est limite. L'arbitre nous a pourri, mais en même temps, ça nous a galvanisé. À chaque fois qu'on prend un rouge, on arrive à retrouver nos valeurs. Déjà, on les avait montrées en première période, ils ne nous ont pas inquiétés Je pense qu'on a été plus dangereux qu'eux. même si on dans l'utilisation du ballon, dans la dernière passe, on n'a pas été précis. Après en seconde période, j'ai vu un très bon Girou, et Blagnac ne nous a pas inquiété outre mesure, même à la fin quand on a été à dix. On est assez solides pour tenir. On prend ce but frustrant, il y a faute sur Romain. Au départ, on nous aurait dit, on prend deux points à Blagnac, j'aurais dit oui, mais aujourd'hui, j'ai les boules, on aurait du en prendre quatre. Je suis fier, en tout cas de ce groupe, et j'ai une grosse pensée pour Tamby. On a montré qu'on est capables de rivaliser avec n'importe qui. Deux accidents, Lourdes et Auch qui nous restent en travers de la gorge, ça n'arrivera plus. Je crois qu'on est capable de faire de bonnes choses. Je suis fier du comportement du groupe, et déçu du comportement de l'arbitre. Se retrouver à dix, à Blagnac, j'ai envie de remercier l'arbitre de nous avoir pourri le travail de la semaine."

LA FEUILLE DE MATCH
DH, 10ème journée
Samedi 14 décembre, 18h
Blagnac, Complexe sportif Andromède
BLAGNAC FC / O GIROU FC 1-1
Arbitres : M Miguel Quiles, assisté de MM Frédéric Aymerich et Christophe Restoueix
Avertissements : Brel (33e), Hellard (40e) à Blagnac - M. Goreau (19e), Monbaylet (81e), Makouri (87e).
Expulsion : Rasolofoarinivo (64e) au Girou
Buts : Garrabos (87e) pour Blagnac - Fréchou (70e) pour le Girou

BLAGNAC FC : Hellard, Garrabos, E. Zelmat, Brel, Vivies, Bouchahda, Fiche (Tchatat, 72e), Toto (Agbrall,81e), Robert (cap.), Da Silva, Hervey (M. Faty,66e). Entraîneur : Philippe Magnoler.
GIROU FC : Ellien; Tschaggeny, Baux (Gil,20e), Ageorges, N. Marty, M. Makouri (cap.), Sarrau, Monbaylet, Fréchou (Laqsil,86e), M. Goreau (T. Rasolofoarinivo,56e), R. Goreau. Entraîneur : Fabrice Dubois


Bob Marley

National/CFA/CFA2 | Ligue | Districts | Foot Entreprise | Jeunes | Futsal/Indoor | Féminines | Coupe de France


Dans la même rubrique :